Articles for the Month of février 2012

Montpellier : J – 15

Parce qu’il fallait bien reprendre un opérateur de téléphonie mobile, nous nous sommes aujourd’hui inscrits. Et je vous laisse deviner chez qui nous aurions bien pu nous rendre….. Roulement de tambours !!! Free Mobile. Bah oui. Nous serions bien retournés chez Bouygues Télécom, notre opérateur précédent, mais à quoi bon payer un peu plus cher (Freebox oblige) pour un même service. Et puis l’itinérance avec Orange nous garantit un bon réseau donc, inutile de trop réfléchir. Et puis si besoin est, nous pourrons partir rapidement car pas d’engagement. Il ne reste plus qu’à recevoir la carte SIM.

On en a profité également pour établir notre contrat EDF pour l’électricité. Le premier qui me marque en commentaire (Bah oui EDF c’est forcément électricité), je lui laisse le soin de vérifier. 🙂 Ce qui est bien dommage c’est l’absence du gaz dans la résidence. On devra passer par une bouteille pour la gazinière.


J’avoue que la vraie raison pour laquelle on s’est inscrit ce jour, c’est que notre prochaine facture ne sera établie que dans 4 ans, date de la prochaine année bissextile. Ça en fait des économies 🙂

Windows 8 : Version de démonstration à télécharger

Microsoft vient de rendre officiel sa version de démonstration du futur système d’exploitation nommé Windows 8. Ce dernier devrait arriver en version final vers la fin de l’été 2012 ou courant de l’automne. En attendant, les impatients peuvent déjà avoir une bonne idée de ce que nous réserve le géant du logiciel. Cette version est une « Beta » ce qui veut dire qu’elle n’est pas finalisée et qu’elle ne doit pas servir pour une utilisation courante. Il est conseillé de l’installer sur un ordinateur de test (ancien modèle ou qui n’est dédié qu’à cette tache).

Avec cette future version, Microsoft fait un pari en réécrivant de A à Z le système d’exploitation qui pourra par la suite fonctionner sur des tablettes avec processeurs ARM. Rassurez-vous, il fonctionnera parfaitement sur votre ordinateur actuel. L’interface utilisateur sera, par contre, totalement revue et corrigée. Le bouton « Démarrer » disparaîtra au profit de l’interface « Metro ». Cette présentation, par brique, est dans la continuité de ce que l’on trouve déjà sur les Windows Phone. Vous aurez la possibilité de conserver une partie de l’interface que l’on connait aujourd’hui mais avec de nombreux changements.

Si vous ne pouvez plus attendre, voici le lien pour télécharger cette version de démonstration de Windows 8.

« La couleur des sentiments »

Ce soir, j’ai regardé, sur l’avis de mon homme, le film « La couleur des sentiments » (The Help) sorti en France le 26 octobre dernier. Je n’avais pas la moindre idée de ce dont allait parler ce film et j’avoue que je l’ai beaucoup aimé.

Synopsis:

Dans la petite ville de Jackson, Mississippi, durant les années 60, trois femmes que tout devait opposer vont nouer une incroyable amitié. Elles sont liées par un projet secret qui les met toutes en danger, l’écriture d’un livre qui remet en cause les conventions sociales les plus sensibles de leur époque. De cette alliance improbable va naître une solidarité extraordinaire. À travers leur engagement, chacune va trouver le courage de bouleverser l’ordre établi, et d’affronter tous les habitants de la ville qui refusent le vent du changement…

Je vais être un peu plus explicite sinon vous ne connaîtrez toujours pas le thème qu’aborde ce film. Il s’agit en fait d’une jeune demoiselle qui a une idée en tête : raconter ce que vivent les « bonnes » noires auprès de leur maître blanc. Ce film nous montre la vie au milieu des années 60 avec le racisme omniprésent au quotidien de toutes ces « bonnes familles » qui se font servir du matin au soir par des « nègres ». Ces femmes noires entretiennent leur maison, leur font à manger, éduquent leurs enfants pour n’avoir qu’en retour, mépris, insulte et le risque d’être accusé de vol à la moindre contrariété. Mais cela nous montre aussi que les mentalités commencent à changer et que certaines familles considèrent ces « bonnes » comme des personnes normales.

