Jean-Marc Ayrault confirme définitivement que François Hollande ne tiendra pas ses promesses de campagne.

Cette fois, c’est sûr, Jean-Marc Ayrault et son gouvernement ne tiendront pas une des promesses emblématiques de la campagne électorale de François Hollande, alors candidat à la Présidence de la République. Rappelons qu’une de ces promesses était claire : il adresserait « au lendemain du scrutin un mémorandum à tous les chefs d’État et de gouvernement sur la renégociation du traité » sur les disciplines budgétaires.

Le candidat du Parti Socialiste avait même été plus loin en indiquant qu’il y aurait quatre points qu’il voulait ajouter dans ce qu’il appelait un « volet croissance ».

Il devait y avoir :

  • « D’abord la création d’eurobonds pour financer des projets industriels d’infrastructure »
  • « le second point sera de libérer davantage de possibilités de financement de la Banque européenne d’investissement »
  • « le troisième sera la création d’une taxe sur les transactions financières »
  • « le quatrième c’est de mobiliser les reliquats des fonds structurels européens aujourd’hui inutilisés pour permettre d’accompagner un certain nombre de projets ».

Aujourd’hui, le premier ministre Jean-Marc Ayrault, s’est adressé à l’Assemblée nationale pour tenter d’expliquer pourquoi, il fallait soutenir ce Traité, qui rappelons-le n’a pas évolué d’un iota depuis son écriture sous la présidence de Nicolas Sarkozy : « J’entends les doutes, certains bruyants, d’autres silencieux. Je compte parmi les hésitants quelques amis. […] La conséquence d’un rejet, d’un refus de la ratification, ce serait une crise politique et l’effondrement de l’union monétaire. « 

Dans son discours, le chef du gouvernement a tenté de rassurer «les parlementaires les mieux disposés (qui) ont pu s’inquiéter de l’introduction d’un carcan constitutionnel» : le traité n’entamera pas «la souveraineté» de la France. «La souveraineté budgétaire restera au parlement de la République française», a affirmé le chef du gouvernement. «Nulle règle d’or ne sera inscrite dans la loi fondamentale», a-t-il insisté, soulignant que «ce n’est pas le traité qui nous impose l’équilibre des comptes publics, c’est notre volonté».

«L’Europe s’est remise en mouvement. La ratification du traité n’est qu’une première étape. Nous devons la franchir pour aller plus loin», a poursuivi le chef du gouvernement qui en a profité pour mettre en valeur le rôle joué par François Hollande. Tandis que, soulignent certains, ce texte est identique à celui qui a été négocié entre la chancelière allemande, Angela Merkel, et l’ancien président Nicolas Sarkozy, Jean-Marc Ayrault a affirmé : «L’Europe telle que nous l’avons trouvée n’était pas sur la bonne voie. Oui, il était nécessaire de modifier sa course. Oui, le président de la République y est parvenu.»

Le Président est donc parvenu à se foutre de la gueule de tous ses électeurs qui ont cru, à la veille de son élection, qu’il arriverait, tel le messie, à changer l’ordre des choses déjà établies. Rappelons que les grandes lignes de sa campagne étaient : qu’il n’y avait pas de crise et que la situation de la France était uniquement le résultat des politiques de François Fillon et son gouvernement, et que le traité budgétaire Européen serait renégocié. Aujourd’hui, il y a finalement une crise, et le traité reste identique !!! Et ça ne fait que quatre mois et demi qu’il est là.

Sources : France 24 - Le Parisien 

Charlie, les étrangers et moi

Intouchable

Caricature de Mahomet

L’actualité est fournie ces derniers jours, non par des sujets qui vont aider les Français à vivre au jour le jour, mais par des sujets totalement anecdotiques dans la vie du Français de base.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On parle de la vidéo « L’innocence des musulmans » :

dont je trouve le contenu débile, la réalisation digne d’un débutant et l’histoire qui entoure le tournage (les acteurs n’avaient pas le script réel) odieux. Inutile de parler du message, les journaux le font assez bien. La réaction d’une quantité infime des musulmans montre qu’ils sont au-dessus de tout cela, et que cette vidéo aurait dû rester inconnue du grand public.

