Mariage : J – 10 et pas un jour de plus

Monsieur et Monsieur

Monsieur et Monsieur

Le compte à rebours final est bien en place et c’est dans tout juste 10 jours que nous dirons « OUI » à Monsieur l’adjoint au Maire, qui ne sera autre que mon cher Papa.

Qui aurait pu croire que moi, Hervé (alias Atypik) aurait succombé à la tradition ancestral du Mariage ? On se rappellera mes prises de positions à ce propos et mon opposition à sa légalisation sous ce nom pour les Gays.

Mais les évènements des mois passés et ceux qui continuent en ce moment m’auront convaincu que la bêtise humaine ne doit pas gagner et que l’égalité de tous devant la loi est primordiale. Ce que je souhaitais voir le jour sous le nom d’une union civil il y a quelques années est aujourd’hui un mariage, ouvrant le même droit à tout le monde. Et je suis heureux de pouvoir en profiter dans la première année de sa mise en place.

Bon nadal a tots !

Espagne-Barcelone-Chants-de-Noel

En ce 25 décembre 2013, je vous souhaite à toutes et tous de très bonnes fêtes de Noël. J’espère que votre réveillon n’aura pas été trop arrosé.

Pour les non catalans, le titre « Bon nadal a tots ! », signifie Joyeux Noël à tous.

Insomnie ? Non, non Monsieur !

Depuis que je suis tout jeune, j’ai des problèmes pour dormir. Je me considère comme insomniaque. Je peux ne pas avoir dormi la veille et être totalement exténué et ne pas pouvoir m’endormir la nuit suivante et reproduire ce schéma durant toute une semaine. Plus les jours passeront et plus je ressemblerai à un zombie. Pourtant, rien n’y fera. Mes journées seront un calvaire sans fin, n’espérant qu’une chose : la nuit à venir. Seulement, voilà, une fois dans le lit, j’aurais tellement envie de m’endormir que je commencerais à y penser. Et là, en une fraction de seconde, mon cerveau viendra de décider que ce ne sera pas pour cette nuit… Le cerveau continuera à surchauffer en pensant à mille choses, je me tournerais 100 fois, voyant l’heure avancer inexorablement, et n’arrivant pas à m’endormir, bien que le sommeil étant là. Avec un peu de chance, une heure avant mon réveil « théorique » j’arriverais enfin à m’endormir. Malheureusement, ce ne sera pas suffisant pour me remettre d’aplomb après toutes ces nuits à cogiter.

En mai dernier, j’ai consulté un neurologue qui m’a alors proposé d’analyser mon sommeil durant toute une nuit. J’ai bien évidemment accepté, espérant enfin trouver une solution viable à ce problème. Car il faut bien l’avouer, c’est un énorme problème, que je ne souhaiterais jamais à mon pire ennemi. Le rendez-vous était donc pris à l’hôpital Gui de Chauliac de Montpellier, à l’Unité des troubles du sommeil et de l’éveil. Je devais venir pour 16h, le temps de m’installer tout le système, de répondre à des questionnaires et de faire des premiers tests.

On me sert alors le dîner… Moi qui fais attention à ce que je mange j’étais comblé… Un peu trop peut-être…

CHRU Gui de Chauliac - Service du sommeil

Puis vient l’heure fatidique où l’infirmière est venue brancher au système toutes les électrodes que l’on m’avait installées…

CHRU Gui de Chauliac - Service du sommeil

Pour résumer : pas moins de 15 électrodes, et 3 autres capteurs plus une caméra infrarouge. La plupart des électrodes sont placées sur la tête. 3 étaient sur le torse, 1 sur un doigt et une sur chaque jambe. En gros, toute l’activité cérébrale, cardiaque et respiratoire a été mesurée, ainsi que le mouvement de mes jambes. Une caméra infrarouge venait compléter le dispositif.

Tout appareil électronique devait être coupé pour ne pas interférer le test, et depuis une semaine je ne prenais plus aucun somnifère pour avoir un corps « propre » de toute substance. Et là, il faut dormir. Sauf que, évidemment, comme vous savez que tout est mesuré, vous commencez à réfléchir « Est-ce qu’habituellement je fais ça ? Est-ce que pour une fois ça va se passer normalement ? Est-ce que le test ne va pas être faussé ? Est-ce que si je m’endors, je ne vais pas tout arracher en me tournant ? » Que des questions intelligentes, évidemment.

