Articles

Une semaine de pommes !

Première semaine sous les feux de la rampe ! Ou plutôt sous le feu des clients. Eh bien le client Apple, est pour sa majorité, aussi sympathique que peut l’être la société Apple : jeune, cool, geek, fan, à fond pour Apple et près à attendre un iPhone 5S plusieurs semaines. Il y aura toujours l’exception qui confirme la règle, mais dont mon discours aura changé son état d’esprit que ce monsieur se sera excusé par email peu de temps après son appel.

Je vous le dis, bosser pour la pomme, c’est cool, et en plus on ne compte pas pour des prunes !

Oui ! Bon ! Il fallait la faire !

Vive Apple !

Je pourrais vous parler de l’iPhone 5s, de l’iPhone 5c ou encore de iOS 7 et de toutes les mises à jour de différents produits qu’Apple déploie en ce moment,  mais ce serait un peu redondant avec tous les sites spécialisés. Et puis de toute façon, vous connaissez mon avis sur ces produits… J’ai toujours soutenu Microsoft, Google ou Samsung, ce n’est pas aujourd’hui que cela va changer. La seule chose que j’ai cependant toujours admise et reconnue pour la firme à la pomme, c’est son service clientèle, et son niveau d’exigence dans la gestion et le suivi de ses produits. À ce niveau, je pense que la plupart des entreprises devraient prendre exemple. Il est tout bonnement impossible de reprocher quoique ce soit à Apple.

Et bien vous savez quoi ? D’ici une semaine, si vous contactez le service après-vente d’Apple Store France, Belgique, Luxembourg ou Suisse, vous aurez peut-être l’occasion de tomber sur moi. Eh oui ! Je passe à l’ennemi. Bon, j’avoue, il y a pire.

Cela fait déjà deux semaines que je suis en formation et tout se passe très bien. Je suis ravi d’avoir repris le boulot. Eh puis bosser au soleil est plus qu’agréable.

Ce que l’on peut espérer en 2013…

2013Et oui, je me mets à la voyance… Bon ce n’est pas tout ça mais, 2012 se termine pour laisser place à une nouvelle année, et pas des moindres puisque ce sera l’occasion de fêter les 10 ans de blogging d’Atypik. Mais il n’y aura pas que ça. J’espère que d’autres choses arriveront avant. Parmi celles-ci, on devrait compter :

  • La découverte d’une exoplanète jumelle à la Terre et donc potentiellement habitable et donc potentiellement recouverte de vie. Voir ici.
  • Un nouveau Premier Ministre pour remplacer Jean-Marc Ayrault. Malheureusement, c’est le maximum que l’on puisse espérer. À moins que notre Président François Hollande ne fasse enfin quelque chose d’intelligent en démissionnant  mais il faut rester réaliste. Dans le cas où le premier soit poliment remercié, il faut espérer ne pas avoir pire à sa place. Quid de Ségolène Royal dont le nom revient de plus en plus souvent pour entrer au gouvernement… Espérons que ce ne soit pas pour ça.
  • Dans la lignée du point précédent, on peut espérer une gouvernance française plus professionnelle. Parce qu’à coups d’amateurisme tel que nous en avons eu sur ces premiers mois, la France ne pourra jamais sortir de la crise.
  • Pour les partisans de François Hollande, on peut leur souhaiter qu’il applique enfin une de ses promesses. Faut avouer que c’est de plus en plus compromis mais il ne faut pas que vous perdiez espoir.
  • On peut espérer que l’UMP trouve un président légitime.
  • On peut espérer qu’Apple renoue avec une « Révolution », sinon Steeve Jobs risque de devoir revenir encore une fois pour sauver encore une fois son bébé. À moins que ce ne soit son bébé qui ne rejoigne son Papa. Mais là ce serait tout bonnement révolutionnaire.
  • On peut espérer que Samsung innove pour une fois au niveau téléphonie et Tablette.
  • On peut espérer que le PSG gagne enfin le championnat de France avec tout l’argent investi. (Je préférerais que ce soit l’OM mais bon)
  • On peut espérer connaitre la date de sortie du futur Star Wars. Vous dire quel sera le numéro de l’épisode relève de la chance. Mais selon ce que j’avais lu à une époque, Georges Lucas avait en tête 9 épisodes. Il manquerait les numéros 7 à 9. Mais vu que c’est Mickey (Studio Walt Disney) qui va gérer tout ça, rien n’est moins sûr.
  • On peut espérer que la Grèce et l’Espagne renouent avec une croissance positive.
  • On peut espérer que mon homme passe le permis et que son futur travail se passe bien.
  • On peut espérer que je gagne à l’Euro Millions. (Finalement c’est celle-ci la plus importante)

Et vous, qu’espérez-vous ?

