Ptit con va !

Tu pars pour 3 mois et après seulement 10 heures, j’ai déjà l’impression que cela fait des semaines que tu es parti. Évidemment, tu sais te rendre indispensable ! Pourtant, je suis là, à pester contre toi chaque jour pour tes côtés « Pacha » et à peine parti, je ne peux plus m’en passer. C’est mon paradoxe.

Que dire ? Eh bien profite de cette géniale opportunité que t’offre ta boite. Qui pourrait prétendre après seulement un an, à 3 mois de formation, tous frais payés, directement aux États-Unis ? Personne ! Seul toi est capable de cela ! Le « petit » Salim est le grand homme qu’il n’ose imaginer. Le « petit » Salim est cette personne intelligente qui peut déplacer des montagnes.

Alors, Oui ! Vas-y ! Vole vers Minneapolis pour te former à l’intelligence commerciale ! Comme si tu avais besoin de ça ? Envieux ? Pourrais-je l’être ? C’est clair que -18ºC me donnent clairement envie ! Aller voir le Super Bowl, compétition mythique que tout américain rêve de voir en vrai  ? Non, sûrement pas !

Donc, oui, j’ai fait celui qui n’en avait rien à faire que tu partes ! Oui, je faisais le grand et fier au boulot en disant que ça passerait vite !

Résultat :

  • À peine de retour de l’aéroport je casse mon iPhone en le faisant tombé alors que j’étais le premier à te dire de faire attention avec les tiens
  • Je vais courir et me blesse au genou
  • Depuis 18h, je suis là comme un con à me sentir seul !

Ptit con, va ! T’es fier de toi ?

One comment on “Ptit con va !

  1. Seb_Stbg

    Oh que je te comprends, quand le mien part 48h, j’ai déjà l’impression d’avoir été abandonné des mois.

Laisser un commentaire