Et puis, tout doucement, vous commencez finalement à être naturel et faire ce que vous dit votre subconscient. J’ai donc commencé à être moi. Réfléchir à tout et n’importe quoi, me tourner à droite, puis à gauche, et puis on recommence. Au final, je me suis endormi au bout d’un moment, me réveillant fréquemment comme d’habitude. Puis vers 2 heures du matin, alors que je cherchais une position, l’infirmière est entrée pour rebrancher un câble que j’avais arraché. Quoi qu’il en soit, la nuit fut fidèle à ma vie. J’avais très mal dormi, avec un long réveil d’une heure, je n’avais pas arrêté de bouger les jambes et faisais des apnées durant mon sommeil.

Au matin, on me débrancha, on me servit un petit déjeuner gargantuesque et je quittais ce service pour me rendre 4 étages plus bas pour une ponction lombaire. On devrait me donner les résultats en fin de matinée.

CHRU Gui de Chauliac - Service du sommeil

Je descends donc dans l’autre service. Pourquoi une ponction lombaire ? Parce que je perds la mémoire et on se demande si je n’aurais pas un virus ou une bactérie qui attaquerait mon système nerveux. Le seul moyen de vérifier étant ce prélèvement. Cela fait des mois que j’appréhende cette aiguille. On me rassure en me disant qu’on va m’anesthésier localement et qu’on me donnera du gaz hilarant… La doctoresse arrive accompagnée de 3 infirmières. Elle a piqué aux urgences un nouveau trocart qui permettra de diminuer la douleur, car plus fin. Celui-ci permettra de glisser une seringue à l’intérieur pour faire le prélèvement. Cool !!! Bref, on me met en position, on me colle le masque respiratoire avec le gaz qui me monte en deux secondes au cerveau et me voilà à moitié au pays des merveilles. Je suis mort de rire. Elle me pique. « Ouille ! » Bah, en fait, je n’ai pas trop senti la piqûre, mais c’est ensuite où c’est désagréable. Au bout d’une minute, rien ne sort… « On va être obligé de repiquer avec le trocart habituel, celui-là ne marche pas… » Et on repique ! Ouille ! C’est un peu plus désagréable, mais le gaz me shoot complètement. Je décide unilatéralement d’enlever le masque. Je rigole à ce que disent les infirmières. Le docteur commence à compter les gouttes qui sortent. Toutes les 10, elle recommence à zéro. Je me fou d’elle en lui disant que si elle veut apprendre compter jusqu’à 20, je pourrais revenir pour une ponction… Vive le Gaz. Une fois leur compte atteint, ils retirent l’aiguille, me mettent un pansement et me font m’allonger sur le dos. Défense absolue de bouger durant les heures à venir sous peine de syndrome post-ponction lombaire qui pourrait me provoquer une migraine insoutenable. On m’apporte une carafe en me conseillant de beaucoup boire. On m’allume la télévision qui ne fonctionne que sur France 3… Une belle journée à venir…

Je bois, je bois, je bois… Je pisse, je pisse, je pisse… Je m’ennuie, je m’ennuie, je m’ennuie.

Il est bientôt midi. J’appelle le service du sommeil pour mes résultats. On m’apprend alors que tout va bien. Sur les 8 heures d’enregistrement, j’ai dormi 5h30…

— « Vous êtes sûr que marche votre système ? Car j´étais souvent en train de me tourner dans ce lit et ça je m’en souviens très bien »
— « Oui, il marche très bien. Euh… En fait, effectivement, vous vous êtes réveillé 26 fois plus d’une minute »
— « Et vous trouvez ça normal ? »
— « Tout le monde se réveille durant son sommeil. La seule différence c’est que vous, vous en avez conscience et c’est là dessus que nous devons travailler »
— « On ne pourrait pas plutôt trouver un moyen de ne pas me réveiller ? »
— « Non, car tout va très bien. C’est normal. Il faut que vous appreniez à votre cerveau à ne pas prêter attention à ces moments. Je vais vous donner des fascicules qui vont vous expliquer comment faire »

Bref, en lisant 20 pages, je devrais dormir. J’ai aussi appris que je faisais des apnées du sommeil, en moyenne 7 par heure. Mais là non plus, ce n’est pas grave même si les mêmes m’ont dit avant que ce pût être une cause… Je sors donc de là avec de la lecture et c’est tout… Je vous dirais plus tard ce qu’il y a avait dans ces documents.

