COUP DE GUEULE : Et si la campagne présidentielle n’était que « Foutage de gueule »

Assemblée Nationale

Les français seraient en droit d’attendre un niveau de débat élevé pour cette campagne présidentielle. Il n’en est rien. Au contraire, les sujets importants sont souvent absents au profit de sujets secondaires que les différents partis de droite  ou de gauche s’empressent de lancer.

On aurait pu espérer qu’on nous parle de chômage, d’économie, d’impôts, de croissance, d’éducation, etc., mais on préfère nous parler des dérapages « contrôlés » des différents protagonistes. On reprochera à Claude Guéant son avis sur les civilisations, on reprochera à Serge Letchimy sa réponse à ce dernier; On parlera des désaccords entre Eva Joly et François Hollande sur un accord politique; on continuera avec les électeurs du Front de Gauche qui pourraient avoir envie de voter pour Marine Le Pen; on reprochera à François Bayrou de recopier les « propositions » de l’UMP ou du PS; on se demandera si Nicolas Sarkozy est ou non en campagne et dont les dépenses devraient être ou non comptabilisées d’une certaine manière ou d’une autre; on se posera la question du message politique d’Angela Merkel quant à son soutien au Président Français; on déplore les phrases maladroites de Nadine Morano s

Cette campagne électorale est la caricature même de ce que les français ne veulent plus et qui pourtant se reproduit systématiquement depuis plusieurs années. Pourquoi le taux d’abstention augmente d’année en année ? Je pense que la réponse est écrite juste au dessus. Il est totalement impensable que ces sujets passionnent les citoyens français. Nous voulons des réponses concrètes à nos problèmes concrets. Nous en avons marre de ces chamailleries de bac-à-sable qui n’aboutissent qu’à de la détestation encore plus forte de nos politiciens. Où sont les débats de fond ? Où sont les propositions pour redresser le pays ? Où sont les projets d’avenir qui donneront de voter pour l’un ou l’autre des camps.ur beaucoup de sujets… Bref que des sujets inintéressants et qui pourtant sont à la Une des différents médias chaque jour.

Les hommes et femmes politiques ne sont pas les seuls responsables de cet état de fait. Nos journalistes sont les premiers à entretenir tout ceci en Une de leurs médias. RAZ-LE-BOL !!! Arrêtez ce voyeurisme, Arrêtez ce journalisme à scandale comme nos amis d’outre-Manche se complaisent à le faire. Nous valons mieux que ça et les français ne veulent pas de ça.

Il serait temps de démarrer un vrai débat de fond et de parler des sujets qui importent les français. Arrêtez de vous répondre mutuellement qu’il faut relever le débat : FAITES-LE.

Il ne reste que quelques semaines avant le premier tour et pour le moment aucun parti n’a réussi à être irréprochable tant par son discours que par ses attitudes.

Laisser un commentaire