Articles for the Month of décembre 2012

Ce que l’on peut espérer en 2013…

2013Et oui, je me mets à la voyance… Bon ce n’est pas tout ça mais, 2012 se termine pour laisser place à une nouvelle année, et pas des moindres puisque ce sera l’occasion de fêter les 10 ans de blogging d’Atypik. Mais il n’y aura pas que ça. J’espère que d’autres choses arriveront avant. Parmi celles-ci, on devrait compter :

  • La découverte d’une exoplanète jumelle à la Terre et donc potentiellement habitable et donc potentiellement recouverte de vie. Voir ici.
  • Un nouveau Premier Ministre pour remplacer Jean-Marc Ayrault. Malheureusement, c’est le maximum que l’on puisse espérer. À moins que notre Président François Hollande ne fasse enfin quelque chose d’intelligent en démissionnant  mais il faut rester réaliste. Dans le cas où le premier soit poliment remercié, il faut espérer ne pas avoir pire à sa place. Quid de Ségolène Royal dont le nom revient de plus en plus souvent pour entrer au gouvernement… Espérons que ce ne soit pas pour ça.
  • Dans la lignée du point précédent, on peut espérer une gouvernance française plus professionnelle. Parce qu’à coups d’amateurisme tel que nous en avons eu sur ces premiers mois, la France ne pourra jamais sortir de la crise.
  • Pour les partisans de François Hollande, on peut leur souhaiter qu’il applique enfin une de ses promesses. Faut avouer que c’est de plus en plus compromis mais il ne faut pas que vous perdiez espoir.
  • On peut espérer que l’UMP trouve un président légitime.
  • On peut espérer qu’Apple renoue avec une « Révolution », sinon Steeve Jobs risque de devoir revenir encore une fois pour sauver encore une fois son bébé. À moins que ce ne soit son bébé qui ne rejoigne son Papa. Mais là ce serait tout bonnement révolutionnaire.
  • On peut espérer que Samsung innove pour une fois au niveau téléphonie et Tablette.
  • On peut espérer que le PSG gagne enfin le championnat de France avec tout l’argent investi. (Je préférerais que ce soit l’OM mais bon)
  • On peut espérer connaitre la date de sortie du futur Star Wars. Vous dire quel sera le numéro de l’épisode relève de la chance. Mais selon ce que j’avais lu à une époque, Georges Lucas avait en tête 9 épisodes. Il manquerait les numéros 7 à 9. Mais vu que c’est Mickey (Studio Walt Disney) qui va gérer tout ça, rien n’est moins sûr.
  • On peut espérer que la Grèce et l’Espagne renouent avec une croissance positive.
  • On peut espérer que mon homme passe le permis et que son futur travail se passe bien.
  • On peut espérer que je gagne à l’Euro Millions. (Finalement c’est celle-ci la plus importante)

Et vous, qu’espérez-vous ?

Et si c’était vrai…

… et qu’il pensait ça de moi…

Et si François Hollande allait plonger un peu plus la France dans le déclin.

François HollandeDepuis le mois de mai, François Hollande est au pouvoir. Sur les premiers mois de sa mandature, il était difficile de se faire une idée précise sur ce que serait sa politique sociale, économique, sécuritaire et diplomatique. Désormais, cela fait bientôt 8 mois qu’il est au pouvoir, et l’image de ce que seront les quatre années à venir se dessine. Il devait être le Président du changement et de la normalité. Fini le temps du « bling bling » de Nicolas Sarkozy, du diktat d’Angela Merkel, et des marchés financiers qui font la loi !

La réalité des choses est malheureusement différente pour ses électeurs, et ô combien heureuse pour ses opposants. La gauche espérait un digne successeur de François Mitterrand, et se retrouve avec une pâle copie de Nicolas Sarkozy. Et quand je dis « pâle », je suis gentil. Je devrai dire copie « transparente ». Effectivement il n’y a plus cette omniprésence,  remplacée par une omniabscence, il n’y a plus ce côté « ors de la république » et pourtant le François s’engraisse de jour en jour, il n’y a plus ce discours capitaliste et pourtant quand l’occasion se présente de nationaliser une entreprise pour l’exemple, cela se transforme en accord en faveur de Lakshmi Mittal ; bref, beaucoup de promesses de campagne qui s’envolent jours après jours.

A titre personnel, j’étais mécontent de son élection. Mais plus les semaines passent et plus je suis content. Je lui aurais préféré un Nicolas Sarkozy, mais aujourd’hui, je me dis que finalement ce côté droite sociale à la façon de Jacques Chirac est meilleure pour le pays qu’une gauche radicale. La seule chose qui manque encore et toujours à ce gouvernement, comme aux précédents, c’est cette volonté de réformer structurellement ce pays, comme le font aujourd’hui la Grèce et l’Espagne. Ces réformes nécessaires, que personne ne veut entreprendre et dont l’importance est cruciale pour notre beau pays qu’est encore la France, feraient que notre pays resterait à terme dans le G8. Hors, aujourd’hui, en ne faisant rien, nous prenons le chemin de la sortie.

Les débats et les propositions de loi que ce gouvernement nous propose sont à cent milles lieux des nécessités d’aujourd’hui. Entre le mariage pour tous, le droit de vote des étrangers, le cumul des mandats, etc., ce ne sont pas ces lois qui sortiront notre pays de la crise. Bien au contraire, c’est un subterfuge pour tenter d’attirer notre attention sur d’autres sujets et nous faire croire que la vie sera meilleure par la suite.

Mais en quoi ceci va changer profondément les choses ? En rien !

Notre pays se dirige lentement mais surement vers ce déclin immuable que des politiques de droite comme de gauche ont construit depuis trente ans. Ces politiciens pour qui nous votons n’ont qu’un seul but, se faire élire ou réélire. Et cela s’arrête là. Il faut que nous arrêtions de croire qu’ils essayeront de trouver une solution à nos problèmes. Cela sont rares, malheureusement.

Quoiqu’il en soit, moi, homme de droite, me rends compte que cela aurait pu être pire avec un Président de gauche. Cependant, je ne désespère pas  que les choses changent et que demain de vraies décisions soient prises.

Ode à l’amour.

Ô rage, ô amertume, ô désespoir !
Tes rêves nocturnes s’évaporent dans le noir,
Brisés par mes erreurs, Brisés par mes fadaises,
Comme une vague s’ecrase sur une falaise.

Depuis quatre ans tu me demandes,
De te prouver ma sincerité,
Depuis quatre ans chaque seconde,
Je n’ai pu te le prouver;

Ce qui est sûr depuis ce jour,
C’est que sans toi je ne pourrais,
Au jour le jour vivre cet amour
Sans toi à mes côtés.

Ce petit homme au coeur d’amour
Mérite qu’une chose : le grand amour.
Ce petit homme admirable et bon
Mérite tout sauf d’un ptit con.

Tu es sublime mon amour,
C’est pour cela que je t’aime.
Notre famille je suis pour,
Nous chamailler ce n’est plus la peine.