« A » comme… Atypik ?

Nom masculin invariable. 1. Première lettre de l’alphabet et première voyelle. 2. Symbole de l’Ampère. 3. Musique : À = la. 4. A4, A3, etc. Format normalisé de papier.

L’abécédaire de mon blogue ne peut commencer que par la lettre A, qui est l’initiale de « Atypik ». Rappelons pour la genèse que ce blogue s’appela quelques mois « Atypique », tel l’adjectif de la langue française signifiant : « Qui diffère du type habituel : que l’on peut difficilement classer. » Voilà, le blogue avait déjà, à sa création une volonté de se différencier de la norme. Mais il y a une raison vraie, qui a fait que ce blogue fut nommé ainsi. Et celle-ci est très simple, elle est en rapport à mon anatomie et plus précisément à mes yeux, qui ont cette particularité d’avoir une couleur différente. Rappelez-vous, la page d’accueil de celui-ci commençait avec une image :

Voilà l’origine de ce nom, à mille lieues de ce que certains commentaient, disant que ce nom venait de ma prétention à croire que je me considérais comme tellement beau que j’en avais appelé ce blogue ainsi. Ma beauté aurait été atypique. Laissez-moi rire. Bien au contraire, j’ai toujours été mal à l’aise avec l’idée qu’on puisse me faire un compliment, alors de là à vouloir me vanter de quelque chose était bien mal me connaître. Le nom fut ensuite modifié et se transforma en « Atypik » suite à ma volonté d’avoir un nom de domaine propre. Malheureusement, atypique.net n’était pas disponible et je fus obligé de me rabattre sur « atypik.net ». Sur le moment, cela m’agaçait, mais avec le temps, quitte à être atypique, autant l’être jusqu’au bout. Et puis esthétiquement parlant, c’est beaucoup mieux

À comme, Abécédaire. Avec celui-ci, je vais parler de moi, ça va faire très longtemps, que je ne m’adonne plus à ceci. Ce blogue a perdu de son Âme d’origine et c’est un peu dommage. Par ce petit exercice, je vais tenter de renouer à parler de ce qui avait fait l’essence même du pseudo succès de lancement, il y a bientôt 10 ans.

A comme Abcès. Rappelez-vous il y a 1 an et demi ce que cela avait pu donner sur mon avant-bras. C’était très impressionnant puisque l’abcès était de la taille d’un bouchon en plastique de bouteille d’eau. J’avais dû aller aux urgences pour me le faire soigner pendant un mois. Plus d’un mètre de mèche à l’intérieur la première fois.


A comme Accélérateur. Oui je suis passionné par ce que les scientifiques font au CERN. Passionné et en même temps inquiet par la dangerosité de ce qui se fait. Dites-vous qu’une petite erreur pourrait anéantir notre cher système solaire même si le lien que je vous mets dit le contraire. Mais comme il est dit dans la vidéo, ce n’est que spéculations. Nous n’avons donc aucune certitude…

A comme Accéléromètre. Aujourd’hui je me balade avec le mien dans la poche tous les jours. Et vous aussi probablement.

A comme Acerbe. C’est le comportement de beaucoup de gens de gauche et d’extrême gauche contre des personnes ne partageant pas les mêmes idéaux politiques. Ce blogue en fut victime à de nombreuses reprises. Et j’espère bien que j’attirerai la disgrâce de ces personnes à maintes et maintes reprises.

A comme Achalander. C’est ce que je fais tous les jours. C’est une partie de mon travail à Décathlon Odysseum.

A comme Acné. Une vraie calculatrice de l’âge de 15 ans à 20 ans. Cela va beaucoup mieux aujourd’hui.

A comme Acte. J’ai fait du théâtre jusqu’à l’âge de 18 ans. J’aimerais bien m’y remettre.

A comme Actif. Je rappelle un chiffre : 99 % !!!! Comprendront les lecteurs assidus à ce blogue.

A comme Adhésion. À l’UMP évidemment.

A comme Admirer. L’intelligence et la culture de mon homme.

A comme Adresse. Depuis que je suis né, j’en ai eu 10 différentes. Et ce n’est pas terminé !

A comme ADSL. Cela a changé nos vies, et c’est grâce à cette technologie que j’ai pu créer ce blogue.

A comme Adultère. Qui n’a jamais vécu dans le péché ? À mon encontre et à leur encontre. C’est vrai. J’avoue.

A comme Affluence. En berne depuis la reprise du blogue. J’avoue que ce que j’y écris est peu intéressant. C’est bien pour cela que je reviens en arrière.

A comme Âge. C’est bien une chose qui m’importe peu.

À comme Aïe ! C’est ce que j’aurais bien crié aujourd’hui en me faisant blanchir les dents chez le dentiste. Mais je ne pouvais même pas parler. Cette douleur est tout bonnement insupportable.