À 17 heures, j’ai enfin pu quitter mon lit, et je m’en suis allé ! 24 Heures à l’hôpital pour ça… Et bien ça ne vaut pas le coup. J’aurais les résultats de ma ponction dans 15 jours.

Il m’a dit « oui » !

2013-10-19 21.15.00

Salim, voudrais-tu pour :

les secondes et minutes à venir,
les heures et les jours à venir,
les semaines et les mois à venir,
les années et les décennies à venir,
les siècles et les millénaires à venir,

devenir mon mari ?

« Oui »

 

Pour fêter cette bonne réponse, nous sommes allés au restaurant l’Angle de Barcelone possédant 1 étoile au guide Michelin. Nous avons pris le « Menu Dégustation » à 11 services, 1 coupe de champagne et une très bonne bouteille de vin espagnole. Mon père nous a proposé de nous marier car jusqu’au mois de mars il est élu dans sa commune. Nous devrons faire notre mariage « administratif » avant cette date car il ne se représentera pas. Nous allons devoir tout préparer rapidement car cela va arriver très vite.

Je suis content choupinette que ce soit toi. Je t’aime !

Une semaine de pommes !

Logo Apple

Première semaine sous les feux de la rampe ! Ou plutôt sous le feu des clients. Eh bien le client Apple, est pour sa majorité, aussi sympathique que peut l’être la société Apple : jeune, cool, geek, fan, à fond pour Apple et près à attendre un iPhone 5S plusieurs semaines. Il y aura toujours l’exception qui confirme la règle, mais dont mon discours aura changé son état d’esprit que ce monsieur se sera excusé par email peu de temps après son appel.

Je vous le dis, bosser pour la pomme, c’est cool, et en plus on ne compte pas pour des prunes !

Oui ! Bon ! Il fallait la faire !

Vive Apple !

Logo Apple

Je pourrais vous parler de l’iPhone 5s, de l’iPhone 5c ou encore de iOS 7 et de toutes les mises à jour de différents produits qu’Apple déploie en ce moment,  mais ce serait un peu redondant avec tous les sites spécialisés. Et puis de toute façon, vous connaissez mon avis sur ces produits… J’ai toujours soutenu Microsoft, Google ou Samsung, ce n’est pas aujourd’hui que cela va changer. La seule chose que j’ai cependant toujours admise et reconnue pour la firme à la pomme, c’est son service clientèle, et son niveau d’exigence dans la gestion et le suivi de ses produits. À ce niveau, je pense que la plupart des entreprises devraient prendre exemple. Il est tout bonnement impossible de reprocher quoique ce soit à Apple.

Et bien vous savez quoi ? D’ici une semaine, si vous contactez le service après-vente d’Apple Store France, Belgique, Luxembourg ou Suisse, vous aurez peut-être l’occasion de tomber sur moi. Eh oui ! Je passe à l’ennemi. Bon, j’avoue, il y a pire.

Cela fait déjà deux semaines que je suis en formation et tout se passe très bien. Je suis ravi d’avoir repris le boulot. Eh puis bosser au soleil est plus qu’agréable.

Une semaine avec Coco !

Coco en vacances

Ah ah ! Il l’attendait avec impatience cette semaine de vacances chez Tonton Hervé et Salim, et d’après ce que j’en sais, il fut bien content de celle-ci ! J’ai récupéré mon neveu le 23 août à Issoudun où il était venu nous aider lors de l’opération « Forêt Vierge ». Nous prîmes la route du Sud vers Montpellier en passant par le magnifique viaduc de Millau puis nous rejoignîmes la capitale catalane pour une semaine de folie ! Quel programme pour ces 7 jours ? Plage, musée, parc d’attractions et vélo ! Au final, ce sera un peu différent, car le climat ne fut pas propice à tout ceci.