Ce film m’a permis de découvrir jusqu’à quel point le racisme était plus qu’un phénomène de société, u point d’être inscrit dans la loi. Il était par exemple interdit d’écrire un livre qui aurait pu remettre en cause les règles établies ou qui aurait pu donner envie aux minorités de se soulever et se rebeller. J’y ai découvert que les « bonnes » ne pouvaient pas utiliser les mêmes toilettes que les blancs, car ils pouvaient véhiculer des maladies. Les bonnes ne devaient pas servir une tasse de café de la main à la main pour éviter tout contact physique, etc.

Ce film fut réalisé par Tate Taylor. Le rôle principal de l’écrivain est joué par Emma Stone et, une des « bonnes », est Viola Davis.

Android s’envole…

Google vient d’annoncer lors du Mobile World Congress (MWC) de Barcelone, le nombre d’appareils actuellement en circulation avec leur OS Android à bord. Et le chiffre est pour le moins impressionnant ! Actuellement, ce ne serait pas moins de 300 000 000 d’objets divers et variés faisant tourner ce Système d’exploitation. Ce peut être des téléphones mobiles ou des tablettes mais également tout objet qui embarque l’OS (montres, Google TV, etc.). Et Google enfonce le clou en ajoutant qu’aujourd’hui, une moyenne de 850 000 activations est enregistrée chaque jour. Il convient de rappeler que ce chiffre ne prend en compte que la première activation de l’appareil en question. Toute réinstallation, upgrade ou autre, n’est pas inclus.

Rappelons-nous les dernières annonces à ce propos :

  • Août 2010 : 200 000 activations par jour
  • Juin 2011 : 500 000 activations par jour
  • Juillet 2011 : 550 00 activations par jour (130 millions d’appareils, 6 milliard de téléchargements à ce jour)
  • Octobre 2011 : 576 900 activations par jour, de Mai à Octobre (190 millions d’appareils à ce jour)
  • Décembre 2011 : 700 000 activations par jour
  • Février 2012 : 850 000 activations par jour

Je me suis amusé à établir un graphique en calculant les « trous » des données.

La courbe rouge représente le nombre total d’appareils dont l’échelle est à droite. Si ce n’est pas une croissance exponentielle, je ne sais pas ce que ce peut être d’autre. En bleu, c’est la courbe symbolisant le nombre d’activation par jour avec l’échelle à gauche… Il est évident que la période de noël a boosté les ventes. La barre symbolique des 1 millions par jour n’est plus très loin.

Et si les primaires, version française, choisissaient le candidat non idéal…

Tout d’abord, je tiens à préciser que je suis à 100% pour ce système de désignation, que je trouve démocratique, républicain et qu’il devrait permettre de présenter le candidat idéal pour les partis qui l’utiliseraient. Seulement, j’ai l’impression que le seul système qui soit viable et qui permette de choisir le meilleur candidat pour un parti politique est le système de primaires ouvertes.

Pourquoi, me direz-vous, les adhérents d’un parti ne seraient pas assez « intelligents » ou « futés » pour choisir leur candidat ? Ce n’est pas moi qui le dit ou qui insinuerait ceci mais ce sont les faits qui tiennent à prouver que, lors de votes fermés aux seuls adhérents, le résultat ne permit pas ensuite d’avoir un choix convenant à tous les sympathisants. Si l’on prend le cas de 2007 avec les socialistes, je suis persuadé qu’une des raisons de leur échec fut la candidature de Ségolène Royal. Trop de personnes n’adhéraient pas au personnage et il est certain que des électeurs auront préféré un autre candidat. Je ne dis pas ça parce que personnellement c’est ce que je pensais mais je le dit parce que dans mon entourage j’entendais beaucoup de personnes de gauche hésiter à voter pour elle.

Pour 2012, le même problème se pose actuellement chez Europe Ecologie Les Verts. Les sondeurs donnaient vainqueur Nicolas Hulot, et à la surprise générale ce fut Eva Joly. Les adhérents du parti écologiste ont choisi en leur âme et conscience, mais je crois que le résultat sera catastrophique au soir du 1er tour. Quand on sait ce qu’avait fait le parti pour les élections européennes, il y a de quoi se poser sérieusement la question du pourquoi.

La réponse, pour moi, est très simple. Un vote militant est forcément biaisé sur le simple fait que, ceux-ci, connaissent plus facilement les petits secrets de chacun, que ceux-ci vont plus facilement se positionner dans leur choix en fonction de l’affectif et que leur choix, ne correspondra pas forcément à l’image que les français en ont. Ségolène Royal était très bien vue des militants et pourtant souffrait d’un déficit d’image au niveau national. C’est la même chose pour Eva Joly, qui au sein de son parti semblait mieux porter les valeurs de celui-ci, sans souffrir de l’étiquette qu’aurait pu avoir son opposant Nicolas Hulot. Seulement voilà, au final, pour ce parti, Nicolas Hulot aurait probablement fait mieux que la candidate actuelle même si, intrinsèquement, il n’est pas forcément le meilleur. Mais il faut se rappeler que l’élection présidentielle élit avant tout un « Homme » avant d’élire un programme.