Mais ce qui me choque, moi, c’est cette réaction stupide de Charlie Hebdo, qui, sous couvert de la liberté d’expression, ressort une caricature du prophète. Vous me direz, mais Hervé, tu étais le premier à dire qu’il n’y avait rien de répréhensible, lorsque déjà, il y a quelques années, le même journal avait également sorti d’autres satires. Oui, c’est vrai, mais à l’époque, il n’y avait pas de précédent, il n’y avait pas déjà eu un embrasement, il n’y avait pas déjà des morts pour un blasphème. Dans le cas d’aujourd’hui, le journal savait déjà que certains musulmans étaient passés à l’acte et tués des innocents. Je trouve donc stupide et même inconscient d’attiser le feu, dans un seul but mercantile. Le journal a déjà eu ses bureaux de brûlé pour quoi ? Je suis pour la liberté d’expression, mais pas pour la provocation quand elle est déjà assez exacerbée par d’autres personnes. Je comprends les Musulmans qui sont choqués même si je relativise la chose. Ils ont une croyance qui leur impose des principes que je ne partage pas, avec lesquels je pense qu’ils pourraient accepter que d’autres personnes voient les choses sous un autre angle, il n’empêche que cela ne sert à rien de toujours tenter le diable. Et je vais encore plus loin. Charlie Hebdo ne se rend pas compte qu’il joue le jeu des racistes et antisémites. En provoquant de la sorte les musulmans, qui pour une infime partie vont répondre, le journal confirme que ces gens sont dangereux pour des personnes telles que Jean-Marie Le Pen ou sa fille.

Cette vidéo tombe à point nommé pour les détracteurs du vote des étrangers « non communautaire » en France dont je fais partie. En ce qui me concerne, ce refus n’a rien à voir avec l’origine de ces personnes que ce soit d’un point de vue religieux, ethnique ou culturel. Pour moi, c’est tout simplement le fait que j’ai vécu trois ans en Belgique et qu’après tout ce temps, j’étais incapable de voir, au niveau local, ce qui se passait. Même au niveau national, cela m’était difficile. Il faut dire qu’en Belgique les choses ne sont pas simples, certes ! Mais quoi qu’il en soit, pour moi, le droit de vote est un droit qui ne peut s’appliquer qu’au citoyen d’un pays, ayant fait le choix d’obtenir la nationalité du pays où il réside. Cela montre, une volonté forte d’accepter la culture du lieu où il a fait le choix de passer un moment de sa vie. Durant les débats sur l’identité nationale pendant le quinquennat de Nicolas Sarkozy, je trouvais ça normal qu’on veuille que celui qui faisait la demande de naturalisation, connaisse un minimum la culture française, son histoire, ses valeurs, sa culture et surtout sa langue. Pour moi, c’est le préalable à tout droit de vote, et voir même à certains autres droits (sociaux par exemple). Loin de moi l’idée que ces personnes ne seraient pas assez biens, intelligentes ou autre pour voter. Cette question est tellement cruciale, à mon sens, qu’elle impose un référendum.

Et si les Belges avaient un Premier Ministre Gay.

Après quelques 542 jours sans gouvernement, le petit Royaume de Belgique a enfin réussi à mettre d’accord tout le monde et c’est Elio Di Rupo, du Parti Socialiste Francophone qui aura réussi cette tache ardue. 13 Ministres ont donc été nommés ce jour dont le Premier de tous qui n’est autre que l’homme pré-cité. Il a pour particularité d’être ouvertement Gay. On peut le croiser quasiment tous les dimanches soirs dans une soirée Bruxelloise très connue : Le You Gay Tea-Dance.

Rappelons pour les moins connaisseurs que le plat pays permet aux couples de même sexe de se marier et d’adopter.

