Un an déjà.

Déjà un an que j’ai rencontré mon homme. C’était dans la nuit du dimanche 4 mai au lundi 5 mai 2003. Rencontre provoquée par le chat. C’est lui qui était venu me parler mais ma première vision de lui ne me plaisait pas. J’étais quasiment sûr qu’il ne cherchait qu’un plan cul. A force d’insister, il m’a convaincu de le rencontrer, chose que j’ai acceptée à reculons. Bref, le rendez-vous était donné à Javel devant un petit restaurant où nous devions dîner. En arrivant je le voyait pour la première fois car ses photos sur le net étaient pourries. Très agréablement surpris il m’indiquait que le restaurant était fermé !! Ca commençait bien. Direction le Marais où nous avons terminé dans le Japonais près de l’open café. Longue discussion sur nos parcours personnels et nos attentes mutuelles. Au fur et à mesure de la soirée je m’apercevais que l’image que je m’étais créée n’était à priori pas la bonne, mais qu’au contraire il s’agissait de quelqu’un de sensible, posé, qui cherchait à construire quelque chose. Je payais l’adition pendant qu’il était aux toilettes et nous partîmes. (Cinq minutes plus tard il réagissait qu’il n’avait rien payé !!) lol Nous prîmes un verre dans un bar pour finir vers 2 heures du matin le long de la seine. Il entama à ce moment sa première approche et un petit baisé vint se déposer sur mes lèvres. Il me reconduisit ensuite chez moi en voiture, un dernier petit sourire, un dernier petit baisé et je le laissais retourner chez lui.

Notre histoire était née…

J’étais ravi et en même temps sur mes gardes de ce qu’il venait de se passer car ma première idée de lui me trottait toujours en tête. Vu que pendant toute la soirée je lui avais indiqué que pour moi il était clair que je ne cherchais pas de cul, je me demandais s’il n’essayait pas de la jouer malin pour finir dans mon lit. Nous nous revîmes le lendemain sans passer la nuit ensemble. Nous attendîmes une semaine avant de dormir ensemble, puis encore une semaine avant de faire de la découverte mutuelle et ce fut au bout de la troisième semaine où nous consommâmes notre union. J’étais désormais rassuré sur ces véritables attentes.

Depuis, j’ai découvert quelqu’un d’attentionné, gentil, adorable, qui a beaucoup d’humour, maladroit, quelqu’un que j’aime à la folie et en qui j’ai une totale confiance. Depuis un an nous ne nous sommes jamais engueulé une seule fois et dès que l’un ou l’autre voudrait faire la tête pour une raison x ou y et bien nous en sommes incapable. C’est le bonheur total.

Mon Ange, je t’aime.

Laisser un commentaire