Projet de L’UMP

Voici les grandes lignes du projet de l’UMP pour les prochaines 5 années à venir. Si vous souhaitez avoir la globalité de ce projet, cliquez sur le titre de ce post qui vous conduira sur la globalité du texte. Tous les adhérents de l’UMP sont d’ailleurs appelés à valider ce dernier…


Découvrez le projet de l’UMP

Notre projet est fondé sur cinq valeurs que nous voulons promouvoir et mettre au fondement d’un nouveau contrat social et d’une réelle ambition pour la France :

  • le mérite, pour que ceux qui travaillent, font des efforts, prennent des initiatives ou des risques soient récompensés à leur juste valeur ;
  • la justice, pour que ceux qui ont des handicaps soient aidés à faire valoir eux aussi leurs talents et leur mérite ;
  • la responsabilité, sans laquelle il n’y a pas d’équilibre entre les droits et les devoirs des individus, et qui est la condition nécessaire pour que nous puissions conserver notre niveau de protection sociale ;
  • le respect, qui est le fondement de toute vie en société ;
  • la confiance, qui disparaît dans l’amoncellement des structures et des procédures destinées à cacher les problèmes au lieu de les résoudre, alors qu’il faut au contraire donner de l’oxygène et de la simplification à notre vie économique, sociale, locale, associative, sportive, culturelle.

Pour promouvoir ces valeurs, nous prenons 10 engagements :

1. Faire de la France l’acteur d’une autre mondialisation, parce que la mondialisation ne peut être une opportunité que si nous la concilions avec la protection des individus et de l’environnement, si nous nous donnons les moyens d’en tirer parti plutôt que de la subir, si nous sommes capables de l’affronter sans nous replier sur nous-mêmes

2. Retrouver l’Europe, celle qui protège dans la mondialisation, celle qui rapproche les peuples, pas celle qui tolère une concurrence déloyale, celle qui respecte ses frontières, celle qui assure la croissance et l’emploi, celle qui met en œuvre des politiques concrètes.

3. Un Etat qui marche bien, grâce à des institutions resserrées et efficaces, un usage responsable des finances publiques, une plus grande confiance dans les acteurs économiques et sociaux, un pacte de progrès avec les fonctionnaires ; un Etat qui nous permette de passer de la République des effets d’annonce et des observatoires inutiles à celle des droits réels, qui règle les problèmes des Français.

4. Une révolution écologique, qui se donne pour objectif de mettre en place sur cinq ans tous les outils nécessaires pour résoudre les principaux problèmes écologiques de la France sur une génération (deux pour le climat).

5. Une société du respect et de l’égalité des chances, qui sache concilier la sévérité avec les délinquants, le respect et la compassion dus aux victimes, la protection des innocents, et qui sache imposer l’égalité des chances par l’éducation et l’emploi.

6. Revaloriser le travail et augmenter le pouvoir d’achat, car le travail est la source de la dignité, de la sécurité et de la croissance. En métropole comme en Outre-mer, nous voulons poser les bases d’une économie plus dynamique, plus innovante, plus profitable.

7. Réussir le devoir d’éducation, parce qu’être exigeant et avoir de l’ambition est le devoir de la République à l’égard de tous les élèves. Plus de choix pour les familles, plus d’autonomie pour les établissements, plus de suivi pour les élèves, ce sont les conditions pour refaire du progrès scolaire le moteur du progrès social.

8. Gagner la bataille mondiale de l’intelligence, car dans une société fondée sur la connaissance et une économie fondée sur l’innovation, l’enseignement supérieur, la recherche et la formation professionnelle sont des enjeux stratégiques prioritaires.

9. Préserver notre protection sociale par une politique de justice et de responsabilité, car les fraudes, les abus, et l’absence d’adaptation de notre modèle social aux évolutions de notre société menacent nos régimes sociaux.

10. Faire de chaque famille un foyer de sécurité et de liberté, car dans un monde instable, la famille est le repère et la protection les plus naturels. La famille doit être libre de s’organiser comme elle le veut, les femmes libres de réussir leur vie de femme, leur vie de mère et leur vie professionnelle, les jeunes libres de prendre leur autonomie. Le patrimoine de la famille doit être protégé et chaque famille doit pouvoir en faire l’usage qu’elle souhaite.

La liste exhaustive des propositions

Laisser un commentaire