Articles for the Month of janvier 2013

Nous étions là par la pensée – Mariage pour tous

Crédit Photo : Bao Nguyen

Défilé du 27 janvier 2013 en faveur du mariage pour tous.

Salim et moi aurions voulu participer à la grande manifestation pour le mariage pour tous, mais malheureusement, c’était un peu trop loin pour nous. Aucune manifestation n’avait lieu à Barcelone. Il y en avait bien une en Espagne, mais elle se déroulait à Madrid. Ce qui n’était pas plus près de nous. Même si ce défilé avait une valeur symbolique et non destinée à faire plier le gouvernement, il me semblait important de se mobiliser. Vous l’avez fait pour nous et je vous en remercie. Il ne reste plus qu’à attendre le début des débats qui doivent débuter ce mardi à l’Assemblée Nationale et se terminer le 10 février. Dommage que Frigide Barjot ne soit pas député, on aurait bien rigolé.

 

 

Je laisse la conclusion à Karl Zéro (beau-frère de Frigide Barjot) sur Europe 1, le 22/01/2013 :

« Karl Zéro : Elle est piquée, elle voulait être une star
Laurent Ruquier : vous êtes en train d’accuser votre belle-sœur d’opportunisme ?
Karl Zéro : ben attendez, c’est une évidence pour tout le monde, non ?
Laurent Ruquier : vous êtes quand même, comme elle, contre le mariage pour tous ?
Karl Zéro : ha non, pas du tout. Moi, je suis catholique aussi, mais contrairement à elle, j’ai lu les Évangiles et Jésus dit un truc très simple : “Il faut rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu”. Or là, il est question du mariage civil, donc il s’agit de César et pas de Dieu. »

Je ne pensais pas qu’ils allaient aussi loin

Yield Management

Le sujet que je vais aborder est l’une des spécialités de mon homme puisque c’est une de ses nombreuses compétences professionnelles. Je veux parler du Yield management. Et si je vais en parler, ce n’est pas pour vous l’expliquer, j’en serais bien incapable sans faire des contresens tous les trois mots. Je vous laisse lire l’article de l’Express qui le fait très bien et qui justement me fait réagir, surtout le dernier paragraphe. Je ne pensais pas qu’ils pouvaient aller aussi loin, et que les prix pouvaient fluctuer pour un simple fait de ne pas le prendre à la première consultation. Je me demande même si c’est bien légal tout cela. Parce que si le prix change obligatoirement à la seconde visite alors que les critères sont exactement les mêmes, ne devraient-ils pas être indiqué qu’il s’agit d’un prix spécial ou promotionnel qui ne sera accessible qu’à ce moment-là ? Idem pour mon voisin de palier qui pourrait se retrouver à consulter un même article que moi, et se le voir proposé moins cher sur le même site internet…

Le principe de remplissage d’un avion, en soi ne me pose pas de problème vu qu’il est clairement expliqué : il y a des catégories de place et la disponibilité fera la suite, mais où je ne suis pas d’accord, c’est sur le fait qu’une même catégorie aura un prix différent en fonction de qui vous êtes et de combien de fois vous avez consulté. Imaginez, vous passer devant l’UGC des Halles pour aller voir un film, vous arrivez, et finalement un ami vous appelle et vous décidez ne plus aller voir ce film maintenant. Mais UGC sait que vous êtes passé. Et bien la prochaine fois que vous reviendrez pour voir ce film il sera plus cher…

Pour un même produit, il faut consulter depuis une adresse IP, et décider si on veut l’acheter depuis une autre, mais même en faisant ça, on a le risque que la différence des deux IP nous donne quand même un prix différent. Donc il n’y a pas de solution hormis d’acheter le premier coup où dans une boutique physique.

Mise à jour : Un autre article sur ce même sujet via Le Monde. C’est ici.

Salim monte sa boite

Diamant naturellement coloré roseEh oui, après moi il y a quelques années, c’est au tour de Salim de se lancer dans l’entrepreneuriat. Avec un de ses amis, ils ont officiellement créé ce futur joyau de la finance mondiale. Je ne suis pas très prolixe pour le moment, car je ne sais pas si je peux trop en parler actuellement. Salim vous en dira plus en commentaire le moment venu, enfin s’il le souhaite… Je vais donc travailler avec eux et j’espère que ce sera plus réussi que feue ma boîte. Il va falloir se pencher sur les solutions de financements, l'affacturage, les crédits… Dans tous les cas, félicitations et bon courage à toi pour cette nouvelle aventure. J’en profite aussi pour t’encourager dans l’autre grande aventure qui est ton arrêt de fumer. Je suis de tout cœur avec toi. Je t’aime.

Le mariage pour tous ! On continue

Julia et Auriane

Julia et Auriane

Parce que la mobilisation du dimanche 27 janvier doit être plus forte que la mobilisation qui eut lieu le 14 janvier et qui se positionnait contre, il est important de continuer à relayer le message. Pour cela vous avez la pétition à signer ici. Elle devrait dépasser les 100 000 inscrits aujourd’hui et c’est très bien.

