Articles

« Cheminots au boulot !!! »

FRANCE-POLITICS-TRANSPORT-STRIKE

Voilà ce que l’on pouvait entendre dimanche après-midi entre La Place de la République et la Place de la Nation à Paris lors des manifestations antigrève.

Ce rassemblement qui se voulait apolitique et organisé par plusieurs associations voulait dénoncer les blocages actuels des transports en commun français.

La mobilisation fut au rendez-vous puisque 8 000 personnes selon la police et 20 000 selon les organisateurs se sont retrouvées pour scander des slogans plutôt révélateurs : « Cheminots au boulot !!! », « Sud-rail au travail », « Fillon tient bon », « Privée vache à lait », « stop à la grève »…

Tous les âges et toutes les origines se sont retrouvés avec un seul mot d’ordre arboré par quasiment tout le monde « stop à la grève ». Dans une ambiance bon enfant et malgré un froid tenace, le défilé s’est déroulé dans le calme et à bon terme.

De nombreux médias couvraient l’évènement dont des étrangers comme les Belges (RTL), les Catalans (TV3), Allemands et tous les médias français. Articles du Figaro, de la tribune.

Il y a déjà l’idée de recommencer dimanche prochain si les blocages perduraient encore cette semaine. Plus d’information au fil des jours.

Les étudiants étaient également de la partie pour demander la fin des blocages et la possibilité d’étudier.

Manifestation contre les grèves qui font chier tout le monde

Je rappelle que demain, le rendez-vous est donné à 15h Place de la République, pour un grand rassemblement puis défilé vers Nation dans le but de dire non à la PRISE D’OTAGE des travailleurs et des usagers des transports en commun.

L’information a déjà bien été relayée puisqu’à la télévision, dans les journaux papier et sur de nombreux sites internet elle est diffusée.

L’objectif est clair : qu’il y ait plus de monde demain dimanche dans les rues qu’il y en a eu mercredi par les grévistes. Cela montrera qu’elle est le véritable poids de la rue et sa réelle volonté.

Les grévistes disent que ce n’est pas le blocage et la confrontation qu’ils obtiendront des résultats. Mais si le gouvernement est soutenu, ils capituleront.

Dimanche 18 Novembre

Défilé à 15h

Départ Place de la

République

Arrivée à Nation

Prévision de Trafic RATP pour le 14 novembre

Prévisions à 24 heures pour le mercredi 14 novembre 2007

A la suite des préavis des Syndicats CFDT, CGT, FO, FSI, SUD et UNSA pour la journée du 14 novembre, la RATP prévoit un trafic très fortement perturbé sur l’ensemble de ses réseaux (Bus, Métro, RER et Tramway).

• Métro :
– Ligne 1 : 1 rame sur 4 en moyenne
– Ligne 14 : fonctionnera normalement
– Autres lignes : quasi nul

• RER / RATP :
– Ligne A : Quasi nul
– Interconnexion suspendue à Nanterre Préfecture Ligne B : Aucun trafic – Interconnexion suspendue à Gare du Nord • Bus & Tramway : 10 % en moyenne

Elle invite les voyageurs à consulter les services d’information suivants :
Numéro vert : 0 800 15 11 11 (appel gratuit depuis un poste fixe)
Internet Cliquez ici
Serveur vocal : 32 46 (0,34€/mn)
Internet mobile : wap.ratp.fr – imode.ratp.fr

Grande manifestation contre tous les blocages

GRANDE

MANIFESTATION

CONTRE TOUS LES BLOCAGES

ECOLE,

JUSTICE,

UNIVERSITES,

TRANSPORTS,

SERVICES PUBLICS…

le dimanche 18 novembre

15h00

RASSEMBLEMENT :

PLACE DE LA REPUBLIQUE

DEFILE JUSQU’A NATION

 Dans les jours qui viennent, les syndicats vont bloquer une nouvelle fois l’ensemble du pays : La SNCF, La RATP, EDF, GDF, La Poste, les universités, la Justice, l’Opéra de Paris, les écoles, la fonction publique… seront en grève entre le 14 et le 20 novembre.

Ce chantage est inacceptable. C’est pourquoi Liberté Chérie, avec l’aide d’autres associations de la société civile et de très nombreux anonymes, vous invite à une grande manifestation contre les blocages. Nous devons montrer aux syndicats qu’une majorité silencieuse ne souhaite pas se résigner à subir sans réagir.

Du courage

Comme vous l’avez peut-être entendu aux informations, Nicolas Sarkozy s’est déplacé ce matin pendant plusieurs heures dans un centre SNCF qui était à plus de 70 % en grève la semaine dernière.

Il est venu confirmer qu’il ne lâchera absolument pas sa position quant à l’alignement des régimes spéciaux à 40 ans de cotisations. En confrontation directe avec les syndicats et les syndiqués, il les a mis devant le fait accompli que leur espérance de vie a augmenté de 5 ans en 20 ans et que désormais s’ils veulent pouvoir toucher une retraite, ils doivent cotiser plus longtemps.

