Articles

La renonciation de Benoît XVI.

Le Pape Benoît XVI renonce

« C’est finalement par son départ qu’il sera révolutionnaire. » Christophe Barbier — L’Express

Je crois que je ne pourrais pas mieux m’exprimer sur ce sujet. Il faut dire que Jean-Paul II avait mis la barre très haute, et qu’y succéder dut être compliqué. Mais prendre cette décision, à l’encontre de l’ordre établi, à l’encontre de tout ce que les fidèles pouvaient attendre de leur guide spirituel est probablement une des preuves de la grande intelligence de ce Pape. Malgré ce que fut sa vie, sa jeunesse, on ne peut que lui reconnaître ce choix. Espérons que son successeur fasse preuve d’un peu plus de modernité et que l’Église Chrétienne sache avancer.

In nomine Patre et Filii et Spiritus sancti

Le Pape Jean-Paul II est inhumé aujourd’hui et cela me fait quelque chose puisque je l’ai toujours connu. J’ai eu une éducation religieuse et tous les sacrements qui vont avec. J’ai confirmé ma foi en la religion et le prochain sacrement qu’il me resterait à célébrer serait le mariage (ce n’est pas d’actualité) ou l’ordination (ce qui n’est pas non plus d’actualité).

Je n’ai pas toujours été d’accord avec les prises de positions de Jean-Paul II mais il faut avouer qu’il fut l’instigateur de beaucoup d’évolution dans la mentalité religieuse. Il a permis également de grandes avancées dans le monde même s’il a parfois fait des erreurs selon moi comme la bénédiction des 50 ans de mariage de Pinochet. Nul n’est parfait mais il faut lui reconnaître tout le travail qu’il a effectué.

Qu’il repose lui aussi en paix et qu’on lui succède avec autant de brio.