Articles for the Month of décembre 2006

I wish You a Merry Christmas

Pas mal de boulot ces dernières semaines à cause des fêtes de Noël, ce qui ne m’a pas laissé beaucoup de temps pour poster mais tout va bien et c’est bien le principal. Dans l’ordre et bien je suis de nouveau tonton avec la naissance de ma nièce en Espagne il y a quelques jours. Félicitations aux parents et sur tout à la mère (ma cousine) qui a un an de moins que moi !!! Mon Dieu, dire que je pourrais déjà être père si j’étais hétéro !!! Deuxièmement, comme d’habitude je m’y suis pris au dernier moment pour les cadeaux de tout le monde et pour arranger le tout mon copain à découvert avant l’heure ce que serait son cadeaux principal et j’ai donc du vendredi chercher autre chose !!! Mais là c’est bon j’ai trouvé. J’ai passé ma journée d’hier à tout emballer. J’ai déjà tout mis sous le sapin car ce soir je pars en famille après le boulot. (Et oui aujourd’hui les magasins sont ouverts et d’ailleurs si vous ne savez pas quoi faire vous pouvez toujours venir me faire un coucou au mien rue de Rivoli). Et puis pour finir, joyeux Noël à toutes et tous, en espérant que vous passerez celui-ci en famille et avec vos êtres bien aimés.

24 Heures Chrono

Je ne tombe que rarement accroc d’une série télévisée car généralement elles ont le don de me saouler assez rapidement mais là c’est différent. J’ai commencé la semaine dernière à regarder sur canal + la 5ème saison de 24 Heures et là je ne démords plus. J’ai même récupéré les épisodes car je ne pouvais plus attendre. Résultat je me couche à 4h du matin car un épisode en appelle toujours un autre et il faut me forcer pour arrêter !!! Heureusement qu’il n’y en a que 24 !!!

Pour qu’il brille mon sapin

Pour qu’il brille mon sapin,
Tout en me piquant les mains,
J’ai mis les guirlandes,
Les ampoules de couleur,
Brillants comme un champs de fleurs,
Noël peut chanter,
Noël peut carilloner,

Sapin, Sapin, que les années passent,
Sapin, Sapin, moi j’aurai une forêt de sapins.

Ségolène Royal pro Hezbollah ?

BEYROUTH (Reuters) – Ségolène Royal, qui a rencontré vendredi la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale libanaise, s’est livrée à un exercice délicat de dialogue avec un de ses membres, député du parti chiite pro-syrien Hezbollah.
La candidate présidentielle socialiste, qui a annoncé sa volonté « d’écouter tout le monde » lors de son voyage au Liban, a répondu à des interventions de députés de tous bords. Dix-sept membres de la commission étaient présents.
En réponse à un long exposé du député du Hezbollah Ali Ammar, qui a fustigé « la démence illimitée de l’administration américaine », Ségolène Royal a frôlé le faux-pas en affirmant qu' »il y a beaucoup de choses que vous dites que je partage », citant en premier exemple « l’analyse du rôle des Etats-Unis ».

Dépèche Reuters !!!!

Un aveugle turc condamné à un cours de lecture et d’écriture [14:44]

ISTANBUL (Reuters) – La justice turque a condamné un retraité aveugle âgé de 73 ans à suivre un cours d’écriture et de lecture de près d’un mois pour ne pas avoir voté à temps lors d’une élection à la coopérative de son village.

Selon le fils du septuagénaire, Ismaïl Canseven a été condamné à cette peine par un juge de la province de Kuthahya, dans le nord-ouest de la Turquie, pour ne pas s’être présenté lors de l’élection du conseil d’administration de la coopérative organisée en mai.

« Que vais-je bien pouvoir faire dans une bibliothèque, mes yeux ne me servent à rien et je ne peux ni lire, ni écrire », s’est lamenté le vieillard dans l’édition de vendredi du quotidien Hurriyet.

Le fils de l’infortuné aveugle a annoncé son intention de faire appel.

Journée mondiale contre le S.I.D.A.

« Contribuer à la meilleure dignité des personnes séropositives est un lourd combat tant cette dignité est aujourd’hui affectée par la chape de silence qui pèse sur les personnes touchées par ce virus. Depuis toujours, il est établi que pour lutter contre l’épidémie il faut répondre aux préoccupations immédiates d’accès à la prévention et aux soins, mais aussi dénoncer les conditions de société rendant les personnes plus vulnérables face au VIH/sida et les influer. »
« Nous vivons une « VIH-phobie » ou une « sidaphobie » dans notre intimité affective, dans notre sexualité, dans notre intimité familiale, au travail ou avec certains soignants. Souvent, il est invivable de vivre seul avec le VIH. Souvent, il est insupportable de porter seul son VIH. Alors, si nous souhaitons le dire, nous devons le dire sans crainte d’un jugement, d’une exclusion, et sans honte ni culpabilité. Si nous ne voulons pas le dire, nous devons pouvoir décider de ne pas le dire et ne pas être contraints de le faire. »