Pas une minute à Perdre

Tel est le leitmotiv de Nicolas Sarkozy au lendemain de son élection. Toute son « Ex » équipe de campagne est déjà entrain de travailler sur les premières propositions de loi et celles qui peuvent déjà être proposées à l’Assemblée Nationale en l’état. Les priorités sont claires et déjà annoncées depuis longtemps :

– Défiscaliser les heures supplémentaires
– Ouvrir un dialogue avec les partenaires sociaux sur le service minimum
– La réforme des régimes spéciaux
– Préparer quatre conférences avec les partenaires sociaux pour la rentrée sur l’égalité salariale, sur la sécurité sociale professionnelle, sur l’amélioration des conditions de travail et sur la rénovation de la démocratie sociale

Il se dit habituellement qu’une période de cent jours est nécessaire avant une mise en route réelle du nouveau gouvernement. Là, la volonté est très claire de ne pas perdre une minute. Cependant, l’on sait déjà qu’il ne sera pas aussi facile d’agir, et ce, à cause des prochaines élections législatives qui auront lieues dans moins de 5 semaines maintenant.

Gageons que, et contrairement à ce que souhaite la gauche, les Français confirment leur choix en donnant une grande et forte majorité à Nicolas Sarkozy. Il serait, pour le coup, très étrange qu’il y ait un retournement politique et il serait même inexplicable un revirement à gauche. Si cela arrivait, il serait assez curieux de voir comment le chef de l’État et le chef du gouvernement cohabiteraient, eu égard à leurs idées totalement opposées.

Laisser un commentaire