De grands groupes se chargent d’apporter leur pierre à l’édifice. Voici quelques bonnes publicités qui circulent actuellement :

Renault Twingo :

Renault Clio :

Pepsi Max :

Get’s Up (Australie) :

Chanel :

Les célébrités :
Björn Borg :

Les comiques s’y mettent aussi :
Jérôme de Warzée :

Fabrice Éboué :

Florence Foresti :

Bérengère Krief :

Studio Bagel :

Et puis être Gay c’est aussi ça : Je ne me lasserai jamais de cette vidéo qui existe depuis très longtemps. Qui ne se revoit pas au moins une fois dans chacune des situations ?

L’égalité pour tous

HomosexuelsCe dimanche 13 janvier 2013 eut lieu à Paris, la manifestation contre le projet de loi intitulé « Mariage pour tous ». Selon la préfecture, il y eut 350 000 personnes et selon les organisateurs, 800 000 personnes. Quoi qu’il en soit, ce fut, selon l’aveu même du président François Hollande un message fort, envoyé au pouvoir en place. Depuis des semaines, nous avons le plaisir d’entendre toutes sortes de stupidités à propos de ce mariage homosexuel. Nous avons même le droit à une homophobie flagrante de certains, oubliant de fait la loi de modernisation sociale de 2002 et ses deux amendements de 2004, interdisant tout propos homophobe tenu publiquement.

Ce journalisme de gauche….

Monagenaire Renvoyée d'une Maison de retraite

Depuis 10 jours, nous avons eu le droit à deux informations d’une importance capitale pour notre vie de tous les jours. Il faut le croire puisque deux faits similaires ont engendrés des réactions en chaines, d’abord des journalistes qui se sont emparés des sujets en les relatant, puis des politiques qui ont criés au scandale ! De quels sujets parle-t-on ? Nous parlons bien évidemment de cette nonagénaire expulsée un vendredi soir de sa maison de retraite et d’une petite fille qui a effectué une petite visite au commissariat de police au lieu de manger à la cantine.

Pour cette personne âgée, le problème vient que depuis plus d’un an elle ne paie plus son hébergement, ce qui fait une petite ardoise de plus de 40 000 €. Ses enfants sont bien évidemment au courant d’autant plus que le fils est docteur de l’hôpital où cette femme sans le sou fut emmenée par une ambulance. Oui, parce que, il faut bien savoir que la famille était bien évidemment au courant des non-paiements, et de la date butoir à laquelle cette maison de retraite mettrait la locataire dehors. Ils devaient justement venir la chercher le jour de son expulsion. Comme ils ne sont pas venus, espérant ainsi qu’elle serait gardée quelques jours de plus aux frais de la princesse, le directeur de la maison de retraite a pris la décision de l’envoyer voir son fils à l’hôpital. Les journaux crient au scandale, les politiques de même et le directeur est suspendu !

Pour la jeune fille, c’est la même histoire. Les parents ne paient plus la cantine depuis un an. Ils sont en instance de divorce et donc tout le monde se renvoie la balle. Le maire avait demandé aux parents de venir récupérer l’enfant le midi en question. Ces derniers ne sont pas venus, espérant ainsi que leur enfant pourrait quelques jours de plus manger aux frais de la princesse. Le maire en décida autrement et demanda à un agent de police de venir récupérer l’enfant.

Ce qui me fait rire dans tout cela, c’est que tout le monde s’insurge contre le directeur de la maison de retraite et le maire, mais tout le monde oublie les familles qui ne paient pas. Dans les deux cas les familles ont été convoquées plusieurs fois et ne se sont jamais présentées. Dans les deux cas elles savaient qu’il y allait y avoir une expulsion. Il faut arrêter ce misérabilisme d’autant que dans un des cas, la vieille dame, la famille aurait plus que les moyens de payer… Mais il faut faire pleurer dans les chaumières et montrer comment la société est méchante et comment on met dehors quand on ne paie pas… Euh !!!! Mais ça arrive tous les jours ma bonne dame ! ET C’EST NORMAL. Sinon nous ne sommes plus dans une économie capitaliste, et on devient communiste !

Atypik vous souhaite une bonne année 2013

2013Largement dans les temps pour effectuer cet exercice qui revêt plus un intérêt conventionnel qu’un réel besoin pour les personnes à qui est dirigé ce message, je vous souhaite à tous, chers lecteurs, une très bonne année 2013.

Pourquoi, me demanderez-vous, souhaiter une bonne année, si je n’en éprouve pas le besoin. Et bien là est le paradoxe, c’est que j’ai envie de le faire. Mais je sais que pour beaucoup, ils s’en foutent; que ces vœux sont du même acabit que le « Ça va ? » qui suit un bonjour. On le fait souvent pour la forme. Pour les vœux, c’est un peu la même chose. La tradition veut que l’on souhaite de bonnes choses aux personnes au mois de janvier. Mais cela impliquerait-il que le reste du temps on ne le souhaite pas ? Ou pire, qu’on souhaiterait l’inverse ? C’est grâce à mon homme où j’ai compris cette notion. Tous les cadeaux qu’il me fait le sont toujours à des moments quelconques, mais jamais pour un anniversaire ou Noël. Quel est le cadeau le plus sincère ? Celui à une date bien précise, ou celui qui arrive au milieu de nulle part ?

Sachez, chers lecteurs, que ces souhaits sont donc émis ce jour mais qu’ils sont valable tout au long de l’année.