Une semaine avec Coco !

Ah ah ! Il l’attendait avec impatience cette semaine de vacances chez Tonton Hervé et Salim, et d’après ce que j’en sais, il fut bien content de celle-ci ! J’ai récupéré mon neveu le 23 août à Issoudun où il était venu nous aider lors de l’opération « Forêt Vierge ». Nous prîmes la route du Sud vers Montpellier en passant par le magnifique viaduc de Millau puis nous rejoignîmes la capitale catalane pour une semaine de folie ! Quel programme pour ces 7 jours ? Plage, musée, parc d’attractions et vélo ! Au final, ce sera un peu différent, car le climat ne fut pas propice à tout ceci.

Samedi 24 août

Il fait beau et chaud. C’est le temps idéal pour aller tremper ses orteils dans la Mer Méditerranée. Nous partons donc pour la plage de la Barcelonetta en bus (cf. photo ci-dessous). Il est prévu que nous retrouvions un couple d’amis autochtone. Nous nous installons assez facilement et commençons la baignade. L’eau est à 26 °C. Un régal ! Mia et Carlos nous rejoignent alors et une partie de tennis de plage débute. Coco s’en sort à merveille bien qu’il prétendait ne pas savoir y jouer ! Vers 18h30, direction le Chiringuito de Mar Bella pour un verre et une glace bien mérités.

Coco

10 Ans d’Atypik !

Atypik fête ses 10 ans

Aujourd’hui, 1er septembre 2013, mon blog fête ses 10 ans ! Je me rappellerai toujours cet été 2003, dînant avec Genius Teurteul, qui me faisait découvrir ce qu’était un blog. Quelques jours plus tard, atypique.fr.st apparaissait. Il deviendra quelques mois plus tard www.atypik.net pour s’éteindre en 2009 et revenir en 2011 avec www.atypikrevient.fr.

Après ces 10 ans auprès de vous, plus de 1 000 articles, plus de 2 000 commentaires et plusieurs centaines de milliers de visiteurs uniques, je vous propose de revivre en photos les meilleurs moments.

Toute mon enfance…

Cette semaine, je suis retourné dans la maison de mon enfance. Durant les 18 premières années de ma vie, j’ai vécu dans ce paradis du Centre de la France. En 1998, je l’avais quitté pour aller étudier dans la capitale et depuis cette période, cette maison c’était quelque peu retrouvé envahie par la flore locale… Ma maman vivant seule, elle ne pouvait en assurer l’entretien. 2200 m2 de jardin, c’est plus qu’il n’en fait pour un seul homme. Et c’est peu dire quand il y a des thuyas, des cyprès, des lauriers et tout autre arbuste qui ne demandent qu’à s’épanouir.

Voici deux vidéos montrant l’ampleur de la tâche…

Et après 5 jours de travail acharné avec les 4 frères, les moitiés, un neveu et un beau-père, le résultat fut celui-là jeudi soir. Nous sommes plutôt fiers du résultat quand on sait d’où l’on partait. Je n’ai malheureusement pas pris les photos avant la transformation… Mais croyez-moi, ce fut un travail titanesque où des tonnes d’arbres furent coupées puis brûlées.

La Démence Cruise 2013

La Démence Cruise 2013 - Photo de l'embarquementEt voilà, depuis lundi dernier nous sommes de retour de cette incroyable croisière. Ce fut le troisième opus d’une semaine démente où encore une fois nous étions. Parmi les plus de 1250 passagers, nous étions seulement une petite vingtaine à avoir réalisé les trois éditions. Cette année, le départ se faisait depuis Athènes en Grèce. Le jour suivant nous arrivions à Santorin. Une journée en mer pour nous rendre à Ashdod, ville portuaire israélienne à mi-chemin entre Tel-Aviv et Gaza. Une nouvelle journée en mer pour retourner en Grèce à Patmos, puis retour à Athènes.

Encore de nombreuses soirées se déroulant avec Tea-Dance vers 17h30, un spectacle à 23h30, une main Party à 0h30 et l’after à partir de 4h. Bref, de quoi s’amuser, pour les plus clubbers.

Nous sommes partis pour Athènes le samedi matin, soit deux jours avant le départ de la croisière. Arrivée à Athènes avec une température de 22 °C et un soleil à moitié voilé… Ça commençait moyennement.