A comme Alcool. J’aime ça, mais en abuse que rarement. Car je n’aime pas être saoul.

A comme Altruisme. Dans un certain sens, je pense l’être. Mais il est difficile de l’affirmer vu que c’est plutôt aux autres d’en juger.

A comme Ambigu. Je l’étais beaucoup fut un temps. Je le suis beaucoup moins.

A comme Ambition. Je suis quelqu’un d’ambitieux et qui espère monter très haut. J’essaie de m’en donner les moyens.

A comme Ami. J’en ai perdu par ma faute. J’espère un jour pouvoir en retrouver.

A comme Amnésie. J’ai de graves troubles de la mémoire. Pour des choses parfois importantes. Très difficile à gérer.

A comme Amour. Je suis quelqu’un qui a aimé à plusieurs reprises et heureusement qui aime actuellement. Mais je ne sais pas le montrer.

A comme Anal évidemment. Tout gay qui se respecte connait se mot. Mais heureusement il n’y a pas que ça

A comme Andouille. Eh oui, j’en raffole. Une Andouille de Vire AAA et je suis heureux.

A comme Android. Le meilleur système d’exploitation pour téléphone portable. J’attends avec impatience la mise à jour de mon Samsung Galaxy S3 que j’espérais pour aujourd’hui. Bah non. C’était pour les Sud-Coréens.

A comme Anesthésie. J’en ai eu à deux reprises. Pour une appendicectomie et un bras cassé. J’en rêve actuellement pour ne plus sentir ces putains de dents.

A comme Anérectoin. Ne me concerne pas.

A comme Animal. Je les adore en règle général. Mes deux petits chiens sont les plus beaux.

A comme Anonymat. À l’origine, ce blogue était anonyme. Et puis un jour je me suis dévoilé. Aujourd’hui je suis une star internationale.

A comme Anthropologie. Si elle était faite des Gays, elle devrait être faite à la Démence de Bruxelles. On y voit de tout. Mais vraiment de tout. La déchéance humaine à l’état pur pour certains.

A comme Anthroponyme. Moi c’est Guillot.

A comme Antipathie. Pour que quelqu’un arrive à me faire ressentir ça, il devra y aller fort.

A comme AOC. De bons vins, de bons fromages… que de bonnes choses.

A comme Apéro. C’est déjà l’heure ???

A comme Apitoyer. Chose que je ne fais pas et que je ne supporte pas.

A comme Appétit. Ca je n’en manque pas. Bien au contraire. J’adore manger, j’adore les bonnes choses.

A comme Approfondir. J’adore approfondir les choses… lol

A comme Arabe. Comme j’ai toujours dit, je ne suis pas raciste. Bien au contraire. Moi je les aime les Arabes, surtout à quatre pattes devant moi. Lol A comme Araignée. Là, par contre, je les déteste. Je peux fuir une pièce à cause d’elles.

A comme Arbre. À préserver pour un air plus pur.

A comme Architecture. Études que j’ai commencées et que je commence à regretter de ne pas avoir finies. Mais j’ai l’espoir, même vieux, de les reprendre juste pour le plaisir.

A comme Argent. Je ne cours pas après. Bien au contraire. Tous mes mecs m’ont toujours reproché de faire des travaux mal payés. Mais moi je préfère faire ce que j’aime.

A comme Arrivée. J’espère pouvoir l’atteindre dimanche prochain en faisant le marathon de Montpellier en relais, avec mon homme et des personnes de Décathlon ça devrait le faire puisque cela fait 1 mois qu’on se prépare avec une coach tyrannique.

A comme Articuler. C’est un de mes défauts. Parfois je n’articule pas assez et on peut avoir du mal à me comprendre.

A comme Ascenseur. C’est un des rares lieux qu’il me reste à découvrir pour des choses peu catholiques.

A comme Aspermie. Non, tout va bien

A comme Asthme. J’en avais étant jeune. Suite à des cures thermales durant ma plus tendre enfance, ceci m’est passé et j’en suis ravi.

A comme Astronomie. J’en suis passionné. Et grâce mon homme qui m’a offert un superbe télescope, j’observe ces astres lointains d’une beauté incroyable. La première que nous utilisions mon télescope, nous avions pu observer Saturne et ses anneaux. Incroyable.

A comme Autoportrait. C’est ce que je tente de faire de la manière la plus honnête.

A comme Avion. Je les prends très souvent, et j’aurais rêvé savoir en piloté.

A comme Azyme. Dernier mot commençant par un « A » de mon dictionnaire. Se dit d’un pain qui est cuit sans levain. C’est entre autres le pain des hosties chez les catholiques.

Laisser un commentaire