Ca commence à me gonfler sérieusement

Depuis lundi je suis en vacances pour une semaine. Mon assistant se retrouve tout seul en magasin car mon Adjointe est en maladie depuis le 10 février pour un sois disant mal de dos. Dès le début de cet arrêt, j’informe cette dernière que du fait qu’elle soit en arrêt cela l’obligera à faire une grosse journée le vendredi 27 février pour que l’assistant puisse prendre son repos. A sa voix j’entends de suite un gros soupir d’énervement et je comprends de suite que j’ai 9 chances sur 10 pour qu’elle me lâche. (D’autant plus qu’en ce jour en question aura lieu l’inventaire fiscal où elle devra rester jusqu’à 22h). Aujourd’hui, je reçois un appel du magasin pour m’informer que : Madame prolonge son arrêt de 2 jours !!!!!! Si cela n’est pas du foutage de gueule… Si réellement elle avait du prolonger un arrêt de 15 jours, il l’aurait été d’au moins autant si ce n’est plus. Mais sûrement pas de 2 jours. Résultat : mon assistant est obligé d’annuler son jour de repos et moi de venir pour faire l’inventaire fiscal.

Vive les vacances.

Laisser un commentaire