Ainsi, je pense que le choix des socialistes pour cette dernière primaire, fut le bon choix. Ceux-qui ont choisi François Hollande, représentent, théoriquement mieux, la voix des sympathisants de gauche ce qui assoit sa légitimité. Il n’aura pas été choisi que pour des questions internes à son parti, mais sur une dynamique qu’il aura su créer tout au long de la précampagne des primaires.

Je suis même persuadé que, si l’UMP avait voulu réaliser une élection primaire pour cette élection, les militants auraient choisi Nicolas Sarkozy, candidat sortant, alors que les sympathisants lui auraient peut-être préféré un Alain Juppé. Ceci n’est que supposition, certes, mais aurait été envisageable.

Pour conclure, je pense que tout parti qui souhaiterait être sûr de son choix lors d’une élection primaire, devrait obligatoirement choisir l’option « ouverte » qui serait probablement plus proche de la volonté générale.

Et si je faisais des gaufres…

Pour faire plaisir à mon homme, je lui ai proposé cet après-midi de lui faire des crêpes ou des gaufres selon son envie. Il adore ça et m’en demande souvent et il est vrai que je rechigne souvent à la tache. Là, il me répond que je  n’ai qu’à choisir, peu importe. Je choisi par facilité les gaufres qui sont plus simples à cuire contrairement aux crêpes qui demandent beaucoup plus de temps. Je vais donc en profiter pour vous donner ma recette de gaufres.

Les ingrédients :

  • 250 gr de farine
  • 125 gr de sucre en poudre
  • 3 gros œufs ou 4 normaux
  • 100 gr de beurre doux
  • 50 cl de lait (entier c’est meilleur pour le goût mais moins bon pour la ligne)
  • une pincée de sel fin

 

Je commence par faire fondre le beurre à feu doux dans une casserole, le temps de préparer le reste.

Ensuite, je prends mon robot (un kitchenaid que m’a offert ma choupinette) et je verse le lait, le sucre, les oeufs et la pincée de sel. Contrairement à toutes les recettes que je peux lire, et d’ailleurs je ne sais pas pourquoi c’est toujours ainsi, je mets la farine en dernier. Cela m’évite d’avoir des grumeaux. Si quelqu’un pouvait m’expliquer pourquoi toute recette où il y a de la farine on commence par elle, j’apprécierai et je changerai probablement de méthode. Pour le moment, je continue avec la mienne.

Je commence déjà à battre ces premiers ingrédients avant d’incorporer la farine et le beurre fondu. Je continue jusqu’à ce que mes jaunes d’oeufs soient mélangés au reste. Ensuite je vais ajouter petit à petit la farine, permettant ainsi d’obtenir un mélange bien homogène.

Enfin, je rajoute en dernier le beurre qu’on aura préalablement fait fondre.

Il ne reste plus qu’à faire cuire. (C’est mieux de laisser reposer la patte pendant 2 heures avant de commencer)

Après environ 5 minutes de cuisson à la plus haute température, on obtient cette belle couleur.

Il ne reste plus qu’à servir en ajoutant ce que vous voulez dessus : Chantilly (maison), Nutella, Confiture, etc. Bon appétit.

Montpellier : J – 17

Ça se précise de plus en plus pour notre déménagement pour le soleil. Il ne reste plus que 10 jours avant que les déménageurs ne viennent emballer tous nos meubles. Jeudi 8 Mars, ils viendront à deux ou trois et se chargeront absolument de tout : Emballage, démontage, rangement dans les cartons, protection des objets fragiles, etc. Mon homme voulait absolument faire ainsi pour plusieurs raisons : la plus évidente est que ce n’est pas une partie de plaisir et que si quelqu’un d’autre peut le faire, ce sera avec plaisir; la seconde est aussi très importante, c’est que tout est sous garantit du début à la fin. Ainsi, si par malheur, un objet venait à être endommagé ou cassé, il serait remboursé.

Les déménageurs chargeront le tout le samedi 10 mars et nous les retrouverons sur Montpellier le Dimanche 18 mars pour le déchargement et l’installation dans notre nouvelle demeure… J’ai hâte d’y être.

