Articles

Le Gorafi

Le Gorafi

 

Flash : Orages en région parisienne : nombreux messages de soutiens sur Twitter en provenance du monde entier.

J’aime beaucoup ce que fait ce site : Le Gorafi.

Et si on choisissait notre style pour cet Automne – Hiver, 2012 – 2013

Comme vous l’avez surement entendu aux informations aujourd’hui, la fashion week de Paris avait lieue, pour nous présenter la collection Automne – Hiver 2012 – 2013. Je vous propose de faire un petit tour parmi les créateurs dont j’ai choisi les tenus que je me verrai bien porter. Ce qui sous entend que cela me fera très plaisir de le recevoir comme cadeau venant de vous, chers lecteurs. Et comme je suis gentil, je vous préviens plus de 8 mois à l’avance pour vous laisser le temps de trouver l’argent.

On commence avec DOLCE & GABBANA.

J’aime beaucoup ce style, sobre, classe, simple. Très ajusté sur le haut, et large sur les pantalons avec des sarouels pour la plus part. Même la veste à motifs jaune me plait.

Automne - Hiver 2012 - 2013Automne - Hiver 2012 - 2013Automne - Hiver 2012 - 2013Automne - Hiver 2012 - 2013Automne - Hiver 2012 - 2013Automne - Hiver 2012 - 2013Automne - Hiver 2012 - 2013

On continue avec Emporio Armani :

Un gros travail sur es matières est réalisé. Beaucoup de cuir ou au contraire des matières fluides. J’aime beaucoup les mailles également.

Automne - Hiver 2012 - 2013Automne - Hiver 2012 - 2013Automne - Hiver 2012 - 2013Automne - Hiver 2012 - 2013Automne - Hiver 2012 - 2013Automne - Hiver 2012 - 2013Automne - Hiver 2012 - 2013Automne - Hiver 2012 - 2013Automne - Hiver 2012 - 2013

Le créateur suivant est John Galliano :

Élégance, stricte, simple et sobriété sont les termes qui décrivent pour moi cette collection. J’adore ce classicisme. Ces petits carreaux seraient merveilleux sur moi.

Automne - Hiver 2012 - 2013Automne - Hiver 2012 - 2013Automne - Hiver 2012 - 2013Automne - Hiver 2012 - 2013

On revient du côté d’Armani mais cette fois avec Giorgio Armani :

De nouveau des volumes sur les pantalons avec des pinces au niveau de la taille, et le haut bien ajusté. On est plus casual mais le style est encore une fois parfait. On reste dans la sobriété même si cette fois il y a un plus grand travail sur les superpositions.

Automne - Hiver 2012 - 2013Automne - Hiver 2012 - 2013Automne - Hiver 2012 - 2013Automne - Hiver 2012 - 2013

On est à Paris alors il est normal d’avoir Jean-Paul Gaultier :

Cette fois-ci, le classicisme s’éloigne et la patte Gaultier fait surface avec un style qui lui est propre. Cependant les couleurs sombres sont de rigueur. On notera la veste en cuir sur la première photo, la jupe grise de la deuxième que j’adore, le haut en maille de la troisième et l’imperméable de la dernière.

Automne - Hiver 2012 - 2013Automne - Hiver 2012 - 2013Automne - Hiver 2012 - 2013Automne - Hiver 2012 - 2013

On part cette fois-ci sur ma favorite, Jil Sander :

J’adore !!!! Costume en cuir, costume ultra bien coupé ensuite, le manteau, le pull….. Parfait. Je préfère regarder que d’écrire.

Automne - Hiver 2012 - 2013Automne - Hiver 2012 - 2013Automne - Hiver 2012 - 2013Automne - Hiver 2012 - 2013

Une habituée de ma garde robe, Madame Versace :

Comme pour Jean-Paul Gaultier, Donatella Versace est reconnaissable parmi tous. Son logo présent partout, ses couleurs font d’elles qu’on aime ou on déteste. Difficile de décrire un style comme le sien. Mais tous les modèles choisis ont un plus. La veste velours et motifs sur la photo 1, le costume en velours sur la 2, la veste jean’s et les chaussures de la 3, le blouson en cuir de la 4, le look cuir de la 5, les gants et le pantalon de la 6, le pull bleu de la 7, le costume bleu de la 8 et la chemise transparente de la 9. J’adore !!!

