Articles

DDTEFP de Paris

« … lors de l’immatriculation de votre entreprise au C.F.E., je vous conseille de choisir une dénomination sociale la plus large pour éviter d’éventuelles déconvenues par la suite, ou être obligé de faire des modifications car vous auriez oublié un aspect de votre marché futur. Ainsi, pour une entreprise de montage d’échafaudages, désignez plutôt montage ET démontage, cela vous évitera bien des problèmes par la suite. De plus, je vous rappelle que votre entreprise doit avoir un objet social licite. Je me rappelle très bien la stupéfaction de ce futur entrepreneur qui ne comprenait pas pourquoi on lui a refusé d’immatriculer son entreprise. Son objet social était simple : culture de plante et revente. Sauf que vendre des plantes pour faire sécher les feuilles et ensuite les vendre en l’état pour qu’elle soient fumées, cela s’appelle un trafic de stupéfiants… »

Ceci nous était raconté par un conseillé de la direction du travail… Et là je ne vous raconte pas tout ce que j’ai déjà pu entendre en 3 mois. Quasiment à toutes les réunions où je suis allé à la chambre de commerce, certaines personnes demandaient s’il était possible de tricher comme ceci ou cela, si c’était risqué de faire une fausse déclaration pour cela, etc… C’est impressionnant de voir que la nature humaine pousse systématiquement les gens à resquiller. Et de voir ces personnes demander cela publiquement à des représentants de l’État me laissait perplexe.

Et bizarrement, c’était toujours un même profil de personnes… (ouh là, qu’est que je n’ai pas dit !!!)