Ptit con va !

Tu pars pour 3 mois et après seulement 10 heures, j’ai déjà l’impression que cela fait des semaines que tu es parti. Évidemment, tu sais te rendre indispensable ! Pourtant, je suis là, à pester contre toi chaque jour pour tes côtés « Pacha » et à peine parti, je ne peux plus m’en passer. C’est mon paradoxe.

Que dire ? Eh bien profite de cette géniale opportunité que t’offre ta boite. Qui pourrait prétendre après seulement un an, à 3 mois de formation, tous frais payés, directement aux États-Unis ? Personne ! Seul toi est capable de cela ! Le « petit » Salim est le grand homme qu’il n’ose imaginer. Le « petit » Salim est cette personne intelligente qui peut déplacer des montagnes.

Alors, Oui ! Vas-y ! Vole vers Minneapolis pour te former à l’intelligence commerciale ! Comme si tu avais besoin de ça ? Envieux ? Pourrais-je l’être ? C’est clair que -18ºC me donnent clairement envie ! Aller voir le Super Bowl, compétition mythique que tout américain rêve de voir en vrai  ? Non, sûrement pas !

Donc, oui, j’ai fait celui qui n’en avait rien à faire que tu partes ! Oui, je faisais le grand et fier au boulot en disant que ça passerait vite !

Résultat :

  • À peine de retour de l’aéroport je casse mon iPhone en le faisant tombé alors que j’étais le premier à te dire de faire attention avec les tiens
  • Je vais courir et me blesse au genou
  • Depuis 18h, je suis là comme un con à me sentir seul !

Ptit con, va ! T’es fier de toi ?

Il m’a dit « oui » !

Salim, voudrais-tu pour :

les secondes et minutes à venir,
les heures et les jours à venir,
les semaines et les mois à venir,
les années et les décennies à venir,
les siècles et les millénaires à venir,

devenir mon mari ?

« Oui »

 

Pour fêter cette bonne réponse, nous sommes allés au restaurant l’Angle de Barcelone possédant 1 étoile au guide Michelin. Nous avons pris le « Menu Dégustation » à 11 services, 1 coupe de champagne et une très bonne bouteille de vin espagnole. Mon père nous a proposé de nous marier car jusqu’au mois de mars il est élu dans sa commune. Nous devrons faire notre mariage « administratif » avant cette date car il ne se représentera pas. Nous allons devoir tout préparer rapidement car cela va arriver très vite.

Je suis content choupinette que ce soit toi. Je t’aime !

Une semaine avec Coco !

Ah ah ! Il l’attendait avec impatience cette semaine de vacances chez Tonton Hervé et Salim, et d’après ce que j’en sais, il fut bien content de celle-ci ! J’ai récupéré mon neveu le 23 août à Issoudun où il était venu nous aider lors de l’opération « Forêt Vierge ». Nous prîmes la route du Sud vers Montpellier en passant par le magnifique viaduc de Millau puis nous rejoignîmes la capitale catalane pour une semaine de folie ! Quel programme pour ces 7 jours ? Plage, musée, parc d’attractions et vélo ! Au final, ce sera un peu différent, car le climat ne fut pas propice à tout ceci.

Samedi 24 août

Il fait beau et chaud. C’est le temps idéal pour aller tremper ses orteils dans la Mer Méditerranée. Nous partons donc pour la plage de la Barcelonetta en bus (cf. photo ci-dessous). Il est prévu que nous retrouvions un couple d’amis autochtone. Nous nous installons assez facilement et commençons la baignade. L’eau est à 26 °C. Un régal ! Mia et Carlos nous rejoignent alors et une partie de tennis de plage débute. Coco s’en sort à merveille bien qu’il prétendait ne pas savoir y jouer ! Vers 18h30, direction le Chiringuito de Mar Bella pour un verre et une glace bien mérités.

