Transmission de pensées

Hier soir j’ai regardé rapidement un reportage sur France 3 qui parlait du milieu hospitalier. Ils nous ont montré, pour finir, un homme qui partait se faire opérer du coeur car un greffon venait d’arriver. Le reportage se finissait sur l’homme entrant dans le bloc opératoire avec un petit texte au-dessous « X est décédé quelques heures après la fin de l’opération, ce reportage lui est dédié ». Je me suis alors couché à ce moment-là et mes rêves se sont immédiatement orienté vers le fait que mon homme devenait paralysé à la suite d’un accident.

Pour moi se posait alors un problème car aux yeux de sa famille je n’existe pas car personne ne connaît son homosexualité. Ainsi, dans mon rêve je me posais le problème d’aller le voir à l’hôpital et sous quel prétexte. Une fois passé le problème de l’administration de l’hôpital il me faudrait bien affronter la « belle » famille. Je ne me verrais pas leur annoncer la nouvelle alors que leur fils serait paralysé. Mais je ne pourrais m’empêcher d’aller le voir. Il serait alors pour moi très difficile de faire semblant et je serai bien obligé de me présenter un minimum. Dans mon rêve je me voyais finalement leur annoncer la nouvelle et tout leur raconter. Comme cela était irréel, tout se passait bien et au contraire ils étaient les premiers à vouloir lui montrer qu’ils savaient et qu’ils étaient d’accord. Ensuite je le prenais à ma charge et m’occupais de lui 24h / 24. Je nous voyais aller chez ses parents et manger en famille. Le bonheur total.

En me réveillant, je me suis remémoré tout ceci et me suis posé la question à savoir ce que je ferai dans la réalité. La réponse actuelle serait que je ferais tout pour mon homme même dans le pire des cas. Bien évidemment, je ne peux savoir ce que cela serait réellement.

Ce soir, alors que nous étions au sport, je lui ai parlé de ceci. Il m’a regardé tout étonné et surpris que je lui parle de cela car lui-même, cette nuit, a effectué exactement le même rêve. Voici son rêve : Il était en train de s’entraîner sur moi pour ses études d’ostéopathe, et au moment de me replacer une cervicale, il commet l’irréparable et je deviens tétraplégique en une seconde et je m’effondre comme une grosse merde. Ensuite, et bien il s’occupait de moi deux fois qu’il ne l’aurait fait en temps normal puisqu’il serait la cause de mon handicap. Il se voyait déjà en train de me faire faire tous les gestes de la vie. »

Là on s’est regardé et nous nous sommes surpris nous même à avoir fait le même style de rêve à l’autre bout de Paris, sans savoir ce que l’autre faisait. Moi j’avais eu un facteur déclenchant en regardant la télévision mais lui l’a fait spontanément. Moi j’ai rêvé de ceci vers 23h alors que lui l’a fait beaucoup plus tard dans la nuit. Comment comprendre cette similitude des faits et au même moment ? L’amour ? Le hasard ?

Laisser un commentaire