PMA, GPA, Adoption et tout le toutim !

Adoption, PMA, GPA

Vu qu’on me l’a demandé, n’est-ce pas Seb., je m’exécute, car je suis un homme bien. Enfin j’espère.

Donc, un ami, professeur de sport hétéro dans le centre de la France, a ses idées sur le mariage pour tous. Jusque là, tout va bien, se sont les mêmes que moi, mais pour la suite, adoption et PMA, il voulait tâter le terrain et connaitre un peu ce que j’en pensais, et par extension, ce que vous, amis lecteurs, pouviez en penser. Il est évident que je ne pourrais pas répondre à votre place et je vous laisserai le faire par commentaires sur ce blog, si vous le voulez bien. C’st surtout la communauté gay dont l’avis l’importe, mais bien évidemment, tout le monde pourra donner son avis.

En ce qui me concerne, pour le mariage, j’ai déjà dit ce que j’en pensais ici et je vous laisse donc y jeter un œil. Pour le reste, voici ce que j’en pense :

Adoption :

Je suis pour ! Et pour plusieurs raisons. La première est que si l’on part du principe d’égalité pour tous, cela doit donc s’appliquer dans tous les domaines. Donc là je ne parle que d’un point de vue légal. Deuxièmement, heureusement qu’avant tout il y ait cet amour que veut donner un couple, et qu’il soit hétérosexuel ou homosexuel, ce qui compte pour moi, c’est l’amour qu’apporteront deux personnes à un enfant. Et donc, tous ces donneurs de leçons sur l’équilibre psychologique futur de l’enfant, sur les problèmes d’un manque de repères s’il n’y avait pas de mère ou bien de père, me font doucement rire. La meilleure réponse à cet argument est le nombre de familles monoparentales.

PMA : Procréation Médicalement Assisté, à ne pas confondre avec Pays de Montbéliard Agglomération (oui, j’aime cette succulente saucisse, mais ce n’est pas le sujet)

Je suis pour ! Première raison, la même que la précédente, égalité pour tous, et pas seulement pour les personnes qui ont des problèmes médicaux imposants un recours à cette méthode. C’est un peu le même principe de l’IVG qu’on n’autorise dans certains pays que pour les grossesses dangereuses ou issues de viol. Pour moi, c’est pour tout le monde, ou personne. Et vu que là, c’est le souhait réel d’avoir un enfant, que ce dernier est plus que tout au monde désiré et qu’il ne sera pas le fruit d’un malheureux accident comment dans beaucoup de cas en France, je trouverais ça ridicule d’enlever cette possibilité. Ce qui serait drôle, ce serait de ne laisser accoucher que les parents dont on sait que l’enfant n’est pas là par accident, ou pire, dans le seul but qu’un couple ne rompt pas, comme j’en connais malheureusement. Je ne citerai évidemment aucun nom, mais dans un cas ça a fonctionné… Comme quoi.

GPA : Gestion pour autrui et non pas, Gay Pas Assumé.

Je suis pour le principe ! D’une, car il y a déjà le cas malheureux de toutes ces femmes qui ne pourront jamais en voir faute de viabilité de l’utérus. Et comme pour le point précédent, si elles désirent réellement un enfant, pourquoi leur en priver, te ce serait la même raison pour toute autre personne. Il faudrait cependant encadrer énormément cette pratique au niveau juridique et financier, car il est évident qu’il ne faudrait pas qu’un marché noir se développe sans mauvais jeu de mots. Et c’est vrai que de ce point de vue là, cela me semble très compliqué à mettre en œuvre. Mais sur le principe, je suis pour.

Et vous ?

3 comments on “PMA, GPA, Adoption et tout le toutim !

  1. nigloo

    la saucisse de Morteau est bien meilleure, enfin, tant qu’elles sont Franc-comtoises,on ne va pas chipoter! 🙂

    1. Atypik

      Lol. Et à propos du sujet tu te positionnes ?

Laisser un commentaire