Samedi 24 août

Il fait beau et chaud. C’est le temps idéal pour aller tremper ses orteils dans la Mer Méditerranée. Nous partons donc pour la plage de la Barcelonetta en bus (cf. photo ci-dessous). Il est prévu que nous retrouvions un couple d’amis autochtone. Nous nous installons assez facilement et commençons la baignade. L’eau est à 26 °C. Un régal ! Mia et Carlos nous rejoignent alors et une partie de tennis de plage débute. Coco s’en sort à merveille bien qu’il prétendait ne pas savoir y jouer ! Vers 18h30, direction le Chiringuito de Mar Bella pour un verre et une glace bien mérités.

Coco

10 Ans d’Atypik !

Atypik fête ses 10 ans

Atypik fête ses 10 ans

Aujourd’hui, 1er septembre 2013, mon blog fête ses 10 ans ! Je me rappellerai toujours cet été 2003, dînant avec Genius Teurteul, qui me faisait découvrir ce qu’était un blog. Quelques jours plus tard, atypique.fr.st apparaissait. Il deviendra quelques mois plus tard www.atypik.net pour s’éteindre en 2009 et revenir en 2011 avec www.atypikrevient.fr.

Après ces 10 ans auprès de vous, plus de 1 000 articles, plus de 2 000 commentaires et plusieurs centaines de milliers de visiteurs uniques, je vous propose de revivre en photos les meilleurs moments.

Piratage de compte Facebook !

Facebook

On ne le dira jamais assez, la sécurité des comptes de réseaux sociaux sera à la hauteur de ce que vous ferez pour vous protéger. Il ne faut pas croire qu’un mot de passe vous protégera d’un piratage en bonne et due forme. Ma belle-sœur en a eu la mauvaise expérience hier. Alors que j’étais tranquillement à la plage avec Choupinette et mon neveu, j’ai reçu un message privé sur mon smartphone. Je regarde et il s’agissait d’un message de ma belle-sœur depuis Facebook :

— Coucou connecte toi stp j’ai besoin que tu me rends un service urgent

— Oui, dis-moi

— Tu peux me dépanner avec une recharge orange et je te rembourse tes sous demain stp c’est urgent

?

— Comment ça ? Tu veux que je l’achète sur internet ?

— bah tu peux me prendre sa dans un bureau de tabac et tu me donnes le code de rechargement ici ou je te passe le site de…

??

— T’es où là, je te l’apporte.

— Je suis a un RDV, tu me donne le code de rechargement ici

—…

Je ne vais pas tout vous écrire, car le dialogue a duré pas mal de temps vu que j’ai capté au premier message que ce n’était pas elle. Sachant que je l’avais eu au téléphone le matin même, qu’elle était en Espagne à 60 km de chez moi, avec mon frère et que s’il y avait eu un souci ils m’auraient appelé ! J’ai tout de même posé une question de vérification en demandant où elle était. La réponse qui fut « Je suis a un RDV » confirmait mes soupçons.

Malheureusement, une de ses amies s’est fait avoir et a payé 2 recharges de 50 €. Depuis, il nous est impossible de reprendre le contrôle de son compte malgré ce qu’en dit l’aide de Facebook. Si cela vous arrivait, il faudrait aller sur cette page : https://www.facebook.com/hacked et ensuite saisir soit :

  • L’adresse email (si le pirate a modifié celle-ci, ça ne marchera pas)
  • Numéro de téléphone (si le pirate a modifié celui-ci, ça ne marchera pas)
  • Nom d’utilisateur (seule option viable)
  • Nom complet (si le pirate l’a modifié, ça ne marchera pas)

Nous avons pu avancer seulement avec le nom d’utilisateur. Malheureusement, à l’étape suivante, il demande l’adresse email et l’ancien mot de passe et on retombe systématiquement à la première étape sans aucun message. Il nous est donc impossible de retrouver le compte actuellement. Si quelqu’un a une idée, nous sommes preneurs.

Je vais cependant vous expliquer comment faire pour vous prémunir efficacement de piratages :

  • Toujours avoir un mot de passe à haut niveau de sécurité qui comporte au moins un chiffre, une lettre, un caractère spécial et qui fait au moins 6 caractères de long. 8 caractères est parfait
  • Cliquez ensuite sur l’engrenage en haut à droite à côté de votre nom et allez sur Compte.

