Articles

C’est la guerre…

Depuis deux jours, mon hébergeur et plusieurs autres francais connaissent une attaque sans précédent de leurs serveurs Internet. Des miliers de machine à travers le monde saturent leurs serveurs en faisant des requetes http par milliers à la seconde. Le résultat est que leur bande passante sature et provoque une impossibilité de satisfaire les autres demandent « normales ». Ainsi, c’est pour cette raison que depuis deux jours, mon blog est très difficilement atteignable. Veuillez donc m’en excuser.

Juste pour vous donner une idée de l’attaque, par moments plus de 55 Mo à la seconde sont envoyés sur le serveur (Déni de service DNS). Mon hébergeur est obligé de bloquer une à une, toutes les machines qui l’attaque et cela prend beaucoup de temps puisque ces machines changent tout le temps d’adresse IP. Il va d’ailleurs porter plainte.

Désolé pour le dérangement.

Explication

Comme vous l’avez peut être constaté, le site fut indisponible de hier soir 22h à maintenant 15h. Ceci est dû à mon hébergeur qui a changé de serveur durant la nuit. Celui-ci sous traitait la partie hardware jusqu’a cette nuit. La coupure provient donc de la migration des serveurs.

Quelques perturbations pourraient arrivées dans les heures à venir.

e-justice

Je viens de recevoir ce mail de mon hébergeur qui me signale les nouveaux textes de loi qui sont à l’étude vis à vis de Internet. Je vous laisse apprécier par vous même…

« Bonjour,
La situation devient grave en France !
La nouvelle loi sur l’économie numérique de Nicole Fontaine a été adoptée en deuxième lecture par l’Assemblée et doit être examinée en deuxième lecture par le Sénat le mois prochain. Je rappelle le point clef que cette loi vise à instaurer : créer une e-justice privatisée. Les articles 43-8 et 43-9 modifiés par le Sénat imposent aux intermédiaires techniques le devoir de se substituer au juge, et d’appliquer les peines, en l’occurrence la censure, qui plus est avec promptitude, avant toute décision de justice établissant l’illicité d’un contenu. Ils deviendraient le cas échéant, coupables de ne pas s’être substitués à l’autorité judiciaire. Les internautes français se verraient donc jugés et censurés de façon expéditive par des groupes privés, ce qui ferait de la France le seul pays occidental à imposer un filtrage du Net à ses frontières, comme cela se fait par exemple en Chine populaire (!!)
Ainsi, la loi Fontaine porte gravement atteinte à la liberté d’expression des internautes, à leur liberté d’information et surtout nie le droit fondamental d’accéder à une justice impartiale et indépendante ! Il va de plus à l’encontre des directives européennes !
En ce qui nous concerne, nous, hébergeurs, auront le droit et surtout le devoir de supprimer tout contenu, web ou email, que nous jugerons illégal, et ce sans préavis ni justification. L’email n’étant de ce fait plus considéré comme correspondance privée (!!!!). Ceci nous imposera par exemple de supprimer automatiquement des pages qui contiennent le mot « mp3 », et ce sans préavis, sous peine d’être poursuivi.
Si le texte de Nicole Fontaine est aveugle à la réalité du Net, c’est parce qu’il se polarise à la demande de l’industrie phonographique sur le problème du téléchargement de fichiers mp3 sur les réseaux peer2peer : aveuglée par la problématique des droits d’auteur, Nicole Fontaine s’est tout simplement trompée de projet de loi.
Il est encore temps de protester et manifester, en espérant que messieurs les sénateurs sauront nous faire éviter les terribles conséquences d’un projet de loi franco-français débile et catastrophique pour tous.
Je compte sur vous tous pour signer les pétitions ci-dessous, et transmettre ce mail à tous vos contacts, avant qu’une telle connerie ne devienne loi. Sinon bienvenue dans le monde parano où l’hébergeur juge et efface le contenu de vos sites et emails pour éviter les procès.
 
Votre liberté est entre vos mains !
 
Pétition 1 : http://www.odebi.org/deputes/0justice.html
Pétition 2 :
 
Quelques Articles :
http://fr.news.yahoo.com/040113/85/3l7ow.html
http://fr.news.yahoo.com/040113/1/3l7js.html
http://news.tf1.fr/news/multimedia/0,,1568617,00.html« 

Personnellement j’ai signé cette pétition. Je ne dis pas qu’il ne doit pas y avoir de lois concernant Internet, bien au contraire, mais comme le dit très bien mon hébergeur, si se sont des sociétés privées qui « censurent », je pense que des abus pourraient très vite arriver…