Articles

Pas très rassurant

Hier soir alors que nous étions dans le métro avec mon homme pour aller au restaurant, il nous est arrivé quelque chose de pas très rassurant. Nous venions de prendre la ligne 9 à Miromesnil en direction de Charonne. Tout se passait bien mais juste avant d’arriver à Grands Boulevard. Je fais la réflexion que tout le monde se toussait. (Moi le premier mais c’est normal vu que toute la journée je n’avais pas arrêté). Mon homme et moi levons la tête pour regarder autour de nous et là on voit tout le wagon tousser et se tenir la gorge. Ceux qui ont quelque chose à se mettre devant la bouche le mette et tout le monde n’attend qu’une seule chose c’est que le métro s’arrête pour descendre. L’air devient irrespirable et la gorge s’irrite. Arrivé à la station tout le monde sort, je tire le signal d’alarme et nous nous dirigeons en vitesse vers l’extérieur. Au passage nous prévenons le guichetier qui n’en a rien à foutre et qui commence à s’inquiéter quand un deuxième passager lui indique la même chose que nous. Nous allons à l’air libre car nous avons les poumons oppressés, la gorge sèche et les jambes qui flanchent. On attend 5 minutes dehors et nous commençons à reprendre nos esprits. Dehors rien ne se passe, pas plus qu’à l’intérieur. On se pose la question de ce que nous allons faire. Il s’agit peut-être de rien mais il s’agit peut-être de quelque chose de plus grave. Nous redescendons au guichet pour voir ce qu’ils font et évidement ils n’ont rien fait. Nous attendons un peu et voulons prendre la ligne 8 en parallèle puisqu’à priori personne ne s’inquiète. On s’aperçoit à ce moment que le trafic à repris sur la Ligne 9 et que tout le monde s’en fou de savoir ce qu’il a respiré. On fait de même et on se dirige vers le quai de la ligne 9. Là, on voit par terre plusieurs flaques de gerbe…. mais plus de métro et plus de passager malade. Tout le monde est parti comme ça sans se poser de question.

Plusieurs choses à retenir :

  1. Si un jour une vrai attaque se fait dans le métro tout le monde mourra car personne n’imagine que ça peut arriver
  2. Ne pas attendre auprès de la RATP pour faire quelque chose (appeler Police ou Pompier). J’estime que par principe de précaution si on voit tout le monde sortir en catastrophe d’un lieu en se tenant la gorge et en gerbant par terre il y a bien quelque chose et que, vu que c’est invisible, il vaut mieux éloigner tout le monde.
  3. Qu’il faudra penser à faire un testament assez rapidement car la fin peut arriver plus rapidement que prévu