Compte Facebook

  • Ajoutez un maximum d’option tel que souligné ci-dessous :
    • navigation sécurisée pour que vos mots de passe soient transmis de manière cryptée
    • Notifications lors des connexions : si quelqu’un se connecte depuis un nouvel ordinateur vous serez averti par email. Ainsi s’il veut simplement vous espionner, vous le serez et pourrez changer votre mot de passe
    • Approbation de connexion : Si vous avez un smartphone, une application s’ouvrira spontanément et affichera un code aléatoire changeant chaque 30 secondes. Celui-ci devra être saisi obligatoirement sur tout nouvel ordinateur pour pouvoir se connecter. C’est le MEILLEUR moyen de se protéger. Sans votre téléphone, personne ne pourra rien faire. Si vous n’avez pas de smartphone, vous pourrez le configurer pour recevoir un SMS avec ce code. Idem, sans votre téléphone, personne ne pourra rien faire. Pour activer ce service, il faudra saisir votre numéro de GSM et le valider dans cet onglet. C’est gratuit !
    • Générateur de code : c’est l’application pour smartphone. D’autres options sont proposées comme prédéfinir 10 codes que vous garderez précieusement à l’abri. Chaque code ne sera valable qu’une fois.
    • Contact de confiance : Vous de´finissez au moins 3 personnes en qui vous avez confiance et que vous connaissez réellement et que vous pouvez contacter facilement en dehors de Facebook. En cas de souci, au moins 3 d’entre eux devront fournir un code de sécurité, qui, mis bout à bout, permettra de débloquer le compte.

Sécurité Facebook

  • Souvent, les pirates trouvent vos mots de passe ou répondent à vos questions secrètes, car les réponses sont visibles sur votre profil. La meilleure chose à faire est de rendre invisible votre profil aux personnes qui ne sont pas vos amis. Attention, ne pas oublier que toutes les publications anciennes auront toujours le statut de « public ». Il faudra alors cliquer sur le lien Limiter l’audience des anciennes publications et suivre les instructions. Je vous invite enfin à indiquer « non » pour le référencement des moteurs de recherche. Voir les traits rouges ci-dessous.

Confidentialité Facebook

Normalement, vous êtes parés contre le piratage et votre profil est désormais confidentiel. Enfin presque confidentiel puisque la CIA, la NSA et certains autres services secrets ont un accès total à tout ceci. Mais si vous intéressez ces personnes-là, c’est que vous êtes plutôt un terroriste d’Al-Qaïda.

Qui mérite l’éternité du Panthéon ?

Panthéon Paris

Moi ! Probablement. Mais je ne suis pas encore mort. Il faudra donc attendre… Sauf si une âme charitable s’occupe de mon cas rapidement. :D Cependant, si vous pensez qu’aujourd’hui ce haut lieu Français ne représente pas assez bien notre pays par les Hommes qui y sont enterrés, vous pourrez, à compter du 2 septembre, répondre à une enquête en ligne proposée le président du Centre des Monuments Nationaux Philippe Belaval. Les internautes français ou étrangers pourront donner leur avis jusqu’au 22 septembre sur le site du Centre des Monuments Nationaux.

« Il ne s’agit pas d’un référendum ni d’un sondage au sens scientifique du terme », ajoute M. Belaval. « La consultation peut faire remonter des choses intéressantes », dit-il.

« Selon vous, qui mériterait d’être prochainement honoré au Panthéon ? » et « pourquoi », demande le CMN aux internautes qui peuvent donner deux préférences.

« Selon vous, quelle devrait être la principale qualité de la prochaine personne honorée au Panthéon ? », est-il demandé dans le questionnaire où sont proposés plusieurs choix : « l’engagement humanitaire », « l’action politique », « l’engagement pour la paix », mais aussi « l’exploit sportif » ou « la défense de l’environnement ». « L’engagement pour la liberté », « les découvertes scientifiques », « l’engagement pour l’égalité », « le talent artistique », « l’engagement pour la fraternité » sont également suggérés.

« Les internautes peuvent proposer des femmes », dit Philippe Bélaval.

Cette consultation, qui n’engage en rien, permettra à son auteur de rendre un rapport à François Hollande le 30 septembre. D’ici là, vous pourrez proposer tous les noms qui vous paraissent judicieux et représentatifs : Coluche, Grégory Lemarchal, Gavroche, Astérix, Obélix, Idéfix, Napoléon, François Hollande, Dorothée (une fois morte).

 

%d blogueurs aiment cette page :