Enfin, espérons que l’économie Belge suivra sa lancée puisque durant toute la crise financière et économique, c’est un des pays d’Europe qui a le mieux vécu cette période alors qu’elle n’avait aucun gouvernement pour prendre des décisions importantes. Il n’y avait qu’un « Gouvernement en affaires courantes ».

Et si la famille Kadhafi se foutait de la gueule du monde…

Mouammar Kadhafi

J’ai éclaté de rire en lisant la dépêche AFP. Accrochez-vous : la famille encore vivante de Mouammar Kadhafi envisage de déposer plainte pour « crime de guerre » auprès de la cour pénale internationale suite au décès à Syrte de l’ex leader Libyen.

Il faut rire ou pleurer ? Le pire, c’est que si les rumeurs se confirmaient la plainte serait justifiée et donc recevable.

Évidemment, c’est un avocat français qui aiderait la famille pour obtenir gain de cause. Qu’on ne vienne pas me dire que c’est pour le droit qu’il fait ça !!! Si ce n’est pas de l’avidité je ne sais pas ce que c’est.

Et si Mouammar Kadhafi avait été jugé…

Mouammar KadhafiBien que la disparition ce 20 octobre 2011 de Mouammar Kadhafi, ex-dirigeant Libyen, ne devrait pas choquer et perturber grand monde, il n’en reste pas moins que sa mort nous empêchera d’assister à son jugement et donc à sa défense. Il aurait probablement refusé d’admettre tous les crimes, les attentats et le fait d’avoir ouvertement ouvert le feu sur son peuple. Mais ce qui va surtout manquer, c’est sa grande éloquence et sa modestie légendaire. Il faut donc rappeler quelques une de ses phrases :

  • « Mon histoire est proche de celle de Jésus et de Mahomet. Toutefois que ces deux derniers ignoraient à quelle renommée universelle ils étaient promis. Moi j’ai pleine conscience de ma destinée »
  • « Je suis le Roi des arabes »
  • « La Démocratie c’est la pire des dictatures. C’est la dictature de la Majorité, donc la dictature de millions de personnes. Il vaut mieux un seul dictateur pour diriger une nation plutôt que des millions »
  • « Sans le hamburger les américains n’aurait pas pu détruire les soviétiques […] le hamburger est un mélange de cafards, de souris et de grenouilles empoisonnées à l’aide duquel l’URSS a été détruite »
  • « Sida, sida, sida. Nous n’entendons rien d’autre que cela. C’est du terrorisme intellectuel. C’est une guerre psychologique. Le sida est un virus pacifique et inoffensif. Si vous restez propre, il ne vous fera pas de problèmes »
  • « Les conditions de la Femme en Europe sont tragiques. Elle est obligée de faire un travail qu’elle ne veut pas, comme mécanicien, maçon. Je voudrais sauver la femme européenne qui agonise »
  • « L’Islam doit devenir la religion de toute l’Europe […] c’est la seule solution à vos problèmes »
  • « Obama, tu es mon fils »
  • Si j’avais été président, j’aurais démissionné »
  • « Mouammar Kadhafi vous aime, et vous aimez Mouammar Kadhafi. Nous sommes comme un couple, mais sans les rapports intimes »
  • « Il n’y a pas d’élections en Libye parce que les Libyens n’élisent pas leurs dirigeants. Ce sont les Libyens qui se dirigent eux-mêmes »
  • « Je pourrai être le Guide de tous les peuples africains s’ils avaient l’intelligence de me suivre »
  • « Al qaïda assure l’insurrection en ajoutant de la drogue dans le café et le lait de la jeunesse libyenne »
  • « les pauvres souhaitent que la guerre se poursuive pour que l’aide humanitaire se poursuive »
  • « Sans épée, sans fusil, sans conquêtes, les 50 millions de musulmans en Europe la transformeront bientôt en continent musulman »
  • « La Libye s’engage à stopper l’immigration clandestine si vous lui fournissez au moins 5 milliards d’euros et de [l’assistance] technique. Si vous voulez stopper l’immigration clandestine, aidez la Libye. [Sinon] la Libye ne sera plus le garde-côte de l’Europe [sic] »
  • « Nous avons défié les Etats-Unis, toutes les puissances nucléaires dans le monde. Nous avons vaincu tout le monde. »
  • « Mouammar Kadhafi n’est pas un être normal contre qui on peut mener des manifestations. »
  • « Je suis du côté de la volonté du peuple. »
  • « Nous n’avons pas encore utilisé la force. On le fera s’il le faut. »
  • « Il s’agit d’une révolution populaire. […] Je suis à la tête de cette révolution populaire. »
Tout ça pour dire que pour moi, sa mort est tragique [IRONIE]. Nous n’aurons pas le droit à la suite de cette courte liste. Imaginons donc ce que cela aurait pu être :
  • « Quelle tragédie pour le peuple Libyen ! Il perdrait son guide suprême si vous me condamniez »
  • « Comment peut-on me traduire en justice alors que j’ai conduit cette révolution pour vous sauver »
  • « Même si je suis pendu, Allah me réincarnera pour que je continue à diriger les peuples du monde »
  • « Que me reprochez-vous ? Les actions de mon gouvernement ont toujours été pacifiques. »
  • « L’argent que ma famille possède est légitime et gagné grâce à un travail difficile »
  • « En m’enfermant dans une prison ou en m’enlevant la vie, vous vous rendrez-compte que je suis irremplaçable. Si je suis encore vivant, vous viendrez me supplier pour reprendre le pouvoir. »
  • « Je vais mourir en martyr. Tous les peuples arabes et tous les Islamistes se soulèveront pour me venger et la vérité se révélera à tous les infidèles. Vous serez nos esclaves. »