Coco

10 Ans d’Atypik !

Atypik fête ses 10 ans

Aujourd’hui, 1er septembre 2013, mon blog fête ses 10 ans ! Je me rappellerai toujours cet été 2003, dînant avec Genius Teurteul, qui me faisait découvrir ce qu’était un blog. Quelques jours plus tard, atypique.fr.st apparaissait. Il deviendra quelques mois plus tard www.atypik.net pour s’éteindre en 2009 et revenir en 2011 avec www.atypikrevient.fr.

Après ces 10 ans auprès de vous, plus de 1 000 articles, plus de 2 000 commentaires et plusieurs centaines de milliers de visiteurs uniques, je vous propose de revivre en photos les meilleurs moments.

Toute mon enfance…

Cette semaine, je suis retourné dans la maison de mon enfance. Durant les 18 premières années de ma vie, j’ai vécu dans ce paradis du Centre de la France. En 1998, je l’avais quitté pour aller étudier dans la capitale et depuis cette période, cette maison c’était quelque peu retrouvé envahie par la flore locale… Ma maman vivant seule, elle ne pouvait en assurer l’entretien. 2200 m2 de jardin, c’est plus qu’il n’en fait pour un seul homme. Et c’est peu dire quand il y a des thuyas, des cyprès, des lauriers et tout autre arbuste qui ne demandent qu’à s’épanouir.

Voici deux vidéos montrant l’ampleur de la tâche…

Et après 5 jours de travail acharné avec les 4 frères, les moitiés, un neveu et un beau-père, le résultat fut celui-là jeudi soir. Nous sommes plutôt fiers du résultat quand on sait d’où l’on partait. Je n’ai malheureusement pas pris les photos avant la transformation… Mais croyez-moi, ce fut un travail titanesque où des tonnes d’arbres furent coupées puis brûlées.

On vote pour MOI ! Et ça c’est tous les jours

Gay

C’est bientôt le Circuit Festival à Barcelone et Choupinette et moi aimerions bien aller à une ou deux soirées. Mais les entrées sont prohibitives. Alors, j’ai décidé de participer à un concours pour tenter de gagner des entrées. Et pour cela j’ai besoin de VOUS !

Il faudrait voter pour moi. Pour le faire, rien de plus simple, suivez ce lien et cliquer sur le bouton « VOTAR ». Et vous faites ça TOUS LES JOURS !

http://bit.ly/134lzhP

Hervé Gay - Atypik revient - www.atypikrevient.fr

Gay

Cette photo date de la Glam As You… Ça ne nous rajeunit pas !

La Démence Cruise 2013

La Démence Cruise 2013 - Photo de l'embarquementEt voilà, depuis lundi dernier nous sommes de retour de cette incroyable croisière. Ce fut le troisième opus d’une semaine démente où encore une fois nous étions. Parmi les plus de 1250 passagers, nous étions seulement une petite vingtaine à avoir réalisé les trois éditions. Cette année, le départ se faisait depuis Athènes en Grèce. Le jour suivant nous arrivions à Santorin. Une journée en mer pour nous rendre à Ashdod, ville portuaire israélienne à mi-chemin entre Tel-Aviv et Gaza. Une nouvelle journée en mer pour retourner en Grèce à Patmos, puis retour à Athènes.

Encore de nombreuses soirées se déroulant avec Tea-Dance vers 17h30, un spectacle à 23h30, une main Party à 0h30 et l’after à partir de 4h. Bref, de quoi s’amuser, pour les plus clubbers.

Nous sommes partis pour Athènes le samedi matin, soit deux jours avant le départ de la croisière. Arrivée à Athènes avec une température de 22 °C et un soleil à moitié voilé… Ça commençait moyennement.

Notre appartement à Barcelone !

Je délaisse un peu ce blog ces derniers jours, car je m’occupe plus de l’autre. En avoir deux, c’est chronophage. Mais je ne vous oublie pas pour autant. Comme on a quasiment terminé la configuration de notre appartement, je me suis dit que j’allais vous le montrer en photos. Juste histoire de vous dégoutter un peu. Bah oui, car entre Barcelone, la plage, le soleil, les petits espagnols, la situation de notre appart et son intérieur, nous ne sommes pas trop à plaindre.