Automne - Hiver 2012 - 2013Automne - Hiver 2012 - 2013Automne - Hiver 2012 - 2013Automne - Hiver 2012 - 2013Automne - Hiver 2012 - 2013Automne - Hiver 2012 - 2013Automne - Hiver 2012 - 2013Automne - Hiver 2012 - 2013Automne - Hiver 2012 - 2013

Et pour fnir, un classique mais toujours aussi bien Yves Saint-Laurent :

Je retire Jil Sander de favorite et je place YSL en tête de mon podium. Encore beaucoup de cuir, des vestes croisées, de l’élégance, des jeux avec les matières et la lumière qui se reflète. Les petits blousons courts sont superbes. Je veux !!!

Automne - Hiver 2012 - 2013Automne - Hiver 2012 - 2013Automne - Hiver 2012 - 2013Automne - Hiver 2012 - 2013Automne - Hiver 2012 - 2013Automne - Hiver 2012 - 2013Automne - Hiver 2012 - 2013Automne - Hiver 2012 - 2013Automne - Hiver 2012 - 2013

Vous l’aurez compris, pour m’habiller l’hiver prochain, j’ai le choix et vous aussi. Mon sapin de noël de 2012 sera rempli 🙂 Et vous, vous choisissez quoi parmi tout cela ?

Défi 4 : Paris

On va compliquer un peu les choses pour ce 4e défi et c’est pour cela que je vous donne 15 jours pour le réaliser, durant mes vacances.

La photographie à prendre est un panneau de signalisation d’autoroute (fond bleu) indiquant la direction de Paris. Évidemment l’on doit toujours s’apercevoir que la photographie vient de vous et pas du Net. Il est cependant clair qu’en aucun cas vous ne devrez prendre de risques inconsidérés pour prendre ce cliché. Si j’ai pris la ville de Paris, c’est tout simplement qu’elle est indiquée dans toute la France.

Photo à envoyer à Webmaster @ atypik.net. Par contre, ne vous inquiétez pas si cela n’apparait pas de suite vu que je serai de retour à partir du 5 aout !!!

Les défis N° 1, N° 2 et N° 3 sont toujours en cours.

Le dernier Défi aura lieu à mon retour de vacances et sera encore plus difficile que celui-ci.

27°C

Température idéale pour aller faire une petite excursion à vélo aujourd’hui. Première fois que je le sort cette année. il a fallu bien évidemment lui faire une petite révision puis départ à 16h15.

Départ Porte de Vanves dans le 14e (Ne rêvez pas vous n’aurez pas mon adresse exacte) direction Javel en prenant la Rue Raymond Losserand puis la rue de la Convention. Arrivé à Javel je traverse la Seine et longe la voix Georges Pompidou et la Seine vers le centre. J’arrive à Chatelet et je continue toujours le long du fleuve jusqu’au port de l’Arsenal où je rejoins Bastille. Je récupère la rue Saint-Antoine puis Rivoli jusqu’au Boulevard de Sébastopol que je prends. Je tourne en suite par la rue aux ours (rue très connue des gays à la recherche de plaisir charnel. C’est là que se trouve le Dépot) pour récupérer la rue Beaubourg puis la rue sainte Croix de la Bretonnerie. Arrivée dans le marais qui est bondé. Je vais jusqu’à la Rue Vieille du temple, je reprends Rivoli et je vais jusqu’au Louvre que je traverse pour retrouver la rive gauche. Direction les Invalides par le Quai Voltaire puis arrivée sur l’esplanade où cela bronze à tout va, joue au football ou se promène en famille. Avenue de la Motte Picquet, puis Avenue Duquenes et Breteuil pour me retrouver en bas du boulevard Pasteur qui je l’avoue m’a bien cassé les jambes pour me retrouver Place de la Catalogne. Je prends enfin la Rue Vercingétorix qui me conduira à point de départ. Il est 17h45, je n’ai plus de jambes.

Gay Pride

Week-end de Gaypride à Paris qui comme à son habitude tombe le dernier samedi du mois de juin. Pour une fois il ne coïncide pas avec le premier samedi des soldes et c’est donc, comme toujours, dans mon magasin que je l’ai suivi puisqu’il le défilé passe juste devant Boulevard Saint Michel. Cependant il s’agissait de la dernière fois car l’année prochaine je ne sais pas où je serais.

Début du cortège vers 15h40 et pas mal de monde. Plus selon moi que les années précédentes. De la très bonne musique sur la plus part des chars avec comme toujours mon petit préféré qui est celui avec de la musique faite par des tambours et percussions. C’est toujours très entrainant comme musique. Les rares clients qui entrent n’arrivent pas à communiquer car la musique est assourdissante mais certains sont très mignons. Il y avait plein de beau monde. Le cortège se termine pour une fois par le char du Banana Café et non celui de FG qui à ma surprise n’était pas présente. On m’a appris par la suite qu’ils organisaient un concert place de la Bastille jusqu’à 21h.