Ça devient de plus en plus ridicule !

L’iPhone 5 sort ce jour et des milliers de Fanboys ont fait, ou font encore la queue depuis des heures devant un Apple Store pour trouver l’objet tant convoité. En parallèle, les concurrents sont dans la même attente pour pouvoir lancer une procédure de plagiat, de non-respect de brevets, etc. C’est désormais une histoire sans fin, depuis qu’Apple fut le premier à se lancer dans ce petit jeu qui s’est soldé dernièrement à coup de milliards de dollars contre Samsung. Désormais , c’est Motorola Mobility qui attaque, Samsung devrait suivre, jusqu’à CFF, Compagnie Féroviaire Helvète, qui vient de se rendre compte que la nouvelle icône de l’application « Horloge », sous iOS 6 pour iPad, est la reproduction exacte de leur horloge, créée en 1944 et sous brevet depuis tout ce temps. Je vous laisse suivre ce lien.

Évidemment, il s’agit de trouver une « solution juste et financière ».

Mais tout cela rime à quoi ? Entre les innovations qui doivent tomber sous le coup de FRAND (Fair, Reasonable, and Non-Discriminatory) qui veut dire « Équitable, Raisonnable Et Non Discriminatoire » et dont certains comme Apple le demandent quand ça les arrange comme pour la 4G LTE et le refuse quand il s’agit de leurs innovations, il y a de quoi en perdre la raison.

Aujourd’hui, Apple est capable d’attaquer un concurrent pour un brevet mineur (Slide To Unlock) par exemple et est le premier à utiliser des brevets majeurs comme des technologies de communication sans en négocier quoi que ce soit en amont. Moi ça me fait bien rire.

Que Samsung copie bêtement le design des produits Apple, je trouve ça stupide, et dans un sens il est normal qu’ils se soient fait attaquer sur ce point. Que Apple face de même avec une icône alors qu’ils ont reproché ladite chose au Coréen, devient risible. N’oublions pas que Samsung aussi est créateur d’innovations au point qu’Apple soit un de ses premiers clients et fait fabriquer son processeur dans ces usines.

Enfin, Apple va devoir continuer à trouver de l’inspiration sans son mentor qu’était Steve Jobs. Et c’est là où cela risque de se compliquer. Il était à l’origine de la majeure partie des avancées… À trop vouloir jouer avec le feu, Apple risque fort de se brûler rapidement.

 

Nouvel iPad : Résolutionnaire !

Il fallait bien un néologisme pour qu’Apple se démarque encore une fois de la concurrence. Et celui-ci est un jeu de mots entre Révolution et Résolution. Il fallait y penser. Mais est-ce que le nouvel iPad tient ses promesses ?

Tout d’abord, je tiens à préciser que si je le nomme ainsi et non iPad 3 c’est tout simplement que Apple à décider ne couper court à la numérotation et de choisir « Nouvel iPad » comme nom. Pourquoi ? Je n’en ai aucune idée et la vraie question est de savoir comment pourrait s’appeler le futur iPad de 4e génération. Peut-être tout simplement qu’une nouveauté soit déjà dans les cartons en préparation et que cet iPad soit le dernier avant une avancée technologique majeure ou un nouveau produit totalement futuriste qui remplacerait la tablette.

Cet iPad de 3e génération possède les caractéristiques suivantes :

  • Wifi ou Wifi + 4G LTE
  • 16, 32 ou 64 Go
  • Ecran Retina super haute résolution (2048 x 1536) de 9,7″
  • Processeur Apple A5X Dualcore.
  • Processeur graphique Quadricore
  • Bluetooth 4.0
  • Appareil Photo iSight 5 Mégapixels (Autofocus, détection des visages, Vidéos HD en 1080p, Stabilisateur vidéo)
  • Appareil Photo en façade VGA
  • Autonomie : 10 h
  • Haut-parleur et micro intégré
  • GPS pour le modèle 4G

Cette fois, Apple n’aura, semble-t-il pas déçu les attentes des fanboys et geek en tout genre. Cette nouvelle tablette est tout simplement bluffante au niveau des ses capacités techniques et la concurrence semble encore bien loin de pouvoir rivaliser avec la marque à la pomme. Il n’en reste pas moins que cela représente encore un gros budget.

