Articles

Pas de triangulaire dans la 11ème circonsritpion de Paris.

Nuance
Voix
% Exprimés
  Mme  Lucie  VIANO Extrême gauche
107
0,27
  M.  Jacques  SOUCHET Front national
987
2,54
  M.  Yves  COCHET Les Verts
13 927
35,79
  M.  Laurent  VINCIGUERRA Extrême gauche
184
0,47
  M.  Mario  JASIUKIEWICZ Divers gauche
90
0,23
  M.  Ian  BROSSAT Communiste
1 002
2,57
  M.  Emile  CHEVALIER Extrême droite
145
0,37
  M.  Jean-Marc  JACOT Divers
185
0,48
  M.  Dominique  MAHE Divers droite
182
0,47
  Mme  Leila  SOULA Extrême gauche
1 019
2,62
  Mme  Antoinette  DI RUZZA Divers
1
0,00
  Mme  Elisabeth  FOUIX Ecologiste
401
1,03
  Mme  Nicole  GUEDJ UMP
13 244
34,03
  M.  Patrice  LANGLOIS Ecologiste
0
0,00
  Mme  Marielle  DE SARNEZ UDF-MoDem
7 148
18,37
  M.  Jacques  PARISOT Divers droite
296
0,76

Grâce à ces élections législatives j’aurais au moins appris quelque chose. A savoir qu’il faut 12.5 % des inscrits pour être au second tour et non des votants. Cela a une énorme importance quand le taux d’abstention est élevé car il faut obtenir un score très important. Je prends l’exemple de ma circonscription :

  • Inscrits : 59 996
  • Abstentions : 20 761
  • Votants : 39 235

Pour être au second tour il faut 12,5 % de 59 996 soit 7 500 bulletins exprimés.

Ainsi, même si Marielle De Sarnez obtient 18.37% des suffrages exprimés, elle n’arrive pas à 7 500 voix et ne sera donc pas au second tour sur la circonscriptions. En 2002 il y a avait eu plus de 100 triangulaires et je crois que cette année il y en a, à peine 10. Comme quoi l’abstention est un vrai problème pour ce scrutin.

Pour la petite anecdote, si Patrice LANGLOIS obtient un suffrage égal à 0, c’est simplement que le candidat n’a pas fournis les bulletins et donc dans chaque bureau de vote il y avait à la place un petit mot indiquant la situation.

Ma première fois

C’est donc la première fois où j’étais assesseur suppléant dans un bureau de vote. J’étais dans l’école Alphonse Daudet, bureau n°14 de la 11ème circonscription de Paris.

A mon arrivée à 12h, le titulaire que je devais remplacer de l’UMP était bien là, ainsi que la suppléante du MoDem et la Présidente suppléante du PS. La tache, en elle-même est relativement simple : l’assesseur est chargé de vérifier la bonne régularité des votes pour le candidat qu’il représente. Tout litige devant être inscrit dans le procès verbal et si aucune décision ne peut être prise sur le moment, c’est le juge administratif d’astreinte qui tranchera sur le champs. Le titulaire, quant à lui a les mêmes tâches que le suppléant sauf qu’avant l’ouverture du bureau il vérifie que l’urne est bien vide, la ferme et garde un jeu de clés, vérifie que les cahiers d’émargements sont vides de toute signature et que tout est conforme. Le soir, il vérifie avec le président que l’urne n’a pas été ouverte, que le nombre de votants corresponds bien au nombre de d’enveloppes, etc…

En ce qui me concerne, je prenais les cartes d’électeurs et les pièces d’identités et vérifiais que la personne était bien sur les listes électorales et les faisais émargées après leur vote. J’avais donc tout loisir d’admirer tout ce qui passait. LOL

Et bien rien de bien intéressant à se mettre sous la dent. Il y avait pourtant deux bureaux de vote joints et donc deux fois plus de personnes et franchement, sur le millier qui sont passés, juste une à deux personnes étaient potables !!! Quelle tristesse !!! Moi qui pensais repartir avec au moins une dizaine de numéros !!! LOL Je rigole.

Je suis reparti à 18h30, satisfait d’avoir participé à manière à cette élection et d’avoir fait un « devoir » citoyen. J’attends désormais les résultats.

PS : J’ai tout de même vu, par ordre d’arrivée : Nicole GUEDJ candidate UMP, Yves COCHET candidat PS – Les Verts et Marielle de DE SARNEZ candidate UDF – MoDem.

Combat de titans…

Petite info en avant première : Dimanche 10 juin se sont les élections législatives !!!! LOL. Tout le monde est au courant ? Ah bon. Dans ma circonscription ils sont 16 candidats à se présenter dont certains sont de « grosses pointures ». Pas forcément en terme de compétence mais au niveau notoriété.

Il y a (par ordre d’entrée en scène):

  • BROSSAT Ian – PCF
  • CHEVALIER Emile – Mouvement national républicain
  • COCHET Yves – Verts Ecologie
  • DE SARNEZ Marielle – UDF – MoDem
  • DI RUZZA Antoinette
  • FOUIX Elisabeth – Mouvement écologiste indépendant
  • GUEDJ Nicole – UMP
  • JACOT Jean-Marc – La France en action
  • JASIUKIEWICZ Mario – MRC
  • LANGLOIS Patrice – Mouvement écologiste indépendant
  • MAHE Dominique – Debout la République
  • PARISOT Jacques – Centre national des indépendants et paysans
  • SOUCHET Jacques – FN
  • SOULA Leila – LCR
  • VIANO Lucie – Parti des Travailleurs
  • VINCIGUERRA Laurent – LO

Il ya tout de même Yves COCHET dont la notoriété n’est plus à faire pour les vert et qui se présente sous la double étiquette PS – Les Verts, puis Marielle DE SARNEZ qui était la chef de campagne de François Bayrou et enfin Nicole GUEDJ qui était secrétaire d’état dans le gouvernement Raffarin.

Lors des élections présidentielles le PS a été en tête sur les deux scrutins suivi de l’UMP et de l’UDF. Au premier tour, les trois partis réunis faisaient environ 90 % des voix. Yves Cochet part donc favoris même la candidate de droite a ses chances vu qu’il est vert à la base et que les parisiens ne voudront peut être pas de ce double langage. Première tendance : dimanche soir 22h.

Assesseur

Dans la circonscription où je vote pour les législatives, il manquait des assesseurs pour l’UMP. Je me suis donc porté volontaire pour le 10 juin.