Happy Birthday Celio

Hier soir avait lieu la soirée d’anniversaire de Celio qui fête ses 20 ans de création. Le dress-code était blanc pour tout le monde de la tête aux pieds. Pas évident en cette saison de s’habiller ainsi mais tout le monde s’est exécuté. 600 Personnes de la société invitées à célébrer ensemble cet anniversaire dans une ambiance boîte de nuit et Lounge. Buffet Dalloyau et bar à volonté (le Pipper coulait à flot) pour cette soirée haute en couleur. Petit défilé de la collection actuelle et ensuite Discothèque jusqu’à 3h du matin et gogo danseurs et danseuses (dont un que je connais). Tout le monde était bien alcoolisé, moi le premier, et forcément c’est parti assez rapidement au déchaînement total. Mon directeur régional qui se retrouve torse nu, moi qui me fais mettre à moitié à poil par le reste des autres directeurs de la région et ça finit en un grand n’importe quoi. Je finis torse nu sur un podium en train de boire le champagne au goulot (ça faisait à peine alcoolo). A 3h on décide de partir car aujourd’hui rendez-vous à 9h au palais des congrès Porte Maillot, pour le séminaire annuel internationale Celio.

Je me réveille à 8h (après avoir gerbé 3 fois cette nuit) et cours directement aux chiottes pour gerber une nouvelle fois. Je croyais que c’était l’alcool mais à première vue c’est ce que j’ai mangé. Je n’arrive pas à décoller et j’ai un mal de crâne pas possible. Je pars enfin de chez moi il est 9h20 et arrive là-bas à 9h50 pour 9h. Heureusement cela commençait par un petit déjeuner et personne ne s’est aperçu de quoique se soit puisque tout le monde était dans le même état que moi. Le séminaire commence et on a le droit à l’intervention surprise d’André Santini. Celle qui animera la journée est la présentatrice météo de France 2 Isabelle Martinet. La journée se déroule tant bien que mal car tout le monde n’a qu’une envie c’est de dormir dans les fauteuils. Le repas arrive enfin et c’est l’heure des récompenses. J’apprends alors qu’un de mes vendeurs est le premier France et qu’il gagne un voyage à Cuba d’une semaine. Je suis trop content pour lui. La journée arrive à son terme mais j’ai remarqué qu’il y avait des petits directeurs de magasin fort sympathiques (un espagnol très charmant que j’avais déjà repéré à la soirée la veille et un petit français que je connaissais déjà de vue et qui n’a pas arrêté de me mater toute la journée).

Laisser un commentaire