Articles for the Month of juin 2006

Gay Pride

Week-end de Gaypride à Paris qui comme à son habitude tombe le dernier samedi du mois de juin. Pour une fois il ne coïncide pas avec le premier samedi des soldes et c’est donc, comme toujours, dans mon magasin que je l’ai suivi puisqu’il le défilé passe juste devant Boulevard Saint Michel. Cependant il s’agissait de la dernière fois car l’année prochaine je ne sais pas où je serais.

Début du cortège vers 15h40 et pas mal de monde. Plus selon moi que les années précédentes. De la très bonne musique sur la plus part des chars avec comme toujours mon petit préféré qui est celui avec de la musique faite par des tambours et percussions. C’est toujours très entrainant comme musique. Les rares clients qui entrent n’arrivent pas à communiquer car la musique est assourdissante mais certains sont très mignons. Il y avait plein de beau monde. Le cortège se termine pour une fois par le char du Banana Café et non celui de FG qui à ma surprise n’était pas présente. On m’a appris par la suite qu’ils organisaient un concert place de la Bastille jusqu’à 21h.

Le soir je retrouve des amis et l’on s’est baladé dans le marais jusqu’à 4h du matin, heure de l’orage. Tout était blindé de monde, surtout la rue de l’Open Café, du Cox et des marronniers. Ca matait dur !!!! Moi le premier 😀 Au début je voulais sortir mais j’étais tellement fatigué que j’ai pris un taxi et retour à la maison.

Quinze jours…

Silence depuis bientôt quinze jours car beaucoup de boulot et pas eu le temps de poster. Bien que je démissionne et que je termine chez Celio dans un mois maintenant, je mets un point d’honneur à gérer le magasin de la meilleure façon que je puisse. Surtout que les Soldes commencent aujourd’hui 28 juin, il y a plein de choses à mettre en place. Le magasin étant refait à neuf, il nous faut plus de temps pour l’appréhender et le travailler à chaque fois. Là en l’occurrence, je me lève à 5h45 pour finir cette mise en place. Nous ouvrons à 9h au public mais je veux y être à 7h pour fignoler.

Sinon tout va à peu près bien même si je sais que mon mec recommence à chercher ailleurs. J’ai encore capté des trucs et cela commence à me saouler de plus en plus. Mais je ne lui dis rien et préfère accumuler les choses. Je n’ai pas envie de me pourrir la vie en le relançant la dessus car je sais comment cela finirait. De plus, il doit faire son mémoire pour valider ses études et je ne veux pas non plus le polluer. Mais il ne paie rien pour attendre et aura de mes nouvelles à la rentrée.

Enfin, j’ai appris que ma cousine espagnole qui a 1 an de moins que moi venait de tomber enceinte et cela me fait tout bizarre car je ne me voyais pas il y a un an avoir un gamin. Qui plus est, anorexique et boulimique, cela m’intrigue encore plus car je ne sais pas comment elle va faire même si elle est en fin de maladie.

Magnifique

Et bien je ne pensais pas voir un match comme celui là ce soir. Vu les résultats du premier tour que nous avait offert la France, je voyais déjà l’Espagne s’imposer. Je me suis trompé et je suis bien content. Maintenant il va falloir rejouer le Brésil et je pense qu’ils auront à coeur de nous rappeler qu’ils sont !!!

On en voit le bout

Mon homme vient de réussir ses examens d’ostéopathe. Hier il passait sa dernière épreuve où le but est très simple : mise en situation avec un vrai patient qui vient pour une consultation. Quand il a vu le mec, il s’est dit « c’est bon ca sera facile car il a 20 ans et à cet âge on peut tout leur faire ». Sauf que manque de chance, ce jeune de 20 ans avait déjà subit 5 chutes au niveau du crane avec différents traumatisme et la même chose au niveau du postérieur. Bref, son examen s’est avéré beaucoup plus difficile que prévu mais le résultat est qu’il l’a réussi avec brio. Ne lui reste plus que son mémoire à préparer pour le 1ier octobre.

France – Suisse

Que va faire la France cet après-midi face aux Suisses ? Je me dis que vu que toutes les « grosses » équipes ont réussi leur premier match, il faudra bien qu’une se démarque en perdant. Et vu que les français sont bons pour ça, je m’attends au pire.

6 ans balayés en 1 heure

C’est officiel, je viens de donner ma démission chez Celio. Je pars en très bons termes et j’ai pu négocier mon préavis au 30 juillet. Je viens de prévenir H&M en leur donnant comme date de début le premier septembre.

Une page qui se tourne après 6 ans (jour pour jour) de bons et loyaux service. Ils m’ont tout appris et m’ont amené là où je suis aujourd’hui. C’est grâce à eux si je suis directeur de magasin. Ils m’ont toujours fait confiance même si parfois nous n’étions pas toujours d’accord comme sur ces dernières semaines très tendues.

