Ça fait bizarre

Avant hier j’étais rue de Rivoli en train de chercher des cadeaux de Noël quand quelqu’un m’arrêta sur le trottoir comme s’il me connaissait. A première vue oui puisqu’il me dit que je travaillais chez Celio. Je lui ai répondu par l’affirmative en lui rétorquant que je ne savais pas qui il était. Il enchaîna en me disant « Atypik » et je compris alors qu’il s’agissait d’un lecteur de mon blog. Il le lisait à priori assez souvent puisqu’il me parla des problèmes avec mon homme.

Je ne m’étais jamais dit que quelqu’un me reconnaîtrai comme ça dans la rue et cela fait bizarre mais plaisir.

Laisser un commentaire