Confrontation musclée, mais aucun pas en arrière du président qui confirme que la réforme aura bien lieue.

Certes, je suis entièrement pour cette réforme, mais je crois que l’on peut saluer l’action du président qui va défendre lui-même ses idées alors que lors de gouvernements précédents ils intervenaient peu ou pas dans les conflits sociaux.

Le parisien fidèle à lui même.

Hier après-midi, je suis allé installer le WiFi chez Airy. Je lui ai demandé comment s’était passé les deux jours de grèves et s’il n’avait pas trop galéré pour se rendre à son travail.

Il me dit que le jeudi, il a trouvé facilement un Vélib’ et donc il a pu facilement aller travailler et même revenir. (Même si à priori le retour était nettement plus pentu).

Par contre, le vendredi, ce ne fut pas la même histoire. Il a abandonné l’idée du métro, car il n’y avait pas de train sur sa ligne et a donc voulu réitérer le vélo. Il arrive à la station et là, plus aucun vélo de disponible. Enfin si, il en reste, mais ceux-là sont attachés avec des antivols personnels. Impossible alors de les récupérer pour soi.

Au final, il aura quand même pu se rendre à son travail, mais ce n’était pas le but du post. Le but est de démontrer comment le parisien est et sera toujours égoïste. Je n’arrive même pas à concevoir que certains ont eu cette idée.

Comme quoi les pubs du journal « Le Parisien » ont un vrai fondement de vérité. Je rappelle le slogan : « Le parisien, mieux vaut l’avoir en journal »

Première fois…

Update By: Atypik
Date: 18 octobre 2007

Pour la première fois, j’ai du fermer les commentaires sur certains articles et même supprimer certaines participations de lecteurs au vu de leur injurieuse façon de parler, de leur vulgarité et voir même de menaces pour certains.

Ainsi, je tiens tout d’abord à présenter mes excuses aux lecteurs qui auraient voulu laisser d’autres avis et continuer de partager sur les sujets de la grève et des retraites, mais je n’ai pas le temps de faire le modérateur au vu du nombre de commentaires qui se présentent chaque heure.

Enfin, je trouve dommage d’en arriver là, mais je veux juste préciser quelque chose : ce fut toujours les progrèves qui furent vulgaires. Est-ce un manque d’argument qui a provoqué ceci ? Je n’en sais rien. J’ai même reçu des menaces par mail…

Vive la démocratie.

Aside

Certes, il y a peu de billets en ce moment sur le blog, mais il y a beaucoup de commentaires. Arrivera-t-on à 100 sur le billet de la grève ? Je le pense. Ça fait réagir et c’est le but.

Sinon et bien, ma petite entreprise démarre doucement, mais surement. C’est rassurant. Encore bien évidemment pleins de choses à faire et c’est pour cette raison que je suis un peu plus discret ces derniers jours.

En parallèle mon homme est en train de monter son cabinet d’ostéopathie et je l’ai un peu aidé aujourd’hui (pour la première fois) à faire ses travaux. Ponçage des murs et préparations de la pièce pour faire de la peinture. Il fallait tout protéger.

Demain, direction : « Le salon des Micro-Entreprises » au Palais des Congrès. Je ne sais pas trop ce que je vais y trouver, mais je me dis que je vais peut être avoir des idées.

Et sinon je ne vous ai pas du tout parlé de Rugby, mais je suis bien évidemment la coupe du monde avec beaucoup de plaisir.

Enfin, je n’ai pas trop le temps d’aller faire un tour sur les autres blogs de la blogroll. Rassurez-vous je ne vous ai pas oublié.

Ça c’est bien la France

Aujourd’hui, tout le monde sait qu’il est obligatoire d’aligner les régimes spéciaux des retraites sur le régime général de près de 90 % des actifs français. Même la gauche s’accorde à dire que nous serons obligés d’y passer.

Alors qu’aucune proposition de loi, de projet ou même discussion n’a été entamée par le gouvernement, les syndicats sont déjà sur le point de manifester et de se mettre en grève le 18 octobre, contre cette réforme.

Ils ne font donc pas grève contre un texte, mais simplement contre les autres français. Ils refusent tout simplement d’être comme les autres. Et c’est là où ils se décrédibilisent encore une fois aux yeux de tout un pays. Comment pourrait-on soutenir ce mouvement qui n’a aucun fondement, hormis défendre leur égoïsme et leurs privilèges ?

Seuls les syndicats des cheminots se sont prononcés pour ce mouvement alors que ceux de la RATP, de l’énergie et des autres fonctionnaires sont dans l’attente de voir quel sera le fond réel du projet. Heureusement que certains réfléchissent avant d’agir. Eux ont au moins l’honnêteté d’attendre les propositions avant de se prononcer.