De l’UMP à FO

Suite à mes récents déboires avec H&M !!!! LOL, j’ai contacté les responsables syndicaux pour leur demander conseil suite à la situation dans laquelle je me trouvais. Pour eux, aucun doute, je ne devrais même pas me retrouver en mise à pied et j’aurais seulement dû recevoir une lettre me rappelant la procédure que je n’ai pas suivi. Ils ont contacté la personne qui m’avait fait le premier entretien et celle-ci n’a pas voulu répondre en concluant simplement que de toute façon ils iraient jusqu’au licenciement. Ce qui prouve que les dés sont déjà jeté pour vendredi ce qui d’ailleurs est illégal car légalement, l’employeur ne peut pas prendre de décision avant 72h après ce dernier entretien. La loi impose ce délai qui doit permettre la réflexion et la prise en considérations des derniers éléments apporté lors de la confrontation. Bref, ils sont déjà dans leur mauvais droit. Evidemment le conseillé syndical me rassure en me disant qu’une plainte sera déposé et me demande donc de me syndiquer. C’est là où le bas blesse car je ne porte pas particulièrement ces derniers dans mon coeur car je considère qu’ils en demandent toujours trop. Mais je dois bien avouer qu’aujourd’hui ils sont les mieux placés pour me conseiller. Je vais donc suivre leur prérogative et adhérer à Force Ouvrière. Je pense par contre ne pas leur préciser quel sera mon vote le 22 avril prochain…

Laisser un commentaire