Le soir je retrouve des amis et l’on s’est baladé dans le marais jusqu’à 4h du matin, heure de l’orage. Tout était blindé de monde, surtout la rue de l’Open Café, du Cox et des marronniers. Ca matait dur !!!! Moi le premier 😀 Au début je voulais sortir mais j’étais tellement fatigué que j’ai pris un taxi et retour à la maison.

20 ans plus tard je me réveille…

Hier soir, alors que je parlais à Paumé sur MSN, celui-ci m’a appris que le Queen vivait ses dernières soirées. En effet, le propriétaire des murs veut les mettre dehors pour faire de la spéculation immobilière. Tout serait déjà passé devant les tribunaux et les locataires (le Queen) devraient quitter les lieux avant le 09 Mars 2005. Le Queen a cependant fait appel de la décision et donc a désormais devant lui quelques moments de répit.

Comme celui qui m’a annoncé la nouvelle voulait y aller (car il supposait que cela pouvait être la dernière Overkitsch) je l’ai suivi. Arrivée là-bas à 1h du mat et une queue à faire baver !!!! LOL. On finit par entrer (ça fait 1 an que je n’y ai pas mis les pieds mais ça n’a pas changé). La clientèle est très charmante et je me dis que si j’avais été célibataire je me serais bien amusé. On descend pour aller danser un peu mais au bout d’une demi-heure cela devient de plus en difficile de faire quelque chose tant la salle est pleine à craquer. Beaucoup de personnes pensaient également qu’il s’agissait de la dernière mais ce fut démenti par Gallia. Je décide de partir à 3h du matin car je commence le boulot à 9h30.

C’est hallucinant tout le monde que j’ai rencontré et que je connaissais. J’avais l’impression qu’on s’était tous donné rendez-vous.

Quand je vois ce qui arrive au Queen, cela me fait penser que Celio va subir exactement la même chose rue de Rivoli. En effet, son propriétaire (la Samaritaine ou plus précisément LVMH) ne lui renouvelle pas son bail fin 2005 pour pouvoir y mettre quelqu’un d’autre. On sait qu’il s’agit de pure spéculation financière car ils auraient trouvé un futur locataire qui serait prêt à mettre beaucoup plus. Celio n’a même pas été invité à renégocier les termes du bail. Ils sont gentiment remerciés d’avoir effectué les travaux et réunis trois immeubles pour ne former qu’un seul point de vente.

EDIT : Je viens de trouver un peu plus de précisions sur les jugements du Queen, l’appel sera jugé le 14/03 (ce qui laisse très peu par la suite car si le jugement reste dans l’état actuel, le Queen devrait bénéficier d’au maximum trois mois supplémentaire pour quitter les lieux). En gros ils vont finir la saison 2005 et ensuite bye bye.

On ne voit pas ça souvent

Il y a une de ces « tempêtes » de neige sur Paris, c’est assez impressionnant. Evidemment ça ne tient pas sur la route mais ailleurs c’est tout blanc. Ça donne quand même bien envie d’aller au ski tout ceci.

Vie commune

Depuis déjà un petit moment nous parlons avec mon bébé d’habiter ensemble. Vu que lui cherche à acheter un appartement et nous faisons les annonces immobilières qui concernent Paris. Nous cherchons un deux pièces de 40 m² pour 154 000 € maximum. Il y a encore peu de temps cela aurait été facile mais vu la flambée des prix qui ne s’arrête pas sur Paris cela devient de plus en plus rare ou alors on trouve ça dans un rez-de-chaussée dans le 20e arrondissement. Bien que nous n’ayons rien contre cette partie de Paris nous préfèrerions plutôt dans le sud de Paris ou dans le centre mais surtout pas dans le quart nord-est. Vivement qu’on trouve…

Fermera, fermera pas…

La délibération de la fermeture du Queen se fera jusqu’au 18 mai prochain et l’on saura à ce moment ce que deviendra le Club Parisien.

Franchement ça me ferait quand même bien chier s’il devait fermer.

C’est quoi ce climat ????

Dire que Vendredi matin il y avait -3°C et qu’il y avait encore de la neige à certains endroits de Paris et qu’aujourd’hui il fait 17°C. C’est un peu n’importe quoi je trouve, d’autant plus que nous sommes que début février.

Bien que je ne me plaigne pas de ce superbe temps, je me demande simplement où nous allons pour les saisons.

Températures Paris mercredi 4 février