C’est à quel sujet ? (suite)

Je suis allé ce matin à ma convocation à la gendarmerie de Nanterre (lire ce post) où j’étais demandé comme témoin. En fait, j’ai été impliqué à mon insu, à un détournement d’argent. Je vous rassure, je n’ai rien touché de cet argent détourné mais une petite partie est passée par mon compte bancaire pour pouvoir sortir des comptes de la société volée. Je vous explique.

L’année dernière, un de mes Ex, D. me demande si je peux lui passer un RIB car il a un problème avec ses comptes bancaires. Il me dit qu’il va travaillé pour une société et que son comte a des problèmes et qu’il ne peut pas donner son RIB. Comme il me devait de l’argent, c’était pour moi un bon moyen de pouvoir récupérer la somme en question, et je lui reverserais le reste. Pas de problème me dit-il, et je lui donne mon RIB.

Quelques jours plus tard, je vois apparaître sur mon compte un virement de cette société d’un montant d’environ 900€, je les retire donc en espèce et lui donne la différence. Tout se passe bien et il me dit qu’un deuxième virement se produira un mois plus tard et que nous ferons la même manipulation.

Un mois plus tard, le virement à bien lieu mais je m’aperçois que le lendemain, celui-ci est annulé !!! Là, je me rends compte que quelque chose n’est pas normal car annulé un virement sans l’autorisation du destinataire, cela est interdit. Le jour même D. m’appelle par téléphone et me dit qu’il y a un problème. Là il m’explique qu’en fait les virements n’étaient pas pour lui mais pour un ami à lui : T. Celui-ci ne lui avait pas indiqué l’origine de cet argent. En fait T. lui a fait croire je ne sais plus quoi et lui a demandé de trouver des RIB et de lui donner l’argent en suite. J’ai appris ce matin quel était le mode opératoire.

T. Travaillait pour une grosse société de voiture de luxe. Son service était les gestes commerciaux pour les clients qui auraient eu des mésaventures avec leur berline et qui auraient souhaité se faire indemniser de quelque chose. T. a donc créer des clients mécontents fictifs et leur a donc versé des « gestes commerciaux ». J’étais donc un client fictif. Sa société c’est aperçu que la liste des clients fictifs ne correspondait en aucun point aux clients réels et a donc compris que l’argent était détourné… Depuis, tout est devant la justice et ce fameux T. a fait cette manipulation avec plusieurs de ses amis, dont D., qui eux-mêmes, sans savoir la vérité ont renouvelé la manœuvre. Toutes ces personnes ont été blanchi car elles ne se connaissaient pas et on été victime du même mensonge.

Dans l’histoire, je ne suis qu’un pion qui n’a rien touché. (Heureusement)

Tout est bien qui finit bien.

Laisser un commentaire