Nos vacances à Tignes

Après plus de quatre ans, j’ai enfin rechaussé des skis. La semaine dernière à Tignes fut placée sous le signe de la glisse, et de la neige. Surtout de la neige ! Oui parce qu’il faut bien avouer que le climat ne fut pas au beau fixe. Hormis la journée de mercredi où le soleil fut radieux, le reste du temps fut neigeux. Une petite neige ininterrompue de dimanche à mardi, et de grosses chutes de jeudi à samedi ! Une visibilité plus que mauvaise, et trop de poudreuse en fin de semaine. Mais j’ai tenu bon et j’ai skié tous les jours sauf le dernier.

Choupinette eût un peu plus de mal à se motiver. IL faut avouer qu’il était un peu malade durant la semaine. Mais la journée de beau temps, il en a bien profité. Je vous laisse d’ailleurs, admirer ses prouesses sur les vidéos ci-dessous. (en cours d’upload)

Patricia Kaas chante Édith Piaf

Kaas chante PiafChoupinette et moi avons vu en concert Patricia Kaas, chanteuse que nous aimons bien. Sa tournée actuelle est une reprise des chansons d’Édith Piaf, revues par l’Alsacienne à la voix rauque. Je vous dirai juste après ce que nous en avons pensé, mais voici tout d’abord comment est présenté le spectacle sur le site officiel :

Les Agences Spatiales prouvent leur incapacité à anticiper une météorite destructrice…

Météorite - Russie - TcheliabinskDepuis des semaines, on nous parle qu’aujourd’hui, la météorite DA 14 frôlera la Terre à environ 27 000 km. Le seul risque serait pour nos satellites géostationnaires qui se trouvent à environ 36 000 km et une partie de ceux se trouvant en orbite basse. Oui, mais voilà, ce que la NASA, l’Agence Spatiale Européenne, la FKA ou tout autre astronome n’avait pas prévu, c’est le joli feu d’artifice qui eut lieu ce matin en Oural, en plein cœur de la Russie. Voilà ce que les habitants de la région de Tcheliabinsk ont pu voir :

The Things That Connect Us – « Ces choses qui nous rapprochent »

« Ce matin (le 14 septembre 2012), plus d’un milliard de personnes est actif chaque mois sur Facebook. Si vous lisez ce message, merci d’avoir permis à moi et ma petite équipe d’avoir l’honneur de vous rendre service. Aider un milliard de personnes à rester connectés est incroyable, rend humble et c’est de loin la chose dont je suis le plus fier dans ma vie ». Voici ce qu’écrivit Mark Zuckerberg sur sa page Facebook à l’aube du milliard d’utilisateurs actifs de son réseau social.

Un clip vidéo fut créé pour l’occasion. « Chairs, doorbells, bridges, airplanes. These are things that people use to get together and connect. Facebook is also something that over a billion people around the world use to connect with one another. »

 

Quand on y réfléchit bien, aujourd’hui Facebook est indispensable pour la plupart des gens de notre entourage, pour rester en contact, prendre des nouvelles, connaitre les bons ou mauvais moments de ses amis ou de sa famille. C’est un lieu de rencontre, de découverte, de partage, où certains vont rencontrer l’homme ou la femme de leur vie, d’autres vont assouvir une passion, d’autres encore vont y devenir célèbres. Bref, c’est un moyen incroyable qui a permis de rapprocher les gens aux quatre coins de la planète. Mais à l’inverse, les effets pervers se sont vite fait ressentir : historique, traçabilité, réputation, photos compromettantes, etc. Certains ne prennent plus la peine de se déplacer pour avoir une vie sociale, en la remplaçant par des heures derrière leur écran d’ordinateur.

Alors, même si je suis un utilisateur assidu de ce site, il n’en reste pas moins que j’ai pris certaines distances avec ce média et ce réseau qui ne remplaceront jamais une relation réelle entre amis ou famille.

Charlie, les étrangers et moi

Intouchable

Caricature de Mahomet

L’actualité est fournie ces derniers jours, non par des sujets qui vont aider les Français à vivre au jour le jour, mais par des sujets totalement anecdotiques dans la vie du Français de base.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On parle de la vidéo « L’innocence des musulmans » :

dont je trouve le contenu débile, la réalisation digne d’un débutant et l’histoire qui entoure le tournage (les acteurs n’avaient pas le script réel) odieux. Inutile de parler du message, les journaux le font assez bien. La réaction d’une quantité infime des musulmans montre qu’ils sont au-dessus de tout cela, et que cette vidéo aurait dû rester inconnue du grand public.

