Articles

Découverte

Hier soir j’ai découvert trois endroits bien sympathiques. Sur les Champs Élysées : Culture Bière qui est en fait le show room du groupe Heineken. Cadre magnifique et ambiance très sympas, il y a une boutique, un restaurant et au sous-sol un bar très lounge. Dommage que celui-ci ne soit pas plus connu car la musique y est très bonne et les serveurs charmants. J’ai découvert leur carte où évidemment toutes les bières du groupe sont disponibles et des cocktails assez originaux qu’il faut goûter.

Ensuite direction le Buddha Bar à côté de l’ambassade des Etats-Unis. J’ai également trouvé le lieu magnifique avec une ambiance tamisée et feutrée. Il y avait pas mal de monde et pour avoir un verre il fallait être patient. La musique n’était pas trop mal mais j’ai trouvé hallucinant la manière dont sont gérées les caisses au bar. Je soupçonne même de la fraude organisée. En fait vous avez les barmen qui vous servent mais ne vous encaissent pas. Ils vous apportent l’addition et donnent tout ceci à une caissière qui se charge du rendu monnaie. Quand vous donnez votre argent, le barman ne regarde jamais ce que vous lui donnez et transmet ceci à la caissière. Elle seule vérifie le montant et rend la monnaie. Pendant ce temps, le barman continue de servir d’autres clients et ne se rapprochent jamais de vous. Il faut que vous arriviez à l’interpeler pour lui demander la monnaie. Le premier coup il nous a répondu que tous ses comptes étaient soldés et qu’il ne restait plus rien à rendre. Au niveau de la caissière rien ne restait en attente. A force d’insister, on a quand même vu revenir notre monnaie. En parallèle à cela, la même scène se passait pour deux autres clients qui se plaignaient de ne pas avoir eu leur monnaie ou alors qu’il manquait quelque chose. Le pire dans tout cela c’est que les barmen s’énervent. On revient un peu plus tard pour commander un autre verre et rebelote, d’autres clients qui se plaignaient de la monnaie. Nous avons décidé de payer par carte où là, au moins, il n’y aurait pas de problème. Ce que je montrais aux personnes au tour de moi c’est que si deux clients prennent la même chose et que l’un donne 20 € et l’autre 30 € il est quasiment impossible pour le barman de savoir à qui il doit quoi car il ne regarde jamais ce qu’on lui donne.

Enfin, direction les Bains douches. Je ne présenterai pas ce lieu très connu de la capitale, bien que je n’y sois jamais allé avant. Très bonne musique et ambiance. J’en ai profité pour croiser pleins de personnes que je n’avais plus revu pour certaines depuis 4 ans.