Pas de triangulaire dans la 11ème circonsritpion de Paris.

Nuance
Voix
% Exprimés
  Mme  Lucie  VIANO Extrême gauche
107
0,27
  M.  Jacques  SOUCHET Front national
987
2,54
  M.  Yves  COCHET Les Verts
13 927
35,79
  M.  Laurent  VINCIGUERRA Extrême gauche
184
0,47
  M.  Mario  JASIUKIEWICZ Divers gauche
90
0,23
  M.  Ian  BROSSAT Communiste
1 002
2,57
  M.  Emile  CHEVALIER Extrême droite
145
0,37
  M.  Jean-Marc  JACOT Divers
185
0,48
  M.  Dominique  MAHE Divers droite
182
0,47
  Mme  Leila  SOULA Extrême gauche
1 019
2,62
  Mme  Antoinette  DI RUZZA Divers
1
0,00
  Mme  Elisabeth  FOUIX Ecologiste
401
1,03
  Mme  Nicole  GUEDJ UMP
13 244
34,03
  M.  Patrice  LANGLOIS Ecologiste
0
0,00
  Mme  Marielle  DE SARNEZ UDF-MoDem
7 148
18,37
  M.  Jacques  PARISOT Divers droite
296
0,76

Grâce à ces élections législatives j’aurais au moins appris quelque chose. A savoir qu’il faut 12.5 % des inscrits pour être au second tour et non des votants. Cela a une énorme importance quand le taux d’abstention est élevé car il faut obtenir un score très important. Je prends l’exemple de ma circonscription :

  • Inscrits : 59 996
  • Abstentions : 20 761
  • Votants : 39 235

Pour être au second tour il faut 12,5 % de 59 996 soit 7 500 bulletins exprimés.

Ainsi, même si Marielle De Sarnez obtient 18.37% des suffrages exprimés, elle n’arrive pas à 7 500 voix et ne sera donc pas au second tour sur la circonscriptions. En 2002 il y a avait eu plus de 100 triangulaires et je crois que cette année il y en a, à peine 10. Comme quoi l’abstention est un vrai problème pour ce scrutin.

Pour la petite anecdote, si Patrice LANGLOIS obtient un suffrage égal à 0, c’est simplement que le candidat n’a pas fournis les bulletins et donc dans chaque bureau de vote il y avait à la place un petit mot indiquant la situation.

Laisser un commentaire