Chassé croisé entre le XV du Chardon et le XV de France

Cela faisait presque trois ans que je n’avais plus regardé un match de Rugby du tournois des 6 Nations et j’ai été gâté par une très belle rencontre entre les français et les écossais et je remercie mon homme de m’avoir laissé devant.

Le match se jouait à l’extérieur au stade de Murrayfield à Édimbourg, et les Écossais avaient une claire volonté de marquer un essai face au français, chose qui n’était plus arrivé depuis 2006. Et les bougres réussissent leur pari en aplatissant au bout de 7 minutes dans l’embut tricolore. Ils mènent alors 7 à 0 après la transformation réussie. Ils enfoncent le clou en marquant une pénalité à la 26e minute. Ils comptent désormais 10 points d’avance et n’ont pas l’intention d’en rester là. Les français, tiennent le coup mentalement et ne se laissent pas abattre et ont même un sursaut d’orgueil deux minutes plus tard en marquant un essai et le transformant. Le match se relance naturellement mais la blessure d’un joueur écossais qui devra sortir change la tournure des choses, et les français reviennent au score à la fin de la première mi-temps grâce à une pénalité réussie de Parra.

A l’entame de la seconde mi-temps, les français continue dans leur lancée et sont plus incisifs et prennent l’avantage suite à une pénalité. Le score est désormais de 13 – 10 pour les bleus. Mais les Écossais ne se laissent pas faire et reprennent l’avantage en marquant de nouveau un essai qu’ils transforment. Cela fait 17 – 13 pour le XV Écossais à la 56e minute. Cet avantage sera de courte durée puisque 3 minutes plus tard, le XV de France reprendra définitivement l’avantage en aplatissant dans l’embut adverse. La transformation sera une formalité pour Parra. Il reste cependant encore 21 minutes à jouer et les français ne comptent que 4 petits points d’avance, laissant la possibilité à leur adversaire de revenir s’ils marquaient simplement un essai sans le transformer. Les français se mettront quasiment définitivement à l’abri en marquant un drop à la 68e minute par Beauxis. Désormais le score est de 17 – 23 pour les bleus et restera inchangé jusqu’au coup de sifflet final.

Après cette troisième journée de tournoi, les Français sont second au tableau général avec 4 points, derrière le Pays de Galles qui compte 6 points avec un match d’avance. La prochaine rencontre se déroulera Dimanche prochain au Stade de France face à l’Irlande. Ces deux nations rattraperont leur match en retard suite à la vague de froid de ces dernières semaines qui avait vu la rencontre être annulée quelques minutes avant le coup d’envoi pour cause de terrain gelé.

Le nouveau Télé-Crochet de TF1 – The Voice

Parlons télévision et plus précisément de la nouvelle émission du samedi soir de TF1. « The Voice » a pour objectif de nous trouver un talent qui sera uniquement basé sur des talents artistiques et plus particulièrement la voix. Pour arriver à dénicher cette perle rare, l’émission va passer par plusieurs phases dont la première a débuté hier soir.

La première consiste à faire un casting, parmi des candidats qui auront déjà été auditionnés partout en France, permettant ainsi de faire une présélection. On évitera ainsi toutes les dérives des autres émissions diffusées sur M6, qui nous ont habitués à toutes sortes d’énergumènes voulant passer devant la caméra. Tous les prétendants ont donc au minimum un bon niveau de chant. La subtilité de cette première étape, et qui fait l’intérêt de l’émission, est que les candidats effectuent leur audition en étant uniquement jugés sur leur prestation vocale. En effet, le jury, composé de quatre artistes qui sont Florent Pagny, Jenifer (Star Academy), Louis Bertignac et Garou, tourne le dos à la scène durant la prestation. Ils ne peuvent ainsi juger autre chose que la voix, et ne pas être influencés par un look, un faciès, une posture ou toute autre chose. S’ils trouvent intéressante la prestation et qu’ils veulent voir continuer l’artiste, ils doivent appuyer sur un buzz. À ce moment-là, le juré verra son fauteuil pivoter et découvrira visuellement le chanteur ou la chanteuse. À la fin de la chanson, tous les jurés, qui n’auront pas buzzé, se retourneront pour faire face au chanteur. Ensuite, plusieurs cas de figure : soit aucun juré n’a buzzé et s’en est terminé pour le candidat ; soit un seul juré a buzzé et dans ce cas, celui-ci deviendra son coach pour la seconde phase du jeu dans quelques semaines ; soit plusieurs jurés ont buzzé, et dans ce cas, ils doivent convaincre l’artiste qu’il sera le meilleur pour le coacher et le faire gagner ce concours. L’artiste fera ensuite son choix parmi ces jurés. À la fin de la première phase, chaque coach aura 12 artistes.

