Émotion

Je me croyais le 14 décembre dernier en descendant vers la réserve à 14h30 aujourd’hui. Je ressentais les mêmes émotions, repensais aux mêmes chose à savoir que j’allais quitter encore une fois un magasin et surtout une équipe à laquelle je m’étais attaché, malgré tous les problèmes que j’ai pu rencontrer sur les débuts. J’avais enfin réussi à m’imposer en tant que responsable, à me faire respecter et surtout à me faire reconnaître. Les remerciements de mon équipe à mon départ m’ont réchauffé le cœur et leurs regards m’ont confirmé leurs pensées. Je me rappelle encore, il y a une semaine lors de l’annonce de ma mutation, la stupéfaction qui se dégageait de mon assistant, qui était déçu de ce qui allait se passer. Ce même assistant qui à mon arrivée ne me comprenait pas et me reprochait ma façon d’être, d’agir et mes méthodes de travail, me reconnaissait enfin et m’avait demandé quinze jours auparavant que je lui organise un plan de formation et de suivi pour qu’il puisse avancer et progresser. Il m’avait demandé ceci car comprenait enfin comment je travaillais et comment je voyais les choses.
En descendant vers cette réserve, je fis un dernier tour de fond en comble pour m’imprégner une dernière fois de cette ambiance qui allait me manquer, pour voir si je laissais tout en ordre à mon successeur. Je me dirigeais vers mon casier pour récupérer mes derniers effets personnels et laisser celui-ci vide de tout. Je rangeais une dernière fois ce bureau, regardais les dernières informations arrivées du siège pour voir si je devais les mettre en place une dernière fois. Je remontais une dernière fois ces escaliers, satisfait du travail effectué sur ces trois mois et demi et surtout fier du résultat obtenu (progression à deux chiffres supérieure à la chaîne).
Un dernier regard vers mes anciens collaborateurs avec beaucoup d’émotion contrôlée mais avec tout de même un serrement à la gorge au moment de dire « au revoir ». Un remerciement des deux parts, un dernier conseil de ma part et un demi-tour pour sortir de ce premier magasin en tant que Directeur titulaire…

Laisser un commentaire