Articles

Mariage : J – 10 et pas un jour de plus

Monsieur et Monsieur

Monsieur et Monsieur

Le compte à rebours final est bien en place et c’est dans tout juste 10 jours que nous dirons « OUI » à Monsieur l’adjoint au Maire, qui ne sera autre que mon cher Papa.

Qui aurait pu croire que moi, Hervé (alias Atypik) aurait succombé à la tradition ancestral du Mariage ? On se rappellera mes prises de positions à ce propos et mon opposition à sa légalisation sous ce nom pour les Gays.

Mais les évènements des mois passés et ceux qui continuent en ce moment m’auront convaincu que la bêtise humaine ne doit pas gagner et que l’égalité de tous devant la loi est primordiale. Ce que je souhaitais voir le jour sous le nom d’une union civil il y a quelques années est aujourd’hui un mariage, ouvrant le même droit à tout le monde. Et je suis heureux de pouvoir en profiter dans la première année de sa mise en place.

Liberté, Égalité, Fraternité.

Mariage pour tous, Vote Assemblée NationaleAujourd’hui, 23 avril 2013, jour de la Sant Jordi en Catalogne, équivalant de notre Saint-Valentin et donc fête des amoureux catalans, le parlement français a ouvert le droit au mariage et à l’adoption à toute personne en faisant la demande, sans distinction de sexualité, de religion ou de culture. Le vote s’est soldé par 331 votes « pour », 225 votes « contre » et 10 abstentions. Henri « GayNo » s’étant trompé, il a été rebaptisé Henri « GayOui», car il a appuyé sur le bouton « pour » alors qu’il s’était toujours prononcé « contre ». Quoiqu’il en soi, je remercie sincèrement toutes les personnes qui ont contribué de loin ou de près à ce que cette loi voit le jour dans mon beau pays. Ce sera sûrement la seule fois de ma vie que je vais écrire cette phrase : « Merci aux socialistes pour cette avancée dans ma vie »

Liberté Egalité Fraternité

LIBERTÉ : « La liberté est le pouvoir qui appartient à l’homme de faire tout ce qui ne nuit pas aux droits d’autrui ; elle a pour principe la nature ; pour règle la justice ; pour sauvegarde la loi ; sa limite morale est dans cette maxime : Ne fais pas à un autre ce que tu ne veux pas qu’il te soit fait »

C’est donc la reconnaissance ferme et définitive de la République Française envers les homosexuels.

ÉGALITÉ : « relation entre deux choses ne présentant aucune différence de grandeur, de qualité »

Les homosexuels ont donc aujourd’hui les mêmes droits que tout autre Français.

FRATERNITÉ : « lien existant entre personnes ayant des relations fraternelles »

Tous les Français devraient avoir une relation de la sorte, tel qu’ils l’auraient avec leurs frères et sœurs. Aujourd’hui, ce n’est pas le cas à cause de l’homophobie. Et c’est désormais le point de lutte qu’il faut conquérir pour pouvoir vivre comme tout un chacun.