4 ans déjà !!!

A quelques minutes près, il y a 4 ans, sur les quais de Seine, nous nous embrassions pour la première fois. Nous venions de passer notre première soirée ensemble après une rencontre difficile à concrétiser.

Cela faisait déjà quelques temps que nous parlions via Citegay et lui voulait absolument me rencontrer. Je le trouvais très charmant mais j’étais persuadé que ses arrières pensées étaient différentes de ce qu’il me disait. Puis, ce dimanche 4 mai, il avait réussi à me convaincre de nous rencontrer pour diner ensemble.

Rendez-vous pris à Javel pour aller manger au restaurant le Regalia. Arrivé sur place, je le voyais pour la première fois. Le restaurant était bien évidemment fermé et nous prîmes sa voiture pour aller rejoindre le centre. Nous mangeâmes dans ce petit restaurant Japonais coincé entre le Cox et l’Open.

Pendant qu’il allait aux toilettes à la fin du repas, j’en profitais pour l’inviter et nous partîmes à pied sur les quais de Seine. Il ne se rendit compte, qu’une fois dehors, qu’il n’avait pas payé et que je l’avais invité. Cela me fit rire de voir qu’il était tête en l’air.

Nous nous assîmes sur un banc de pierre, face au fleuve et nous nous racontions nos vies, nos attentes, nos défauts et je lui précisais que si je rencontrais quelqu’un, je ne voudrais pas brusquer les choses et que je n’étais pas du genre à coucher tout de suite. Je lui fis comprendre que c’était pour cette raison que j’avais reculé notre rencontre, étant persuadé qu’il ne voulait que coucher avec moi.

Et puis vint le moment où plus personne ne parlait et où nos regards se croisaient furtivement. Puis il s’avança et posa ses lèvres sur les miennes. Je fus assez surpris, sachant ce que je venais de lui dire mais fus ravi qu’il eût eu l’audace de se lancer.

Il me raccompagna chez moi et depuis ce jour je vis ma plus belle histoire d’amour. Certes, comme dans tous les couples il y eut des hauts et des bas de son côté pour commencer puis du mien récemment. Il m’a trompé, je l’ai trompé, n’en parlons plus c’est du passé. (Oui je sais se sont quasiment les paroles d’une chanson de Michel Sardou. Et alors ? J’ai le droit de l’écouter !!!) Je l’ai quitté un mois mais aujourd’hui tout revient quasiment dans l’ordre.

Nous avons les mêmes délires, les mêmes façons de voir les choses, les mêmes façons de s’habiller, les mêmes projets. Nous n’avons pas les mêmes comptes en banque (à mon grand regret), les mêmes idées politiques (Bah oui je suis avec un pur Socialo !!! C’est triste quand même) et c’est d’ailleurs le seul sujet que nous évitons mutuellement de lancer sous peine de guerre ouverte et sanglante.

Mon avenir c’est lui et avec personne d’autre. Mes projets, ma famille seront avec lui.

Je l’aime

Laisser un commentaire