Articles

Aujourd’hui j’immatricule pas !!!

La journée démarrait pourtant bien avec rendez-vous ce matin auprès d’un avocat pour lui faire valider mes statuts et mes conditions générales de ventes. Tout s’est très bien passé et j’étais assez content de voir que mon travail d’élaboration n’était pas si mauvais que cela.

J’en profite pour me faire une petite beauté chez Space Hair dans le marais histoire d’être tout bien coiffé pour les vacances.

Je vais faire imprimer mon Business Plan pour le présenter d’une manière potable à ma banque à 14h. Là, première déconvenue : 44 pages me coutent 53 € !!! Je me dis que ce n’est pas grave et qu’il faut bien ça pour amadouer ma banquière.

Je prends le métro en direction de la Porte de Vanves quand je reçois un appel masqué à Montparnasse. C’est justement ma banquière qui m’appelle pour me prévenir qu’ils ont un problème informatique à l’agence et que le rendez-vous semble compromis. Elle me rassure tout de même en me disant qu’elle arrive à se connecter de temps à autre et qu’elle devrait tout de même arriver à créer mon compte pro.

Je mange en quatrième vitesse, car j’ai rendez-vous à 14h et 10 minutes avant l’heure, ma conseillère me rappelle en me disant que c’est définitivement mort. Que tout a sauté et qu’elle ne pourra pas encaisser mon capital et me faire l’attestation.

Je lui demande si aucun autre moyen n’est envisageable et elle me répond négativement. Elle m’invite tout de même à venir déposer les chèques vu que je suis en route. J’arrive à l’agence et là elle se confond en excuses. Je lui indique qu’il était prévu que j’immatricule sitôt derrière. Elle ne sait quoi me répondre, juste qu’elle prend tout le nécessaire maintenant et que dès que cela fonctionne elle me rappelle pour que je passe chercher l’attestation. Elle me précise que si demain matin ça ne fonctionne toujours pas, elle ira dans une autre agence faire le nécessaire.

Je suis donc rentré chez moi tout triste, car j’espérais bien tout faire aujourd’hui. Je m’étais fait tout beau avec une belle chemise rose histoire de la charmer un max… Finalement, le seul bon côté de l’histoire, c’est que j’ai pu enlever mes chaussures de ville qui me faisaient terriblement mal aux pieds et m’apercevoir que j’avais de bien belles ampoules. J’ai passé toute l’après-midi à me balader.