Articles

Demain c’est : « Au bout du Pôle Nord ou sur l’équateur… »

Pour la troisième fois en 14 ans, je vais passer le réveillon de la Saint Sylvestre dans le parc Disneyland Paris. Qu’est-ce qui peut le mieux vous faire passer une soirée féérique si ce n’est ce parc magique où tout s’illumine de mille feux ? Pour moi, rien.

Oui, je suis un gamin avec mes rêves d’enfants qui adore me balader dans ce parc et regarder tous ces personnages qui ont peuplé toute ma jeunesse. J’y suis pourtant allé début septembre avec ce cher Thanos qui ne connaissait pas ce monde merveilleux. Et force était de constater que je n’étais pas le seul enfant !!!

Pour ce réveillon le programme est simple, départ vers 16h de Paris avec mon homme, mon meilleur ami, un très bon ami et le meilleur pote de mon homme avec sa nouvelle copine. Dès 21h15, c’est Dj Party sur Main Street U.S.A. avec feu d’artifice à minuit.

Si une année vous ne savez pas quoi faire, c’est une destination de choix. Par contre, le seul conseil est de bien se couvrir, car Mickey en Hiver, ce n’est pas chauffé et puis le 31 c’est noir de monde donc il faut pas mal attendre pour chaque attraction, mais moi je m’en fou, je suis aux anges.

Ça faisait longtemps… (x2)

Eh oui, l’automne se pointe, avec le froid, la pluie et la grisaille et forcément les habitudes associées reviennent au galop. Hier soir, première raclette de la saison avec tout ce qui va avec : bon bordeaux, bonne charcuterie et bon fromage.

Alors forcément, vu que je me trouve de plus en plus gros comme un loukoum, ça ne va pas aider les choses. Le pire, c’est que je sais malheureusement que c’est le début d’une longue série d’empiffrages pour tout l’hiver. Je vois déjà arriver les fondues savoyardes, les tartiflettes… bref, plein de bonnes choses pas du tout caloriques. Mais le pire, c’est que c’est trop bon !!!

La soirée se passait chez mon meilleur ami Rémi avec ses potes Airy et Arnaud. Au fil des discussions, je m’aperçois que j’ai en commun avec ce dernier une connaissance. Il s’agit de son ex Nicolas que j’avais connu il y a plusieurs années et c’est d’ailleurs lui qui m’avait donné l’idée de ce blog, car lui en possédait un. Pour ceux qui s’en rappelleront, il s’agissait du blog de Teurteul : geniusturtle.net. Arnaud me raconte que Nicolas parlait de lui sans cesse sur son blog (maintenant je m’en souviens) et regrette que celui-ci n’existe plus et qu’il ne puisse plus lire tout ce qui le concernait.

Ni une, ni deux, je vais sur l’ordinateur et lui montre que notre ami internet possède pleins de ressources et lui ressort plein d’archives du blog. D’ailleurs, avant de se rendre compte qu’on connaissait une même personne, Arnaud nous avait raconté une anecdote le concernant, chose qui apparaissait réellement sur le blog retrouvé.

Arnaud était déjà stupéfait et mal à l’aise que je connaisse son Nicolas, mais quand je lui ai sorti une partie des archives du blog, il ne savait plus où se mettre. Il était cependant content de pouvoir imprimer tout ce que je retrouvais.

Après ces émotions, surtout pour ArnaudAiry et Rémi décident d’aller aux Bains Douches pour la soirée Play et Eden. Ils m’en avaient déjà parlé avant, mais je n’étais pas très motivé. Comme cela faisait depuis la Gay Pride que je n’étais pas sorti, je me suis un peu forcé. Il était 2h30 du matin et nous avons donc pris des Vélib’ (après nous être assuré que nous en avions de disponibles à côté et que des places étaient libres à l’arrivée).

Arrivée aux Bains sans encombre, une chaleur harassante, plein de monde. Très bon son au sous-sol où nous décidons de rester. Je rencontre deux trois connaissances (des personnes de la Glam-As-You) et profite de ma vodka — pomme.

J’en profite pour essayer de reconnaitre et retrouver DFP. Je vois bien quelqu’un qui y ressemble et qui est juste à côté de moi, mais vu que je ne suis pas sur, je ne prends pas le risque de m’afficher. Je ne sais pas s’il m’a déjà vu en photo et comme je vois qu’il reste « ignorant » à mon égard, je ne prends vraiment pas ce risque.

Il est 5h30, nous sommes bien exténués et décidons de rentrer. Le vestiaire est BLINDÉ de monde. Je me retrouve juste derrière celui dont je pense qu’il est DFP, mais il ne me reconnait pas. Je ne dis rien. J’arrive chez moi à 6h20 et je prends une très bonne douche…

Je me couche à 7h pour me lever à 12h. Ça fait du bien de sortir de temps en temps.