Articles

ADSL 2+

Aujourd’hui j’ai décidé de m’attaquer à la qualité de ma ligne téléphonique pour avoir une vitesse de connexion pas trop mauvaise à Internet. Je passe par Free qui me propose dans des conditions optimales un taux de 28 MB/s en débit ATM soit environ 22.4 MB/s en débit IP. Effectivement ca ne parle pas à grand monde mais il suffit de diviser 8 pour que ces chiffres parlent un peu plus soit une vitesse théorique de 2.8 Mo/s si je recevais sans perte. Pour ceux que cela intéresse, la différence entre le débit ATM et le débit IP est simplement que le premier correspond au débit au centre téléphonique avant toute connexion. Ce débit serait donc atteint si l’on branchait notre ordinateur dans le répartiteur France Telecom avant les autres ; ce qui en soit n’est pas possible. Ainsi, le vrai débit théorique est le débit IP, débit calculé à la sortie du répartiteur de France Telecom. Seulement voila, l’informatique n’aime pas les perturbations et la distance. Ainsi, le signal diminue avec la distance et se perturbe en plus avec toutes les ondes qui passent au tour. C’est pour cela que quasiment personne n’atteins le débit théorique. Pour Free, par exemple, dans la console de gestion ces informations sont données à savoir la distance (pour moi 1559 m de mon concentrateur France Telecom à savoir un NRA au doux nom de BNE75) et donc l’affaiblissement engendré par cette distance est de 23 dB. Se sont des calculs théoriques car en réalité mon affaiblissement est de 32 dB !!! Et c’est là où l’on peut intervenir pour diminuer l’écart entre le théorique et le réel. Ces 9 dB peuvent jouer énormément sur la vitesse générale, surtout si l’on est loin du NRA. Pour diminuer à notre niveau sur ces dB, il faut réduite au maximum les interférences près du modem et du câble téléphonique sauf que c’est quasiment impossible car tout fil électrique, appareil électrique produit ces perturbations. Il faut donc protéger le câble téléphonique en en mettant un blindé. Cela s’achète dans le commerce et là en faisant un test avant et après je viens de gagner 10 % de vitesse de téléchargement supplémentaire, passant de 421 Ko/s à 471 Ko/s avec les mêmes conditions. Si vous êtes intéressés voici le lien d’un site qui explique tout ce qui est envisageable.