Les annonces du soir : Google et Apple

Google Play LogoMoi, qui pour une fois ne pensais pas écrire un article à cette heure, je fus rattrapé par l’actualité, ce qui fait que je reprends la plume (ou le clavier). Rien de bien urgent si ce n’est que Google vient d’annoncer de manière totalement inattendue le changement de nom du « Market Android« . Désormais, il faudra vous habituer à appeler ceci « Google Play« . La firme de Mountain View explique que Google Play remplace de fait la boutique d’applications pour appareils portables Android Market, en l’additionnant de Google Music et Google eBookstore: « on peut trouver, déguster et faire partager ses musiques, films, livres et applications préférés sur le web et sur un téléphone ou une tablette sous Android », a expliqué le directeur du numérique chez Google, Jamie Rosenberg, sur le blog de la société.

« Google Play est entièrement basé sur l’informatique externalisée (cloud-based), de telle sorte que toute la musique, les films, les livres et les applications (achetés par un internaute) sont stockés en ligne, toujours accessibles, sans qu’on ait jamais besoin de s’inquiéter qu’on puisse les perdre ou qu’on doive les transférer », a ajouté M. Rosenberg.

Ce nouvel ensemble est créé pour devenir la plus grande librairie et la plus grande source de contenu au monde. Pour l’occasion, un choix d’applications est proposé en promotion à 0,49 €.

Enfin, pour moi il est évident que le choix de la date par Google n’est pas inopportun. Rappelons-nous que dans moins de  vingt-quatre heures, l’ennemie numéro 1, à savoir Apple, devrait annoncer officiellement la sortie de l’iPad 3 ou iPad HD.

Et si on parlait iPad 2 64 Go Noir Wifi…

Mon homme est un grand fan de Apple et notre appartement est rempli de iDevices comme diraient les iFan. Entre les iPhones, les iPod, les Ipad, et le iMac, on ne sait plus où donner de la tête.

Son iPad est finalement assez longtemps resté rangé car trop peux d’applications optimisées étaient présente lors de son achat le 1er avril 2011. Puis, ces derniers mois, il a remis son nez dedans et désormais il n’en décolle plus. Il passe son temps entre les journaux numériques, les jeux, la recherche de nouvelles applications sur l’AppStore, bref, c’est son nouveau jouet.

Il est même devenu accroc des Tower Defense et des jeux de gestions. Lui qui ne comprenait comment je faisais pour rester scotché derrière mon Téléphone Android à jouer à Restaurant Story, il en est devenu pire que moi.

Seulement voilà, qui dit addiction, dit, volonté d’avoir le dernier cri. Et donc, dans l’optique de la sortie d’un hypothétique iPad 3 en mars (selon ses dires), il veut vendre le sien aujourd’hui histoire de ne pas trop perdre dessus. Comme cela, il pourra s’acheter l’iPad 3 Wifi + 3G pour s’amuser dans les rues de Montpellier.

Alors si ça vous intéresse, la vente se passe sur eBay par ici…

Et si Google Music était 50% moins cher que iTunes

Voici le bandeau de l’email de Google Music que je viens de recevoir.

Je ne pense pas avoir besoin d’en rajouter beaucoup. Je rappelle juste pour l’information que sur iTunes, l’album est à 9,99€ et le morceau à 99 centimes. La guerre est définitivement déclaré entre les deux sociétés que sont Google et Apple. Ca me rappelle Free, qui de toute évidence va faire la même chose avec Free Mobile. Que va bien pouvoir répondre le leader mondial de la vente en ligne de musique ? Aucune idée. Peut être s’aligner ? Garder le bénéfice d’être loin devant en ne changeant rien ? Nous verrons bien. Ce qui est sûr, c’est que la concurrence  a du bon… surtout quand on est déjà sur Androïd…

Je pense que les procès contre les fabricants de Smartphones ne sont pas prêts de s’arrêter et que les Samsung, HTC et consorts vont encore s’en prendre plein la gueule.

PS : Je rappelle qu’officiellement le service n’est ouvert que pour les américains.

