Le choix d’un peuple

Après une campagne qui a passionné comme jamais les Français et qui se sont exprimés comme rarement ce fut le cas lors d’une élection en France, démocratiquement a été élu l’homme qui a su rassembler tout un peuple derrière des valeurs, des convictions et un espoir.

Nicolas Sarkozy sera officiellement le Président de la République le 16 mai 2007 à Minuit

Les sympathisants de gauche ont salué le résultat incontestable et Ségolène Royal a appelé Nicolas Sarkozy pour le féliciter. Cependant, comme je le disais déjà il y a quelques jours, le Parti Socialiste entre dans une tourmente qui pourrait provoquer de grands changements. Henri Emmanuelli parlait déjà de créer un nouveau parti plus à gauche que le parti actuel. Dominique Srauss-Kahn quant à lui reprochait la gestion de ces cinq dernières années et souhaite que le parti se modernise rapidement et trouve une nouvelle ligne de conduite. Même si les journalistes ont tout fait pour qu’il soit reproché à la candidate son autonomie et ses prises de positions d’engageants qu’elle, il n’en fut pas le cas même si l’on a bien senti des tentions et deux mouvements bien distincts parmi les « éléphants » du PS

Le PS chute pour la troisième fois consécutive à l’élection présidentielle, et même, si cette défaite n’est pas la plus lourde, le parti est bien conscient qu’un changement est nécessaire.

Laisser un commentaire