Finalement, je me dis que c’est peut être pas si mal que ça qu’il ne soit pas jugé. Non ? Si vous avez de meilleures phrases je suis preneur.

CAACKAZB38N9

Road to Guantanamo

Ce soir était diffusé sur Canal + décalé ce film documentaire anglais sur la vie de 4 anglais musulmans qui ont vu leur vie changer en se retrouvant enfermé au centre illégal de Guantanamo à Cuba. L’on voit comment, pour une simple religion, l’on peut être enfermé plusieurs mois, torturé et vivre dans des conditions intolérables.

Ce pays, les Etats-Unis d’Amériques, veulent instaurer partout dans le monde une démocratie identique à celle existante sur leurs terres, mais je crois qu’ils devraient déjà revoir la démocratie et la justice chez eux. Dans leur constitution il est inscrit que la liberté est une chose primordiale et ils ne l’appliquent pas.

Je persiste et signe en disant que ce camp de Guantanamo doit être fermé et tous ses prisonniers libérés.

Je vous ai mis quasiment tout ce documentaire mais il en manque une partie. Ce documentaire sera rediffusé durant tout le mois de juin sur Canal + Cinéma. Je vous conseil vivement de le regarder.


Road to Guantanamo sous titré francais 1/5 par decryptator

Pffffff

Je ne sais pas si John Kerry aurait été un meilleur président que Georges Bush mais il est clair que personnellement j’aurais préféré que ce premier soit élu hier. Je me demande si ce n’est pas l’intervention de Ben Laden il y a quelques jours, qui était menaçant vis à vis des Etats-Unis, qui a favorisé le président sortant.

Bref, on verra bien ce que nous promet Mr Bush quant à sa politique extérieur et « sa mission religieuse pour protéger les américains » selon ses propres paroles.

Nous, français, nous ne sommes pas prêt de remonter dans les faveurs de ce gouvernement. En soi, c’est une bonne chose car cela évitera que nous entrions rapidement dans ce bourbier Irakien.

