Entretiens

Depuis 15 jours environ, trois boîtes de recrutement m’ont contacté pour me demander si j’étais intéressé pour changer de société. Bien qu’aujourd’hui je sois entièrement satisfait de comment cela se passe chez Celio, je reste néanmoins ouvert à toute proposition intéressante.

Ainsi, on m’a proposé une société vendant des cosmétiques (sans me dire le nom), H&M et Amand Thierry. Pour les cosmétiques je n’ai plus eu de nouvelle suite à l’entretien téléphonique qui de toute façon m’avait déjà indiqué que je ne correspondais pas à ce qu’ils recherchaient. Le deuxième, pour Armand Thierry pouvait m’intéresser mais sans plus. Pas de motivation particulière. Ils m’avaient demandé de les recontacter, chose que je n’avais pas faite. En fin, pour H&M, le premier entretien téléphonique s’était très bien passé et un rendez-vous pour un entretien avec un recruteur avait été pris pour aujourd’hui.
Hier, je me suis donc préparé aux différentes questions que l’on pourrait me poser en m’aidant de ce site Studyrama , je me suis renseigné sur H&M et fais une introspection qui s’est avéré très intéressante car rarement faite auparavant. C’est là que je me suis rendu compte que l’on fait des choses sans s’en rendre compte et qu’il me parait important, de temps en temps de se remettre en question.

Bref, aujourd’hui avait donc lieu l’entretien et ce matin le cabinet pour Armand Thierry qui me rappelle !!!! Quelle coïncidence. Je réponds à leurs questions en me disant que cela me préparera. Je commence à tourner en rond toute la matinée et me pose une question cruciale : comment m’habiller ? Deux solutions me viennent à l’esprit : soit je m’habille look H&M et donc plutôt mode, soit je m’habille en costume car je postule pour un poste de direction en tant que cadre. La réponse met longtemps avant de me venir et je décide tout de même de mettre mon costume.

J’arrive à l’entretien Boulevard Malesherbes et là je vois tout de suite que j’ai fait le bon choix et qu’un look H&M aurait été très mal venu. Je m’installe devant mon interlocuteur, très gentil et essaie de me mettre à l’aise car durant les 10 minutes d’attente, mon rythme cardiaque a sensiblement changé de vitesse. Bref, il me demande de me présenter et d’expliquer mon parcourt et enchaine avec les questions du style : « qu’est ce que le management pour vous ? », « Si vos collègues parlaient de vous, ils diraient quoi ? », « Pourquoi partir de Celio ? ».

Ensuite est venu un test de personnalité où 24 séries de 4 mots étaient sur une feuille. Sur chaque série, je devais dire quel adjectif me correspondait le plus et lequel me correspondait le moins au niveau de mon travail. Ca parait très facile à première vue mais devient très compliqué lorsque vous devez choisir entre : « Perspicace, Honnête, Motivé et Chaleureux ». Forcément vous avez envie de dire que tout vous correspond mais vous ne pouvez pas et surtout vous devez dire celui qui vous correspond le moins. Evidemment, 4 lignes plus bas on essaie de vous faire dire le contraire car on s’arrange pour toujours mettre un terme moins bon que les autres quand c’est positif pour que vous le choisissiez en Moins et 4 lignes plus bas on vous met 4 mots plutôt négatifs sauf un qui sera identique à l’autre. Résultat : en 4 lignes vous dites exactement le contraire.

Bref, d’après lui je m’en suis bien sorti. Ensuite petit discussion en anglais et impossible de me rappeler comment on dit croire !!! « Believe » me reviendra dans le métro. Pendant tout l’entretien j’aperçois sa feuille de notation et j’arrive à voir 4/5 sur quasiment tous les items sauf 2 qui sont l’anglais où j’ai 3/5 et l’expression culturelle !!! Vous dire à quoi cela correspond je n’en sais rien mais j’ai eu 3/5. Au final il me dira qu’il est satisfait et qu’il pense me revoir bientôt.

Ouf ! Je m’en suis pas trop mal sorti à priori.

Laisser un commentaire