Articles

Mariage : J – 10 et pas un jour de plus

Monsieur et Monsieur

Monsieur et Monsieur

Le compte à rebours final est bien en place et c’est dans tout juste 10 jours que nous dirons « OUI » à Monsieur l’adjoint au Maire, qui ne sera autre que mon cher Papa.

Qui aurait pu croire que moi, Hervé (alias Atypik) aurait succombé à la tradition ancestral du Mariage ? On se rappellera mes prises de positions à ce propos et mon opposition à sa légalisation sous ce nom pour les Gays.

Mais les évènements des mois passés et ceux qui continuent en ce moment m’auront convaincu que la bêtise humaine ne doit pas gagner et que l’égalité de tous devant la loi est primordiale. Ce que je souhaitais voir le jour sous le nom d’une union civil il y a quelques années est aujourd’hui un mariage, ouvrant le même droit à tout le monde. Et je suis heureux de pouvoir en profiter dans la première année de sa mise en place.

Il m’a dit « oui » !

Salim, voudrais-tu pour :

les secondes et minutes à venir,
les heures et les jours à venir,
les semaines et les mois à venir,
les années et les décennies à venir,
les siècles et les millénaires à venir,

devenir mon mari ?

« Oui »

 

Pour fêter cette bonne réponse, nous sommes allés au restaurant l’Angle de Barcelone possédant 1 étoile au guide Michelin. Nous avons pris le « Menu Dégustation » à 11 services, 1 coupe de champagne et une très bonne bouteille de vin espagnole. Mon père nous a proposé de nous marier car jusqu’au mois de mars il est élu dans sa commune. Nous devrons faire notre mariage « administratif » avant cette date car il ne se représentera pas. Nous allons devoir tout préparer rapidement car cela va arriver très vite.

Je suis content choupinette que ce soit toi. Je t’aime !

Liberté, Égalité, Fraternité.

Mariage pour tous, Vote Assemblée NationaleAujourd’hui, 23 avril 2013, jour de la Sant Jordi en Catalogne, équivalant de notre Saint-Valentin et donc fête des amoureux catalans, le parlement français a ouvert le droit au mariage et à l’adoption à toute personne en faisant la demande, sans distinction de sexualité, de religion ou de culture. Le vote s’est soldé par 331 votes « pour », 225 votes « contre » et 10 abstentions. Henri « GayNo » s’étant trompé, il a été rebaptisé Henri « GayOui», car il a appuyé sur le bouton « pour » alors qu’il s’était toujours prononcé « contre ». Quoiqu’il en soi, je remercie sincèrement toutes les personnes qui ont contribué de loin ou de près à ce que cette loi voit le jour dans mon beau pays. Ce sera sûrement la seule fois de ma vie que je vais écrire cette phrase : « Merci aux socialistes pour cette avancée dans ma vie »

Liberté Egalité Fraternité

LIBERTÉ : « La liberté est le pouvoir qui appartient à l’homme de faire tout ce qui ne nuit pas aux droits d’autrui ; elle a pour principe la nature ; pour règle la justice ; pour sauvegarde la loi ; sa limite morale est dans cette maxime : Ne fais pas à un autre ce que tu ne veux pas qu’il te soit fait »

C’est donc la reconnaissance ferme et définitive de la République Française envers les homosexuels.

ÉGALITÉ : « relation entre deux choses ne présentant aucune différence de grandeur, de qualité »

Les homosexuels ont donc aujourd’hui les mêmes droits que tout autre Français.

FRATERNITÉ : « lien existant entre personnes ayant des relations fraternelles »

Tous les Français devraient avoir une relation de la sorte, tel qu’ils l’auraient avec leurs frères et sœurs. Aujourd’hui, ce n’est pas le cas à cause de l’homophobie. Et c’est désormais le point de lutte qu’il faut conquérir pour pouvoir vivre comme tout un chacun.

L’égalité pour tous

HomosexuelsCe dimanche 13 janvier 2013 eut lieu à Paris, la manifestation contre le projet de loi intitulé « Mariage pour tous ». Selon la préfecture, il y eut 350 000 personnes et selon les organisateurs, 800 000 personnes. Quoi qu’il en soit, ce fut, selon l’aveu même du président François Hollande un message fort, envoyé au pouvoir en place. Depuis des semaines, nous avons le plaisir d’entendre toutes sortes de stupidités à propos de ce mariage homosexuel. Nous avons même le droit à une homophobie flagrante de certains, oubliant de fait la loi de modernisation sociale de 2002 et ses deux amendements de 2004, interdisant tout propos homophobe tenu publiquement.

Mariage Homosexuel…

L’union de deux personnes qui s’aiment, est pour moi quelque chose de tout à fait normal. Que ces deux personnes soient hétérosexuelles, homosexuelles, bisexuelles, transsexuelles, transgenres, travesties, transidentitaires, ou de confession religieuse différente, de culture différente mais qu’elles ont cette envie magnifique de signifier au monde entier que leur amour est sincère et de l’officialiser devant l’État est pour moi une preuve de l’intelligence de notre espèce. Les autres espèces animales ne se posent pas la question et il n’est pas rare de voir des couples homosexuels parmi eux.

L’Homme, par sont intelligence, a ajouté une notion supplémentaire qui a faussé cette nécessité de vivre à plusieurs. La nature était pourtant bien faite : le besoin de s’accoupler pour se reproduire. Seulement voilà, l’Homme a compris qu’hormis l’accouplement d’un couple de sexe différent pour son espèce, l’instinct de reproduction ne serait pas possible, et s’est donc érigé contre toute pratique qui ne permettrait pas d’assurer la pérennité de son espèce. Il fallait donc un homme et une femme pour qu’il y ait descendance, il fallait donc bannir, interdire et voir éliminer tout ce qui n’allait pas en ce sens. La religion aidant, il était devenu impensable à qui que ce soit de vivre tel qu’il était et donc d’aimer selon ses besoins.

Le mariage, à la base, permit de sacraliser cette idée qu’il fallait à tout prix procréer. Preuve en est, la « non consommation » de celui-ci est une raison suffisante pour son annulation. Ceci prouve que le terme en lui-même et le symbole qu’il représente, n’a rien à voir avec l’amour, mais n’est qu’une manière de forcer les gens à procréer.

C’est pour cette raison, que je suis contre le « Mariage Homosexuel » mais pour « l’Union Homosexuelle ». Certains verront cette nuance absurde, peut être ! Mais pour moi la nuance a son importance. L’union homosexuelle ou l’union simple de deux personnes est basée sur le concept de l’amour et non sur le concept de pérenniser l’espèce humaine en devant à tout prix « consommer » cette union. Qui plus est, il serait difficile pour un couple homosexuel de ne consommer qu’après le mariage… Nous vivons tous dans le péché. Qu’un seul gay ose me dire qu’il n’a jamais couché ! Bref.

Moi, j’ai envie de m’unir mais je n’ai pas envie de me marier. C’est pourquoi, aujourd’hui ça ne me dérange pas d’entendre certains partis politiques être contre le « Mariage Homosexuel ». Je le suis aussi. Pour ceux-là, le mariage est le symbole de famille et enfants. On peut leur laisser, ça ne pose aucun problème. Il faut simplement créer un terme juridique pour les personnes non « hétérosexuelles ».

Il est évident que la création de ce statut devrait être fait avec les mêmes droits et devoirs que pour un « Mariage ». Il y aurait le droit à l’adoption, les droits de successions, etc. et même un droit de cuissage si le beau-frère est aussi mignon que mon mec. (Faut pas exagérer quand même).