Et si Apple avait retardé la sortie de l’iPhone 5 à cause de Samsung…

iPhone 4SIl est très surprenant qu’autant d’acteurs des marchés de la téléphonie se trompent en même temps pour la sortie d’un produit. Entre les déclarations de Stéphane Richard qui annonçait une sortie probable pour le 15 octobre, Al Gore qui parlait de « plusieurs » iPhone à sortir pour octobre, Orange qui sort une campagne internet en suisse annonçant : « Vous attendez le 5 ? » et tous les fabricants d’accessoires qui sortaient des coques pour un iPhone 5, il n’en faut pas moins pour se demander si Apple n’a pas fait machine arrière et retardé la sortie du nouvel opus tant attendu.

Je ne vois pas l’intérêt de toutes les personnes et sociétés précités à annoncer ou fabriquer des produits pour un iPhone 5 sans prendre le risque de frustrer ses clients et de les perdre ou alors de dépenser inutilement de l’argent en période de crise. De plus, et c’est là où cela confirme mon idée, c’est quel est l’intérêt pour Apple de sortir un iPhone 4S au mois d’octobre, et non en juin comme les autres années, s’il n’y avait pas une évolution majeure sous le capot ? Le nouvel appareil photo aurait, à mon avis très bien pu être fabriqué pour cette période et la nouvelle carte graphique également. La seule raison valable était bien la sortie d’un second modèle totalement novateur qui lui n’était pas totalement abouti et qui nécessitait peut être quelques semaines supplémentaires de tests, d’où le mois d’octobre. iOS 5 aurait très bien pu être déployé au mois d’octobre comme cela va se faire réellement, avec une sortie d’un iPhone 4S en juin. Commercialement parlant cela n’aurait pas posé autant de problème.

La véritable question est donc pourquoi ?

Et bien  je pense que Samsung a participé à ce retard. Comment ? C’est très simple. Apple, depuis des mois, attaque cette dernière sur tous les fronts à cause de brevets non-respectés. Le Galaxy Tab a été interdit en Allemagne et en Australie et d’autre procès sont en cours. Les différentes propositions de Samsung sont restées lettres mortes et donc ce dernier perd indiscutablement de l’argent à cause d’Apple. Ils les ont alors menacé d’interdire la vente des futurs iPhone 4S et iPhone 5 dès leur sorti, en arguant que de toute façon Apple serait obligé d’utiliser des brevets pour utiliser la technologie sans-fil pour leurs Smartphones. Cette annonce a été faite officiellement par Samsung. Apple a probablement vérifié les dires et s’est rendu compte que cela devait être exact et risquait donc d’être l’arroseur arrosé. Seulement voilà, tout le monde savait que des nouveaux produits arriveraient en octobre et il était impossible de décevoir les fans. Il en résulte que seul le 4S sort.

Je pense même qu’il importerait peu à Apple que ce dernier iPhone soit interdit à la vente. Je pense même qu’ils veulent que ce soit fait pour voir exactement quels brevets sont concernés. Et pour cela ils ont dernièrement refusé un accord à Samsung en Australie sur le brevet du Touchscreen, obligeant ainsi Samsung à ne toujours pas pouvoir vendre sa tablette, et du coup, les obligeant à contre attaquer sur l’iPhone 4S.

Stratégiquement parlant, il coutera moins cher à Apple de perdre des ventes sur un produit qui a peu évolué que sur un tout nouveau produit dont les coûts de recherches doivent être rentabilisés. Ils ont déçu leurs clients mais pas au point de les braquer. Par contre, si Samsung avait fait bloquer l’iPhone 5, Apple aurait été obligé de plier…

Invention de l’année ?

Selon le magazine « Time », l’iPhone serait l’invention de l’année 2007.

Certes, c’est un produit qui a fait couler beaucoup d’encre, mais a-t-il toutes les qualités du rang auquel il est élevé ?

À mon avis : NON. Pourquoi ? En quoi un téléphone qui n’est ni 3G, qui ne peut envoyer de MMS, de vidéos, qui est ultra-polluant en comparaison à ses concurrents, etc. est innovant ? Hormis son OS qui est effectivement son seul point fort, il reste un téléphone comme les autres.

Enfin, un produit qui n’est pas compatible avec d’autres choses que du Apple est très restrictif. Il est très onéreux et de plus il faut passer par un opérateur unique pour pouvoir l’utiliser, même si en France, on devrait pouvoir y échapper…

Beaucoup d’inconvénients pour peu d’avantages. Mais est-ce que le public sera du même avis ? Pas sûr. Je connais déjà plein de personnes qui le veulent alors qu’il sera moins bien que leur téléphone actuel. Mais le design n’a pas de prix et se la péter en public encore moins