Ce qu’attendent les Français de Nicolas Sarkozy

Alors que le Président de la République, Nicolas Sarkozy, devrait annoncer officiellement sa candidature ce soir au journal de 20 heures de TF1, il devra de suite, faire l’annonce de propositions phares.

Mais revenons tout d’abord sur cette journée. Il est quasiment certain que ce sera bien ce soir que sa candidature sera annoncée car depuis ce matin 8h14, le futur candidat a fait son apparition sur Twitter en créant un compte @niclassarkozy. S’en est suivi deux Tweet :

Bonjour à tous, je suis très heureux de lancer aujourd’hui mon compte #Twitter. Merci à ceux qui voudront bien me suivre! – NS

J’ai accepté l’invitation de TF1 au journal de 20h de ce soir et je vous y donne rendez-vous – NS

Après sa déclaration d’entrée en lice dans la course à l’Elysée, le plus dur restera à venir : avoir un projet porteur, novateur, répondant aux attentes des Français qui, en temps de crise, ont des besoins bien précis et dont les problèmes politico-politiciens importent peu. Les sujets pour lesquels les attentes sont les plus fortes sont, à mon avis, les suivants :

  • Pouvoir d’achat
  • Chômage
  • Indemnisations et droit au chômage
  • Aides sociales
  • Endettement
  • Education et réussite scolaire
  • Droit au logement

Le handicap majeur du Président Sortant c’est qu’il sera facile de l’attaquer sur son bilan. Seulement, il serait bien trop aisé d’oublier que son quinquennat fut sous le signe de la crise financière, la crise de la dette qui ont conduit le pays à se surendetter, pour ne pas que s’aggrave la situation. Tous les grands pays industrialisés avaient fait le même choix : soutenir au mieux leur économie en injectant des liquidités ou renflouant certaines banques. Cela eût un prix.

Aujourd’hui, il est clair que la priorité est d’assainir le système, de diminuer la dette et de relancer l’économie. L’avantage que devrait avoir Nicolas Sarkozy c’est que son principal candidat, est toujours dans une idée de dépenses. Preuve en est : son programme n’arriverait à l’équilibre qu’en 2017. Il conviendrait donc que le candidat UMP prenne le contre-pied avec un programme beaucoup plus stricte et équilibré.

J’espère que nous assisterons ce soir à l’annonce de propositions qui iront dans ce sens, sinon j’ai bien peur que Nicolas Sarkozy, dise « Au revoir » à la façon de Valéry Giscard D’estaing d’ici à plusieurs semaines.

Enfin, je suis impatient de voir l’affrontement qui aura lieu entre les deux favoris.

Laisser un commentaire