H&M suite et fin

J’ai donc eu la deuxième étape du processus de recrutement pour H&M il y a 15 jours où il s’agissait d’un recrutement commun. Je ne m’attendais pas à cela mais je fus agréablement surpris car je trouve ce système honnête où l’on juge sur ce qu’ils sont réellement. Je ne vais pas entrer dans le détail car je ne veux pas être référencé sur Google à ce sujet mais cela dure quatre heures et l’on vous met dans pleins de situations différentes pour voir votre réaction en groupe, comment vous vous démarquez par rapport aux autres et voir qu’elle est votre état d’esprit. En sortant on nous avait indiqué que nous aurions une réponse le vendredi soir sachant que nous étions le mardi. Finalement le même jour à 17h, je recevais un message de H&M me disant qu’ils souhaitaient continuer ce processus. Je les rappelais donc pour convenir d’un rendez vous. Ils n’avaient que la semaine de mes vacances ou bien trois semaines plus tard. J’ai donc décalé mes vacances d’un jour pour pouvoir rencontrer le responsable France des Ressources Humaines.

Ce fameux lundi je me présente donc au siège social de H&M dans le neuvième arrondissement de Paris et je constate qu’ils sont tous habillé en jeans basket dont les responsables et le directeur des RH. Il se présente et m’informe qu’il a travaillé chez Celio il y a dix ans. Je ne sais pas à ce moment si cela est un bon ou mauvais point puis je comprends que finalement si je suis là c’est pour confirmer leur intérêt à mon égard. Assez rapidement, il m’indique qu’il va me faire une proposition. Je suis aux anges. Ainsi, en partant nous avons signé une promesse d’embauche.

Voila, donc officiellement je vais travailler chez H&M dès que j’aurais fini mon préavis chez Celio que je vais lancer mardi 6 juin. Je vais essayer de négocier mon dernier jour travaillé le 29 juillet suivi de 15 jours de vacances. Mon dernier jour officiel devrait donc être le 14 août et ensuite je me donne 15 jours pour décompresser. J’espère donc commencer le 1 septembre.

Je commencerai par 10 semaines de formation dans différents magasins et ce sera durant cette formation que mon point de chute sera décidé, en fonction de mes compétences et mes affinités avec les différents responsables.

A suivre donc …

Vacances ? à Sainte Maxime

Retour vendredi soir de cinq jours à Sainte Maxime dans le sud de la France. Le départ était prévu pour dimanche matin mais suite aux entretiens que je passais actuellement pour H&M, je devais rencontrer le directeur France Lundi. Je partais donc lundi après midi vers 16h en TGV pour 4h30 de voyage. Parti de Paris avec le ciel gris et des températures pas très chaudes, j’arrivais sous un soleil éclatant et des températures de 27°C. J’étais avec mon homme chez les parents d’un de ses camarades cours dans une villa dans les pins avec vue sur la mer. Le cadre était magnifique. Nous étions : son pote de cours, sa femme et ses 2 jumelles de 7 mois, les parents et mon homme et moi. L’objectif de ce séjour était une semaine de révision pour mon homme et son pote qui ont leur examen d’ostéopathie début Juin. Pour moi il s’agissait de vacances.

Le mardi, grand soleil et des températures magnifiques. Un petit tour dans la piscine et ensuite lecture tranquille au soleil de « Da Vinci Code ». Mais ce repos était de courte durée car en faite de repos, mon séjour s’est transformé en semaine pouponnage. La mère avait pas mal de difficultés à s’occuper de ses 2 jumelles et sa belle-mère ne s’en occupait pas selon ses attentes. C’était assez paradoxal car d’un coté elle lui reprochait de ne pas s’en occuper et de l’autre dès que celle-ci faisait quelque chose c’était forcément mal fait. Le climat a commencé à se tendre dès le premier jour.

Le mercredi c’est le temps qui s’en est mêlé avec un temps gris et froid toute la journée. Le climat « social » ne s’est pas forcément amélioré.

Le jeudi le temps est revenu au beau mais moins chaud. Je me suis tout même baigné dans la piscine et j’ai bien bronzé. J’ai terminé mon livre où je trouve la fin un peu courte même si je ne m’attendais pas à une autre solution que celle-ci. Le soir, je voulais absolument décompresser un peu et nous avions décidé le pote de mon homme, mon homme et moi de partir prendre un verre. Deux minutes après être parti, sa femme nous appelait nous indiquant qu’elle était débordée et qu’il fallait qu’on revienne immédiatement !!! Bref ce ne fut pas le pied et j’attendais finalement avec impatience que le retour arrive.

Le vendredi matin ce fut pire que tout puisque je n’avais plus de livre à lire et qu’une tension palpable volait dans le foyer entre la mère des deux jumelles et son mari ainsi qu’avec la belle famille. Des 14h je ne regardais qu’une chose : ma montre car j’attendais avec impatience le départ du train.

Nous sommes enfin arrivés à Paris à 22H avec plus de cinq heures de trajets (merci le train) sur un air de plaisir car finalement ce ne fut pas des vacances de décompression mais des vacances tendues.