Articles for the Month of mars 2005

Fin

Fin

 

Note de la rédaction…. (Oui bon bah c’était pas la vrai fin)

Le monde est Stone

J’ai la tête qui éclate
J’voudrais seulement dormir
M’étendre sur l’asphalte
Et me laisser mourir

Stone le monde est stone
Je cherche le soleil
Au milieu de la nuit

J’sais pas si c’est la terre
Qui tourne à l’envers
Ou bien si c’est moi
Qui m’fais du cinéma
Qui m’fais mon cinéma

J’ai plus envie d’me battre
J’ai plus envie d’courir
Comme tous ces automates
Qui bâtissent des empires
Que le vent peut détruire
Comme des châteaux de cartes

Stone le monde est stone
Je cherche le soleil
Au milieu de la nuit

J’sais pas si c’est la terre
Qui tourne à l’envers
Ou bien si c’est moi
Qui m’fais du cinéma
Ohhh mon cinéma

Choeurs
J’ai plus envie d’me battre
J’ai plus envie d’courir
Comme tous ces automates
Qui bâtissent des empires
Que le vent peut détruire
Comme des châteaux de cartes

Stone le monde est stone
Je cherche le soleil
Au milieu de la nuit

Laissez-moi me débattre
Venez pas m’secourir
Venez plutôt m’abattre
Pour m’empêcher d’souffrir
J’ai la tête qui éclate (Stone)
J’voudrais seulement dormir (Stone)
M’étendre sur l’asphalte (Stone)
Et me laisser mourir (Stone)

Le monde est stone (Stone)
Le monde est stone (Stone)
Le monde est stone, stone, stone (Stone, stone)

Stone… Le monde est stone

Explications

Depuis le décès de ma grand-mère, beaucoup de choses se sont passées dans ma tête et autour de moi. Je me suis éloigné de mon homme et avais une certaine « difficulté » à être affectueux avec lui. Le problème c’est que lui a enchaîné directement en me disant tous les jours que je l’aimais moins, qu’il y avait un problème, etc… J’avais beau lui dire que tout ceci était en relation avec le décès, il ne voulait rien savoir et me répondait toujours la même choses.

Ceci a pris beaucoup plus d’ampleur dès vendredi et surtout samedi. Comme je l’ai dit, je suis allé flyer toute la soirée et je n’ai donc pas pu lui téléphoner. Là il est parti dans une crise et m’a raccroché au nez. Bref, Le lendemain je n’étais pas sur Paris mais en province pour un anniversaire familiale et donc nous ne nous sommes pas vus. Le soir, je l’appelle et là il recommence avec ça sans vouloir écouter une seule seconde ce que je lui dis. Je lui rappelle qu’hormis le fait du décès, je n’ai pas pris un seul jour de vacances depuis fin octobre et qu’il y a eu Noël, les soldes et la mise en place de la nouvelle collection ce qui est très fatigant physiquement et psychologiquement. Actuellement je suis complètement HS et il le sait car je suis tout le temps mort de fatigue. J’en parle tout le temps et de toute façon c’est très simple à voir puisque quand quelque chose ne va pas, je marque immédiatement du visage avec des plaques rouges et je fais des poussées d’acné. Depuis que nous sommes ensemble, je n’ai jamais eu autant de marques qu’actuellement. Même une calculatrice a moins de boutons que moi. La dermatologue me l’a toujours dit : c’est dû au stress. Bref, malgré tous ces signes il ne veut rien savoir et remet en question n’importe quel sentiment.

Lundi matin, alors que j’arrive à mon travail, il me rappelle et me dit qu’il ne va pas rester comme ça et qu’il ne va pas souffrir pendant des semaines. C’est simple, soit je suis plus affectueux, soit on arrête immédiatement. Il n’y a pas de milieu. Je fonds en larme et je raccroche. Et moi, quand on commence à me parler comme ça, j’ai une réaction de défense qui est de me protéger et donc de commencer à penser au pire. C’est ce que j’ai fait et j’ai commencé à tout remettre en question par rapport à notre relation. Je me suis posé la question à savoir s’il n’avait pas raison et que je m’éloignais pas réellement de lui. A force d’y penser je m’en suis convaincu. Et maintenant je suis incapable de réfléchir à quoique ce soit. Je suis totalement en train de me détacher de lui et je ne sais pas ce que cela va donner. Il y a encore une semaine tout allait bien et aujourd’hui nous sommes à la limite de la rupture.

???

Il y a des jours où l’on se demande ce qu’il se passe. Il y a des soirs où l’on rencontre des personnes. Il y a des soirs où l’on est troublé…. Il y a des pensées qui ne devraient pas exister….