La deuxième phase consiste ensuite à faire des « Battle ». Chaque coach organisera ainsi 6 combats dans sa propre équipe, ce qui élimera donc 6 candidats. C’est le coach qui choisira la chanson ainsi que les deux artistes qui doivent s’affronter. Il devra les faire progresser dans leur technique de chant pour leur donner toutes leurs chances. Lors de ces battle, les autres coachs pourront donner leur avis, mais le choix final reviendra à leur coach. Ces éliminations se dérouleront pendant plusieurs pour qu’il ne reste plus qu’un candidat par coach. À la fin de cette seconde phase, il ne restera plus que 4 candidats finalistes.

La troisième et dernière phase se passera en direct. Cette fois, seul le public choisira le vainqueur à la fin de cette dernière émission.

La première émission s’est déroulée hier soir et nous avons pu découvrir le plateau et la mise en scène. Les quatre fauteuils des jurés tournent le dos à la scène. Les candidats se succèdent les uns après les autres et le verdict tombe immédiatement. Oui ou Non. Pas de rattrapage possible. Ils doivent convaincre ou s’en aller.

Le meilleur moyen de se rendre compte du principe de l’émission est de voir la vidéo de cette personne qui concoure :

Mariage Homosexuel…

L’union de deux personnes qui s’aiment, est pour moi quelque chose de tout à fait normal. Que ces deux personnes soient hétérosexuelles, homosexuelles, bisexuelles, transsexuelles, transgenres, travesties, transidentitaires, ou de confession religieuse différente, de culture différente mais qu’elles ont cette envie magnifique de signifier au monde entier que leur amour est sincère et de l’officialiser devant l’État est pour moi une preuve de l’intelligence de notre espèce. Les autres espèces animales ne se posent pas la question et il n’est pas rare de voir des couples homosexuels parmi eux.

L’Homme, par sont intelligence, a ajouté une notion supplémentaire qui a faussé cette nécessité de vivre à plusieurs. La nature était pourtant bien faite : le besoin de s’accoupler pour se reproduire. Seulement voilà, l’Homme a compris qu’hormis l’accouplement d’un couple de sexe différent pour son espèce, l’instinct de reproduction ne serait pas possible, et s’est donc érigé contre toute pratique qui ne permettrait pas d’assurer la pérennité de son espèce. Il fallait donc un homme et une femme pour qu’il y ait descendance, il fallait donc bannir, interdire et voir éliminer tout ce qui n’allait pas en ce sens. La religion aidant, il était devenu impensable à qui que ce soit de vivre tel qu’il était et donc d’aimer selon ses besoins.

Le mariage, à la base, permit de sacraliser cette idée qu’il fallait à tout prix procréer. Preuve en est, la « non consommation » de celui-ci est une raison suffisante pour son annulation. Ceci prouve que le terme en lui-même et le symbole qu’il représente, n’a rien à voir avec l’amour, mais n’est qu’une manière de forcer les gens à procréer.

C’est pour cette raison, que je suis contre le « Mariage Homosexuel » mais pour « l’Union Homosexuelle ». Certains verront cette nuance absurde, peut être ! Mais pour moi la nuance a son importance. L’union homosexuelle ou l’union simple de deux personnes est basée sur le concept de l’amour et non sur le concept de pérenniser l’espèce humaine en devant à tout prix « consommer » cette union. Qui plus est, il serait difficile pour un couple homosexuel de ne consommer qu’après le mariage… Nous vivons tous dans le péché. Qu’un seul gay ose me dire qu’il n’a jamais couché ! Bref.

Moi, j’ai envie de m’unir mais je n’ai pas envie de me marier. C’est pourquoi, aujourd’hui ça ne me dérange pas d’entendre certains partis politiques être contre le « Mariage Homosexuel ». Je le suis aussi. Pour ceux-là, le mariage est le symbole de famille et enfants. On peut leur laisser, ça ne pose aucun problème. Il faut simplement créer un terme juridique pour les personnes non « hétérosexuelles ».

Il est évident que la création de ce statut devrait être fait avec les mêmes droits et devoirs que pour un « Mariage ». Il y aurait le droit à l’adoption, les droits de successions, etc. et même un droit de cuissage si le beau-frère est aussi mignon que mon mec. (Faut pas exagérer quand même).