11 mars 2004 – Attentats en Espagne

Al Qaïda a revendiqué officiellement les attentats perpétués à Madrid le 11 mars 2004. Ceci ne faisait quasiment aucun doute pour moi et ceci dès les premières heures. Il ne s’agissait pas du mode opératoire habituel de l’ETA car ceux-ci prévenaient toujours à l’avance de l’imminence d’une opération pour ne pas faire de victimes innocentes. De plus, les similitudes avec les attentats du 11 septembre sont flagrantes : 30 mois jour pour jour après New York avec 4 trains (4 avions aux Etats-Unis) et dont le seul but était de tuer car si les 3 autres trains n’avaient pas eu de retard, ils se seraient retrouvés en même temps dans la gare finale et auraient, selon la police, explosés de façon à détruire le toit, faisant ainsi plusieurs milliers de victimes.

Le gouvernement espagnol a essayé de retarder au maximum l’annonce du vrai coupable pour se prémunir d’une défaite éclatante aux élections. Ceci ne fut malheureusement pas réussi car la vérité est sortie et les urnes ont parlé. Ce qui était impensable il y a encore 10 jours est arrivé avec la défaite de la droite espagnole qui se voyait pourtant créditée de 4 points d’avance aux derniers sondages. Ils perdent avec environ 7 points de retard !!!!

Je n’ai que deux mots à dire : BIEN FAIT. Je ne pense pas que pour raison politique, on puisse ainsi mentir à tout un pays, pour ne pas perdre les élections. Il faut savoir assumer les conséquences de ses actes surtout quand il s’agit de partir en guerre contre un ennemi, accusé à tord de menacer sa sécurité. Monsieur Aznar a, malheureusement pour lui, récolté les fruits de son soutien à Monsieur Bush.

Il y a 2 mois, un texte provenant d’Al Qaïda, menaçait les intérêts des pays faisant parti de la coalition contre l’Irak. Je ne me rappelle plus exactement de la phrase mais il s’agissait en gros de ceci : « Le train de la mort rouler sur l’Espagne, Les fumées noirs puniront les italiens et les vents de terreurs (…) aux état unis ». Je crois que le message est clair contre ces trois pays, d’autant plus que le mode opératoire était précisé pour le premier.

Espérons que les services secrets puissent déjouer tout ceci avant que cela n’arrive. Si cela n’était pas le cas, je pense que les actes seraient sans commune mesure avec ce qui s’est déjà passé au World Trade Center. Les conséquences politiques, sociales, économiques et humaines seraient à mon humble avis désastreuses.

La fin d’un règne

Quelle ne fut pas ma surprise ce soir en allumant ma télé, de voir que Mr Saddam Hussein, ex dictateur d’IRAK, avait été arrêté la veille par les soldats de la coalition anglo-américaine. Le voir dans cette tenue, non rasé et coiffé avec les cheveux très longs, m’a limite fait mal au coeur, sachant qu’il était un homme qui prônait la propreté personnelle. Vous me direz, c’est bien la seul chose de bien qu’il ait demandé à ses concitoyens.
Je sais que c’est paradoxal de penser que cet homme a tué des milliers de personnes pour seul motif qu’ils étaient contre était un tyran qu’il fallait enlever du pouvoir le plus vite possible, et de le plaindre parce qu’il est complètement hagard sur ces images et qu’il ne vivait que dans un trou de 2m². Je vous rassure, j’ai vite fait la part des choses et j’ai remis les choses à leur place.

Mais je me choque moi même d’avoir eu de la peine et de la compassion cinq minutes pour lui.

Reste à voir ce qu’il va devenir. Va-t-il avoir un jugement équitable en bon et dû forme ? ou va-t-il être jugé dans la précipitation et condamné de façon exemplaire, pour le seul plaisir des américains et des anglais ? Les journalistes de TF1 et France 2 parlaient déjà qu’un jugement rapide serait bénéfique aux deux pays, en vu des prochaines élections à venir…

Bref, quoiqu’il en soit, cet homme, a le droit à un jugement équitable, même s’il fut le premier à faire le contraire.

Enfin, j’ai été également surpris de voir la réaction des irakiens, qui ont fêté l’événement avec joie. Ne se sentaient-ils pas entièrement libre ?