Pas prévu

Nous avons enfin eu les résultats définitifs de l’année 2004. Et là je suis trop content car si sur mon magasin, l’année se solde avec un -2.8 % par rapport à l’année dernière en CA (-3.9% en fréquentation), l’argent dégagé après avoir tout payé augmente lui de +1.4 % !!!!! Et vu que ma prime annuelle se joue la dessus et bien c’est tout bénéf. !!!! Ça me fait plus d’un mois de salaire en plus et ceci tombera au 1er mai. Juste avant les vacances c’est pas mal!!!

Ouhhh la…..

Si il y a bien une chose à laquelle je ne m’attendais pas c’est bien celle-là. Mon homme se met à parler de PACS alors que cela ne fait que deux ans que nous sommes ensemble. Ce n’est pas que je sois contre, bien au contraire, mais je trouve ça surprenant de sa part. Je ne pensais pas qu’il envisagerait ça de sitôt. Rien n’est fait, loin de là mais c’est déjà un bon départ. Je lui ai ralentit ses ardeurs en lui demandant s’il envisageait de faire ceci sans que ses parents ne soient au courant et là il a réalisé que ce serait dommage.

A méditer.

Il va y avoir du foutage de gueule dans l’air !!!!

Pour la prochaine Glam As You, tout le staff est en train de préparer une petite surprise pour la soirée. Pour cela, on apprend actuellement une chorégraphie que nous sommes censées reproduire. Pour moi, on me demanderait de parler chinois ce serait pareil. Cela ressemblera plus à un spectacle de cirque qu’à quelque chose d’artistique. Dans tous les cas ça m’amuse et c’est bien le principal.

Pas très rassurant

Hier soir alors que nous étions dans le métro avec mon homme pour aller au restaurant, il nous est arrivé quelque chose de pas très rassurant. Nous venions de prendre la ligne 9 à Miromesnil en direction de Charonne. Tout se passait bien mais juste avant d’arriver à Grands Boulevard. Je fais la réflexion que tout le monde se toussait. (Moi le premier mais c’est normal vu que toute la journée je n’avais pas arrêté). Mon homme et moi levons la tête pour regarder autour de nous et là on voit tout le wagon tousser et se tenir la gorge. Ceux qui ont quelque chose à se mettre devant la bouche le mette et tout le monde n’attend qu’une seule chose c’est que le métro s’arrête pour descendre. L’air devient irrespirable et la gorge s’irrite. Arrivé à la station tout le monde sort, je tire le signal d’alarme et nous nous dirigeons en vitesse vers l’extérieur. Au passage nous prévenons le guichetier qui n’en a rien à foutre et qui commence à s’inquiéter quand un deuxième passager lui indique la même chose que nous. Nous allons à l’air libre car nous avons les poumons oppressés, la gorge sèche et les jambes qui flanchent. On attend 5 minutes dehors et nous commençons à reprendre nos esprits. Dehors rien ne se passe, pas plus qu’à l’intérieur. On se pose la question de ce que nous allons faire. Il s’agit peut-être de rien mais il s’agit peut-être de quelque chose de plus grave. Nous redescendons au guichet pour voir ce qu’ils font et évidement ils n’ont rien fait. Nous attendons un peu et voulons prendre la ligne 8 en parallèle puisqu’à priori personne ne s’inquiète. On s’aperçoit à ce moment que le trafic à repris sur la Ligne 9 et que tout le monde s’en fou de savoir ce qu’il a respiré. On fait de même et on se dirige vers le quai de la ligne 9. Là, on voit par terre plusieurs flaques de gerbe…. mais plus de métro et plus de passager malade. Tout le monde est parti comme ça sans se poser de question.

Plusieurs choses à retenir :

  1. Si un jour une vrai attaque se fait dans le métro tout le monde mourra car personne n’imagine que ça peut arriver
  2. Ne pas attendre auprès de la RATP pour faire quelque chose (appeler Police ou Pompier). J’estime que par principe de précaution si on voit tout le monde sortir en catastrophe d’un lieu en se tenant la gorge et en gerbant par terre il y a bien quelque chose et que, vu que c’est invisible, il vaut mieux éloigner tout le monde.
  3. Qu’il faudra penser à faire un testament assez rapidement car la fin peut arriver plus rapidement que prévu

Un monde parfait – Ilona Mitrecey

Mon homme vient de me faire découvrir ça en l’ayant vu sur M6 Music. Je trouve ça trop fort. Et le pire c’est que ça à l’air de marcher.

de retour

Après ces 3 jours de coupures non prévues je reviens doucement dans la vie. J’ai réussi à tourner une page après l’enterrement et ça m’a fait du bien de voir tous ces gens venir rendre un dernier hommage. Elle qui n’aimait pas la pluie elle fut récompensée par un soleil radieux. J’étais content que son dernier regard fut ensoleillé. Elle repose désormais en paix et la voilà soulagée de beaucoup de choses.

Pour moi la vie reprend son cours et le soleil me rend de bonne humeur et heureux. Une page s’est tournée… Le printemps arrive… tout va mieux…