Mais ce qui me choque, moi, c’est cette réaction stupide de Charlie Hebdo, qui, sous couvert de la liberté d’expression, ressort une caricature du prophète. Vous me direz, mais Hervé, tu étais le premier à dire qu’il n’y avait rien de répréhensible, lorsque déjà, il y a quelques années, le même journal avait également sorti d’autres satires. Oui, c’est vrai, mais à l’époque, il n’y avait pas de précédent, il n’y avait pas déjà eu un embrasement, il n’y avait pas déjà des morts pour un blasphème. Dans le cas d’aujourd’hui, le journal savait déjà que certains musulmans étaient passés à l’acte et tués des innocents. Je trouve donc stupide et même inconscient d’attiser le feu, dans un seul but mercantile. Le journal a déjà eu ses bureaux de brûlé pour quoi ? Je suis pour la liberté d’expression, mais pas pour la provocation quand elle est déjà assez exacerbée par d’autres personnes. Je comprends les Musulmans qui sont choqués même si je relativise la chose. Ils ont une croyance qui leur impose des principes que je ne partage pas, avec lesquels je pense qu’ils pourraient accepter que d’autres personnes voient les choses sous un autre angle, il n’empêche que cela ne sert à rien de toujours tenter le diable. Et je vais encore plus loin. Charlie Hebdo ne se rend pas compte qu’il joue le jeu des racistes et antisémites. En provoquant de la sorte les musulmans, qui pour une infime partie vont répondre, le journal confirme que ces gens sont dangereux pour des personnes telles que Jean-Marie Le Pen ou sa fille.

Cette vidéo tombe à point nommé pour les détracteurs du vote des étrangers « non communautaire » en France dont je fais partie. En ce qui me concerne, ce refus n’a rien à voir avec l’origine de ces personnes que ce soit d’un point de vue religieux, ethnique ou culturel. Pour moi, c’est tout simplement le fait que j’ai vécu trois ans en Belgique et qu’après tout ce temps, j’étais incapable de voir, au niveau local, ce qui se passait. Même au niveau national, cela m’était difficile. Il faut dire qu’en Belgique les choses ne sont pas simples, certes ! Mais quoi qu’il en soit, pour moi, le droit de vote est un droit qui ne peut s’appliquer qu’au citoyen d’un pays, ayant fait le choix d’obtenir la nationalité du pays où il réside. Cela montre, une volonté forte d’accepter la culture du lieu où il a fait le choix de passer un moment de sa vie. Durant les débats sur l’identité nationale pendant le quinquennat de Nicolas Sarkozy, je trouvais ça normal qu’on veuille que celui qui faisait la demande de naturalisation, connaisse un minimum la culture française, son histoire, ses valeurs, sa culture et surtout sa langue. Pour moi, c’est le préalable à tout droit de vote, et voir même à certains autres droits (sociaux par exemple). Loin de moi l’idée que ces personnes ne seraient pas assez biens, intelligentes ou autre pour voter. Cette question est tellement cruciale, à mon sens, qu’elle impose un référendum.

Samsung ChatOn Studio (création vidéo)

Chaton

Je vous avais déjà parlé il y a quelques mois du nouveau Messenger de Samsung pour concurrencer ce qui existe déjà à travers le monde. Et bien je crois que cette fois-ci il n'y a plus de doute sur le fait que Samsung a pris l'avantage. Ils viennent de passer à la vitesse supérieur en proposant le service ChatOn Studio. Ceci permet d'envoyer des messages en faisant un montage vidéo ou photos. Vous pourrez récuppérer ces médias soit sur votre compte facebook, soit depuis votre ordinateur ou votre webcam. Des contenus sont déjà proposés si vous voulez faire simple.

 

J'ai fait un petit test et franchement c'est tout simple. Regardez ma vidéo faite en 5 minutes :

http://www.chatonstudio.com/movie/les-monstres-en-voitures-96527

 

 

En plus, pour le lancement, Samsung organise un concours. Plein de cadeaux à gagner dont un voyage à Los Angeles. Si vous aussi vous souhaitez y participer ça se passe par là : http://www.chatonstudio.com

Article sponsorisé par Ebuzzing.