Reportage photographique : Japon – 11 mars 2011 – Tremblement de terre, tsunami et accident nucléaire.

Déjà un an que nous vivions un tremblement de terre en direct sur les chaines d’informations continues, suivi d’un tsunami dévastateur. 9.0 sur l’échelle de Richter, ce mouvement tectonique fut le plus important jamais ressenti sur l’archipel nippon. Pour se rendre compte de l’ampleur de celui-ci, il faut savoir qu’après les premières mesures effectuées par plus de 300 stations GPS, l’île d’Honshu s’est déplacée de 4 mètres vers l’Est. Sur la zone de subduction où la plaque Pacifique glisse sous la plaque Eurasie –plus précisément sous la microplaque d’Okhotsk- c’est une portion de 500 km qui s’est fracturée. La plaque Pacifique aurait glissé de 10 mètres sous l’autre plaque. Autre conséquence du séisme, l’axe de rotation de la Terre aurait été déplacé de dix centimètres, selon des résultats préliminaires de l’Institut national italien de géophysique et de vulcanologie (INGV). Ceci ne reste qu’une hypothèse étant donné qu’il n’existe pas de moyen de le mesurer actuellement et que l’axe d’inertie évolue au court du temps. Je vous laisser d’ailleurs lire cet article du monde qui explique très bien le phénomène et qui parle également du tremblement de terre.

Il n’en reste pas moins que tout ceci fut dévastateur, et qu’il vaut mieux laisser place à des images qui seront plus parlantes que de beaux discours.

Laisser un commentaire