J’ai tout fait moi-même ! Oui monsieur !


Dans la cuisine j’ai installé moi-même la hotte ! Putain de sa mère qu’elle m’a pétée les couilles celle-là ! Vous avez compris comment j’ai galéré ou j’en remets une couche ?

Tous les après-midi, pendant que je suis sur mon ordinateur, je bronze 🙂 C’est cool non ?

Deux salles de bain pour deux personnes. Aucune excuse pour ne pas se laver ! Lol

Deux chambres. Très pratique quand on s’engueule ! lol. Celle d’amis est même proposée à la location via misterbnb.com. Si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à nous contacter. Nous sommes en plein centre de Barcelone, à 5 minutes du quartier gay, juste à côté de Passeig de Gracia. Cette chambre à louer à Barcelone l’est toute l’année. En ce qui concerne notre chambre, c’est la seule pièce qui n’est pas terminée. Il manque une armoire encore.

Voilà, c’est notre chez nous !

Liberté, Égalité, Fraternité.

Mariage pour tous, Vote Assemblée NationaleAujourd’hui, 23 avril 2013, jour de la Sant Jordi en Catalogne, équivalant de notre Saint-Valentin et donc fête des amoureux catalans, le parlement français a ouvert le droit au mariage et à l’adoption à toute personne en faisant la demande, sans distinction de sexualité, de religion ou de culture. Le vote s’est soldé par 331 votes « pour », 225 votes « contre » et 10 abstentions. Henri « GayNo » s’étant trompé, il a été rebaptisé Henri « GayOui», car il a appuyé sur le bouton « pour » alors qu’il s’était toujours prononcé « contre ». Quoiqu’il en soi, je remercie sincèrement toutes les personnes qui ont contribué de loin ou de près à ce que cette loi voit le jour dans mon beau pays. Ce sera sûrement la seule fois de ma vie que je vais écrire cette phrase : « Merci aux socialistes pour cette avancée dans ma vie »

Liberté Egalité Fraternité

LIBERTÉ : « La liberté est le pouvoir qui appartient à l’homme de faire tout ce qui ne nuit pas aux droits d’autrui ; elle a pour principe la nature ; pour règle la justice ; pour sauvegarde la loi ; sa limite morale est dans cette maxime : Ne fais pas à un autre ce que tu ne veux pas qu’il te soit fait »

C’est donc la reconnaissance ferme et définitive de la République Française envers les homosexuels.

ÉGALITÉ : « relation entre deux choses ne présentant aucune différence de grandeur, de qualité »

Les homosexuels ont donc aujourd’hui les mêmes droits que tout autre Français.

FRATERNITÉ : « lien existant entre personnes ayant des relations fraternelles »

Tous les Français devraient avoir une relation de la sorte, tel qu’ils l’auraient avec leurs frères et sœurs. Aujourd’hui, ce n’est pas le cas à cause de l’homophobie. Et c’est désormais le point de lutte qu’il faut conquérir pour pouvoir vivre comme tout un chacun.

Nos vacances à Tignes

Après plus de quatre ans, j’ai enfin rechaussé des skis. La semaine dernière à Tignes fut placée sous le signe de la glisse, et de la neige. Surtout de la neige ! Oui parce qu’il faut bien avouer que le climat ne fut pas au beau fixe. Hormis la journée de mercredi où le soleil fut radieux, le reste du temps fut neigeux. Une petite neige ininterrompue de dimanche à mardi, et de grosses chutes de jeudi à samedi ! Une visibilité plus que mauvaise, et trop de poudreuse en fin de semaine. Mais j’ai tenu bon et j’ai skié tous les jours sauf le dernier.

Choupinette eût un peu plus de mal à se motiver. IL faut avouer qu’il était un peu malade durant la semaine. Mais la journée de beau temps, il en a bien profité. Je vous laisse d’ailleurs, admirer ses prouesses sur les vidéos ci-dessous. (en cours d’upload)